Prograf offre le meilleur compromis aux receveurs de greffe de rein

29 Août , 2000, 18:00 BST de Fujisawa GmbH

<div> <P> Rome, Italie - Au cours d'un symposium intitul&amp;#233; &amp;quot;Optimisation de la prise en charge du patient au troisi&amp;#232;me mill&amp;#233;naire&amp;quot; qui a eu lieu cette semaine &amp;#224; Rome en Italie, Tacrolimus (Prograf&amp;reg;) a &amp;#233;t&amp;#233; identifi&amp;#233; comme l'immunosuppresseur de choix en transplantation r&amp;#233;nale. </P> <P> Le professeur Massimo Rossi de l'h&amp;#244;pital universitaire de Rome a pass&amp;#233; en revue les tous derniers r&amp;#233;sultats d'un essai clinique au cours duquel le tacrolimus et la ciclosporine (ancienne pr&amp;#233;sentation et sous forme de micro &amp;#233;mulsion) ont &amp;#233;t&amp;#233; compar&amp;#233;s au d&amp;#233;cours d'une transplantation r&amp;#233;nale, sous forme de diff&amp;#233;rentes associations immunosuppressives, c'est &amp;#224; dire avec et sans st&amp;#233;ro&amp;#239;des, avec l'azathioprine ou le mycoph&amp;#233;nolate mof&amp;#233;til. Son intervention &amp;#233;tait ax&amp;#233;e sur deux nouvelles &amp;#233;tudes qui ont &amp;#233;galement &amp;#233;t&amp;#233; pr&amp;#233;sent&amp;#233;es en d&amp;#233;tail pendant le congr&amp;#232;s : un essai comparatif sur 5 ans entre le tacrolimus et l'ancienne pr&amp;#233;sentation de la ciclosporine et un essai comparatif sur 6 mois de comparaison du tacrolimus avec la ciclosporine sous forme de micro-&amp;#233;mulsion.2 Le suivi sur 5 ans a d&amp;#233;montr&amp;#233; des diff&amp;#233;rences importantes au niveau de la survie du greffon (si on inclut la p&amp;#233;riode transitoire pendant laquelle on traite un rejet rebelle) en faveur du tacrolimus (64,1% compar&amp;#233; &amp;#224; 54,3%, p=0.014). L'essai comparatif sur 6 mois entre le tacrolimus et la ciclosporine sous forme de micro &amp;#233;mulsion confirme la meilleure efficacit&amp;#233; du tacrolimus au niveau de la pr&amp;#233;vention du rejet du greffon (19,6% compar&amp;#233; &amp;#224; 37,3%; p&amp;lt;0.001). Le professeur Rossi a expliqu&amp;#233; que dans ces essais cliniques et dans d'autres essais contr&amp;#244;l&amp;#233;s de transplantation r&amp;#233;nale, le traitement par le tacrolimus est associ&amp;#233; &amp;#224; moins de cas d'hypertension et d'hyperlipid&amp;#233;mie (ou &amp;#224; moins d'interventions th&amp;#233;rapeutiques), et a tendance &amp;#224; am&amp;#233;liorer la fonction r&amp;#233;nale &amp;#224; long terme. </P> <P> Bien que le maintien de la fonction du greffon soit l'objectif principal apr&amp;#232;s la transplantation, peu nombreux sont ceux qui admettent que la cause principale de la perte du greffon un an apr&amp;#232;s la transplantation est le d&amp;#233;c&amp;#232;s d'un patient dont le greffon fonctionne (56%) compar&amp;#233; &amp;#224; un dysfonctionnement chronique du greffon (21%), la non-observance m&amp;#233;dicamenteuse (13%) et d'autres raisons. Pendant son intervention, le professeur Yves Vanrenterghem de l'Universit&amp;#233; de Louvain en Belgique a expliqu&amp;#233; par ailleurs que les accidents cardiovasculaires (c'est &amp;#224; dire une pathologie cardiovasculaire, un infarctus du myocarde) &amp;#233;taient la cause sous-jacente de plus de 40% de ces d&amp;#233;c&amp;#232;s. Il a soulign&amp;#233; que la plupart des immunosuppresseurs utilis&amp;#233;s aujourd'hui ont tendance &amp;#224; exacerber le probl&amp;#232;me car ils ont un effet nocif sur le m&amp;#233;tabolisme lipidique, la tension art&amp;#233;rielle et le m&amp;#233;tabolisme des glucides. C'est pourquoi, outre un traitement correcteur apr&amp;#232;s la transplantation comme l'administration d'antihypertenseurs ou d'hypolipid&amp;#233;miants qui sont