Présentation des résultats sur un an d'une étude sur la prévention des AVC chez les patients atteints d'une fibrillation auriculaire (FA) récemment diagnostiquée à l'occasion du congrès 2015 de l'ISTH

18 Juin, 2015, 16:23 BST de Thrombosis Research Institute (TRI)

LONDON, June 18, 2015 /PRNewswire/ --

-- Deux présentations orales des données du registre GARFIELD-AF fourniront des informations en temps réel sur l'impact des profils de risque des patients et d'un mauvais contrôle de l'anticoagulation sur la prévention des AVC chez les patients atteints d'une FA --  

De nouvelles analyses du registre GARFIELD-AF (Global Anticoagulant Registry in the Field - Atrial Fibrillation) seront présentées lors du 25e congrès de la Société internationale de thrombose et d'hémostase (ISTH - International Society on Thrombosis and Haemostasis), qui se tiendra du 20 au 25 juin 2015 à Toronto, au Canada. Les deux présentations sur l'étude GARFIELD comprendront des données en temps réel sur la prévention des AVC fournies par près de 17 200 patients. Elles donneront aux médecins des informations supplémentaires sur l'influence des profils de risque et de la qualité du contrôle des antagonistes de la vitamine K sur la mortalité et les AVC chez les patients atteints d'une FA récemment diagnostiquée.

Les présentations orales sur l'étude GARFIELD-AF pendant le congrès 2015 de l'ISTH couvriront les sujets suivants :  

Profils de risque et résultats sur 1 an de patients atteints d'une fibrillation auriculaire récemment diagnostiquée : résultats de l'étude GARFIELD-AF (résumé OR119)  

  • Session orale : communications orales 2 : AVC
  • Lundi 22 juin, 2015, 14h45-15h, salle 709

L'incidence des AVC/embolies systémiques, des décès et des hémorragies graves un an après un nouveau diagnostic de FA non valvulaire a été analysée en fonction des caractéristiques de référence des patients et de la thérapie antithrombotique fournie au moment du diagnostic.

Qualité du contrôle des antagonistes de la vitamine K et résultats sur 1 an : une perspective globale du registre GARFIELD-AF (résumé OR096)  

  • Session orale : communications orales 2 : antagonistes de la vitamine K
  • Lundi 22 juin, 2015, 14h-14h15, salle 715

L'étude a analysé le temps dans la marge thérapeutique (TMT) et le ratio normalisé international optimal (fourchette de RNI allant de 2,0 à 3,0) chez des patients atteints d'une FA non valvulaire récemment diagnostiquée en relation avec leur profil démographique, les dispositifs de soin et les résultats sur 1 an.

Le registre GARFIELD-AF va accroître l'étendue et la profondeur de la compréhension de la prévention des AVC chez les patients atteints d'une FA et, au final, va aider à mettre au point des stratégies visant à améliorer les résultats thérapeutiques à l'échelle mondiale.

Les données de référence de l'étude GARFIELD-AF (aujourd'hui disponibles pour 31 666 patients) indiquent qu'actuellement, la prise en charge de nombreux patients récemment diagnostiqués n'est pas cohérente avec les lignes directrices fondées sur des données probantes, puisque les patients reçoivent de façon inappropriée des anticoagulants ou sont sous-traités à l'aide d'anticoagulants, malgré la disponibilité accrue d'anticoagulants oraux non antagonistes de la vitamine K (NACO).  L'impact des stratégies de prise en charge non optimales sur les résultats thérapeutiques démontré dans les présentations du registre GARFIELD-AF pendant le congrès de l'ISTH constitue une cause d'inquiétude continue.

L'étude GARFIELD-AF est une initiative de recherche universitaire indépendante dirigée par un comité directeur international placé sous l'autorité du Thrombosis Research Institute (TRI) de Londres, au Royaume-Uni. À ce jour, GARFIELD-AF a recruté plus de 40 000 patients atteints d'une FA récemment diagnostiquée dans 35 pays. Il s'agit ainsi de l'une des études d'observation les plus importantes dans ce domaine thérapeutique. Le recrutement de la cohorte 5 étant sur le point de commencer, le registre comprendra au final jusqu'à 57 000 patients.

À propos du registre GARFIELD-AF   

GARFIELD-AF est une étude prospective d'observation multicentrique menée à l'échelle internationale sur des patients atteints d'une fibrillation auriculaire (FA) récemment diagnostiquée.  Cette étude suivra potentiellement 57 000 patients issus d'au moins 1 000 hôpitaux dans 35 pays en Amérique, en Europe de l'Ouest et de l'Est, en Asie, en Afrique et en Australie.

La compréhension actuelle de la FA s'appuie sur les données collectées dans le cadre d'essais cliniques contrôlés. S'ils jouent un rôle fondamental dans l'évaluation de l'efficacité et de l'innocuité de nouveaux traitements, ces essais cliniques ne sont pas représentatifs de la pratique clinique quotidienne et, par conséquent, une certaine incertitude plane encore sur l'impact et la gestion de cette maladie dans la vie réelle. GARFIELD-AF vise à documenter l'impact des traitements à base d'anticoagulants sur les complications thromboemboliques et hémorragiques qui surviennent chez cette population de patients. Cette initiative fournira une meilleure compréhension des opportunités potentielles d'amélioration des soins et des résultats cliniques sur un groupe de patients représentatif et varié issu de différentes populations. Elle devrait aider les médecins et les systèmes sanitaires à adopter cette innovation de façon appropriée afin de garantir les meilleurs résultats pour les patients et les populations dont ils sont issus.

Ce registre a été créé en décembre 2009. Quatre caractéristiques fondamentales du protocole GARFIELD-AF assurent une description globale et représentative de la FA :

  • Cinq études de cohorte séquentielles conduites sur des patients potentiels, chez qui la FA a été récemment diagnostiquée, permettant d'établir des comparaisons entre plusieurs périodes distinctes et de décrire l'évolution des traitements et des résultats.
  • Sélection aléatoire des sites investigateurs parmi des hôpitaux FA soigneusement assignés, afin de garantir la représentativité de la population de patients.
  • Inclusion ultérieure de patients admissibles indépendamment du traitement administré, afin d'éliminer tout préjugé potentiel de sélection.
  • Données de suivi prélevées pendant 2 à 8 ans à compter de la date du diagnostic, afin de créer une base de données complète incluant les décisions thérapeutiques et les résultats dans le cadre de la pratique clinique quotidienne.

Les patients inclus dans cette étude doivent avoir été diagnostiqués comme étant atteints d'une FA non valvulaire au cours des 6 semaines précédentes et présentant au moins un facteur de risque supplémentaire d'AVC. En tant que tels, ils représentent des candidats potentiels à un traitement à base d'anticoagulants visant à prévenir la formation de caillots sanguins pouvant entraîner un AVC. L'identification des facteurs de risque d'AVC chez les patients FA est laissée à l'appréciation du chercheur. Ces facteurs ne sont pas restreints à ceux inclus dans les scores de risque établis. Les patients sont inclus dans cette étude, qu'ils soient ou non traités par anticoagulants, de sorte que les stratégies actuelles et futures ainsi que les échecs actuels et futurs puissent être bien compris en fonction du profil de risque de chaque patient.

Le registre GARFIELD-AF est financé par une bourse de recherche non restreinte concédée par Bayer Pharma AG.

L'impact de la FA  

La FA touche jusqu'à 2 % de la population mondiale[1]. Environ 6 millions de personnes en Europe[2], de 3 à 5 millions de personnes aux États-Unis[3],[4] et jusqu'à 8 millions de personnes en Chine sont victimes de FA[5],[6]. Ce chiffre devrait au moins doubler d'ici 2050 du fait du vieillissement de la population à l'échelle mondiale. La FA multiplie par 5 le risque d'AVC et 1 AVC sur 5 est attribué à cette arythmie. Les AVC ischémiques associés à la FA sont souvent mortels. Les patients qui survivent sont de plus en plus souvent et lourdement handicapés, et sont davantage susceptibles d'être victimes d'un autre AVC ischémique que les patients victimes d'un AVC provoqué par d'autres causes. Par conséquent, le risque de décès dû à un AVC induit par une FA est multiplié par deux et le coût du traitement augmente de 50 %[7].

La FA survient lorsque certaines parties des oreillettes émettent des signaux électriques anarchiques.  Les ventricules pompent alors trop rapidement et irrégulièrement, ce qui empêche le sang d'être complètement drainé vers l'extérieur.[8] Par voie de conséquence, le sang peut s'accumuler, cailler et entraîner une thrombose, première cause de mortalité cardiovasculaire dans le monde.[9] Si un caillot sanguin est expulsé par l'oreillette gauche, il est susceptible de se loger dans une artère située dans une autre partie du corps, y compris dans le cerveau. La présence d'un caillot sanguin dans le cerveau entraîne un AVC. 92 % des AVC mortels ont pour origine une thrombose[9]. Les patients atteints d'une FA présentent également un risque élevé d'insuffisance cardiaque, de fatigue chronique et d'autres problèmes d'arythmie[10]. L'AVC est une cause majeure de décès et d'invalidité à long terme dans le monde entier : chaque année, 6,7 millions de personnes en meurent[11] et 5 millions deviennent handicapées à vie[12].