la cl&amp;#233; d'un succ&amp;#232;s &amp;#224; long terme, il faut adapter le sch&amp;#233;ma immunosuppresseur afin de r&amp;#233;duire les risques cardiovasculaires tout en offrant au patient un niveau ad&amp;#233;quat de pr&amp;#233;vention du rejet de greffe. Compte tenu des nouveaux r&amp;#233;sultats du tacrolimus au d&amp;#233;cours d'une transplantation r&amp;#233;nale, le pr&amp;#233;sident, le professeur M Roy First de l'h&amp;#244;pital universitaire de Cincinnati aux Etats-Unis a conclu que : &amp;quot;le compromis optimal entre le taux de rejet, le fonctionnement du greffon, le diab&amp;#232;te sucr&amp;#233; apr&amp;#232;s la transplantation, l'hypertension et le profil lipidique est obtenu avec le traitement par Prograf avec sevrage des corticoides&amp;quot;. </P> <P> La soci&amp;#233;t&amp;#233; Fujisawa Pharmaceutical Co Ltd., dont le si&amp;#232;ge social est au Japon, est un des laboratoires pharmaceutiques les plus importants du monde. Il emploie pr&amp;#232;s de 8000 personnes au Japon, en Europe, en Am&amp;#233;rique du Nord et en Asie. Depuis la d&amp;#233;couverte de Prograf&amp;reg;en 1984, Fujisawa est devenu un des leaders mondiaux de la transplantation et de l'immunosuppression. </P> <P> Fujisawa entend poursuivre son engagement dans le domaine de la transplantation et a &amp;#224; c&amp;#156;ur d'am&amp;#233;liorer les r&amp;#233;sultats de la transplantation d'organes et de maintenir la sant&amp;#233; et la qualit&amp;#233; de vie des patients. Prograf&amp;reg; est disponible &amp;#224; l'heure actuelle dans plus de 40 pays et est la pi&amp;#232;ce ma&amp;#238;tresse du d&amp;#233;veloppement de Fujisawa. </P> <P> Bibliographie </P> <P> 1. &amp;quot;Optimising Transplant Patient Management in the Third Millennium&amp;quot;. Tuesday August 29th, 2000. 17:30-18:30, at the XVIII International Congress of the Transplantation Society. Sponsored by Fujisawa. </P> <P> 2. Abstracts presented at the XVIII International Congress of the Transplantation Society Abtract &amp;pound;P0570W, Sperschneider H., A large multicentre trial to compare the efficacy and safety of tacrolimus and ciclosporin-microemulsion following renal transplantation Abstract &amp;pound;0287, Vincenti F., Tacrolimus versus cyclosporine in kidney transplantation - 5 year results of the U.S. multicentre, randomised, comparative study </div> <div> <P> Rome, Italie - Au cours d'un symposium intitul&amp;#233; &amp;quot;Optimisation de la prise en charge du patient au troisi&amp;#232;me mill&amp;#233;naire&amp;quot; qui a eu lieu cette semaine &amp;#224; Rome en Italie, Tacrolimus (Prograf&amp;reg;) a &amp;#233;t&amp;#233; identifi&amp;#233; comme l'immunosuppresseur de choix en transplantation r&amp;#233;nale. </P> <P> Le professeur Massimo Rossi de l'h&amp;#244;pital universitaire de Rome a pass&amp;#233; en revue les tous derniers r&amp;#233;sultats d'un essai clinique au cours duquel le tacrolimus et la ciclosporine (ancienne pr&amp;#233;sentation et sous forme de micro &amp;#233;mulsion) ont &amp;#233;t&amp;#233; compar&amp;#233;s au d&amp;#233;cours d'une transplantation r&amp;#233;nale, sous forme de diff&amp;#233;rentes associations immunosuppressives, c'est &amp;#224; dire avec et sans st&amp;#233;ro&amp;#239;des, avec l'azathioprine ou le mycoph&amp;#233;nolate mof&amp;#233;til. Son intervention &amp;#233;tait ax&amp;#233;e sur deux nouvelles &amp;#233;tudes qui ont &amp;#233;galement &amp;#233;t&amp;#233; pr&amp;#233;sent&amp;#233;es en d&amp;#233;tail pendant le congr&amp;#232;s : un essai comparatif sur 5 ans entre le tacrolimus et l'ancienne pr&amp;#233;sentation de la ciclosporine et un essai comparatif sur 6 mois de comparaison du tacrolimus avec la ciclosporine sous forme de micro-&amp;#233;mulsion.2 