À propos du TRI  

Le TRI est une fondation caritative et un institut de recherche multidisciplinaire consacré à l'étude de la thrombose et d'autres maladies associées. La mission du TRI consiste à offrir l'excellence dans la recherche et les études menées sur la thrombose, à développer de nouvelles stratégies visant à prévenir et à traiter la thrombose et par conséquent à améliorer la qualité des soins, à faire progresser les résultats cliniques et à réduire les coûts des soins de santé. Le TRI est membre de l'Academic Health Science System de l'University College London Partners.

Pour obtenir davantage d'informations, veuillez consulter le site http://www.tri-london.ac.uk/garfield.

________________________

  1. Davis RC, Hobbs FD, Kenkre JE, et al. Prévalence de la fibrillation auriculaire dans la population générale et dans les groupes particulièrement à risque : l'étude ECHOES. Europace 2012 ; 14(11):1553-9. 6/16/15. Disponible sur le site : http://europace.oxfordjournals.org/content/14/11/1553.long
  2. The Lancet Neurology (revue médicale). Prévention des AVC : aller au cœur du problème. Lancet Neurol 2010 ; 9(2):129. 6/16/15. Disponible sur le site : http://www.atrialfibrillation.org.uk/files/file/Articles_Medical/Lancet%20Neurology-%20getting%20to%20the%20heart%20of%20the%20matter.pdf
  3. Naccarelli GV, Varker H, Lin J, et al. Augmentation de la prévalence de la fibrillation et de la palpitation auriculaires aux États-Unis. Am J Cardiol 2009 ; 104(11):1534-9.
  4. S. Colilla, A. Crow, W. Petkun et al. Estimations de la fréquence et de la prévalence actuelles et futures de la fibrillation auriculaire au sein des populations adultes aux États-Unis. Am J Cardiol 2013 ; 112(8):1142-7. 6/16/15. Disponible sur le site : http://www.ajconline.org/article/S0002-9149(13)01288-5/fulltext
  5. Z. Zhou, D. Hu. Étude épidémiologique sur la prévalence de la fibrillation auriculaire au sein de la population chinoise de la Chine continentale. J Epidermiol 2008 ; 18(5):209-16. 6/16/15. Disponible sur le site : https://www.jstage.jst.go.jp/article/jea/18/5/18_JE2008021/_pdf
  6. D. Hu, Y. Sun. Épidémiologie, facteurs de risque associés à l'AVC et gestion de la fibrillation auriculaire en Chine. JACC 2008 ; 52(10):865-8. 6/16/15. Disponible sur le site : http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0735109708021141
  7. Association européenne pour l'insuffisance cardiaque ; Association européenne de chirurgie cardio-thoracique, A.J. Camm, P. Kirchhof, G.Y. Lip et al. Lignes directrices pour la gestion de la fibrillation auriculaire : groupe de travail pour la gestion de la fibrillation auriculaire de la Société européenne de cardiologie (ESC). 22/08/14. Eur Heart J 2010 ; 31(19):2369-429. 6/16/15. Disponible sur le site : http://eurheartj.oxfordjournals.org/content/early/2010/09/25/eurheartj.ehq278.full
  8. Institut national américain du cœur, des poumons et du sang (National Heart, Lung, and Blood Institute). Qu'est-ce que la fibrillation auriculaire ? 6/16/15. Disponible sur le site : http://www.nhlbi.nih.gov/health/dci/Diseases/af/af_what.html
  9. Société internationale de thrombose et d'hémostase (ISTH - International Society on Thrombosis and Haemostasis). À propos de la Journée mondiale de la thrombose. Disponible sur le site : http://www.worldthrombosisday.org/about/
  10. Association américaine du cœur (American Heart Association). Pourquoi s'intéresser à la fibrillation auriculaire (FA) ? 22/08/14. Disponible sur le site : http://www.heart.org/HEARTORG/Conditions/Arrhythmia/AboutArrhythmia/Why-Atrial-Fibrillation-AF-or-AFib-Matters_UCM_423776_Article.jsp
  11. Organisation mondiale de la Santé. Les 10 principales causes de mortalité. Fiche d'information n[o] 310. Mise à jour en mai 2014. 6/16/15. Disponible sur le site : http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs310/en/
  12. Fédération Mondiale du Cœur. L'impact planétaire des AVC. 6/16/15. Disponible sur le site : http://www.world-heart-federation.org/cardiovascular-health/stroke/

LA

SOURCE Thrombosis Research Institute (TRI)