Le suivi sur 5 ans a d&amp;#233;montr&amp;#233; des diff&amp;#233;rences importantes au niveau de la survie du greffon (si on inclut la p&amp;#233;riode transitoire pendant laquelle on traite un rejet rebelle) en faveur du tacrolimus (64,1% compar&amp;#233; &amp;#224; 54,3%, p=0.014). L'essai comparatif sur 6 mois entre le tacrolimus et la ciclosporine sous forme de micro &amp;#233;mulsion confirme la meilleure efficacit&amp;#233; du tacrolimus au niveau de la pr&amp;#233;vention du rejet du greffon (19,6% compar&amp;#233; &amp;#224; 37,3%; p&amp;lt;0.001). Le professeur Rossi a expliqu&amp;#233; que dans ces essais cliniques et dans d'autres essais contr&amp;#244;l&amp;#233;s de transplantation r&amp;#233;nale, le traitement par le tacrolimus est associ&amp;#233; &amp;#224; moins de cas d'hypertension et d'hyperlipid&amp;#233;mie (ou &amp;#224; moins d'interventions th&amp;#233;rapeutiques), et a tendance &amp;#224; am&amp;#233;liorer la fonction r&amp;#233;nale &amp;#224; long terme. </P> <P> Bien que le maintien de la fonction du greffon soit l'objectif principal apr&amp;#232;s la transplantation, peu nombreux sont ceux qui admettent que la cause principale de la perte du greffon un an apr&amp;#232;s la transplantation est le d&amp;#233;c&amp;#232;s d'un patient dont le greffon fonctionne (56%) compar&amp;#233; &amp;#224; un dysfonctionnement chronique du greffon (21%), la non-observance m&amp;#233;dicamenteuse (13%) et d'autres raisons. Pendant son intervention, le professeur Yves Vanrenterghem de l'Universit&amp;#233; de Louvain en Belgique a expliqu&amp;#233; par ailleurs que les accidents cardiovasculaires (c'est &amp;#224; dire une pathologie cardiovasculaire, un infarctus du myocarde) &amp;#233;taient la cause sous-jacente de plus de 40% de ces d&amp;#233;c&amp;#232;s. Il a soulign&amp;#233; que la plupart des immunosuppresseurs utilis&amp;#233;s aujourd'hui ont tendance &amp;#224; exacerber le probl&amp;#232;me car ils ont un effet nocif sur le m&amp;#233;tabolisme lipidique, la tension art&amp;#233;rielle et le m&amp;#233;tabolisme des glucides. C'est pourquoi, outre un traitement correcteur apr&amp;#232;s la transplantation comme l'administration d'antihypertenseurs ou d'hypolipid&amp;#233;miants qui sont la cl&amp;#233; d'un succ&amp;#232;s &amp;#224; long terme, il faut adapter le sch&amp;#233;ma immunosuppresseur afin de r&amp;#233;duire les risques cardiovasculaires tout en offrant au patient un niveau ad&amp;#233;quat de pr&amp;#233;vention du rejet de greffe. Compte tenu des nouveaux r&amp;#233;sultats du tacrolimus au d&amp;#233;cours d'une transplantation r&amp;#233;nale, le pr&amp;#233;sident, le professeur M Roy First de l'h&amp;#244;pital universitaire de Cincinnati aux Etats-Unis a conclu que : &amp;quot;le compromis optimal entre le taux de rejet, le fonctionnement du greffon, le diab&amp;#232;te sucr&amp;#233; apr&amp;#232;s la transplantation, l'hypertension et le profil lipidique est obtenu avec le traitement par Prograf avec sevrage des corticoides&amp;quot;. </P> <P> La soci&amp;#233;t&amp;#233; Fujisawa Pharmaceutical Co Ltd., dont le si&amp;#232;ge social est au Japon, est un des laboratoires pharmaceutiques les plus importants du monde. Il emploie pr&amp;#232;s de 8000 personnes au Japon, en Europe, en Am&amp;#233;rique du Nord et en Asie. Depuis la d&amp;#233;couverte de Prograf&amp;reg;en 1984, Fujisawa est devenu un des leaders mondiaux de la transplantation et de l'immunosuppression. </P> <P> Fujisawa entend poursuivre son engagement dans le domaine de la transplantation et a &amp;#224; c&amp;#156;ur d'am&amp;#233;liorer les r&amp;#233;sultats de la transplantation d'organes et de maintenir la sant&amp;#233; et la qualit&amp;#233; de vie des patients. Prograf&amp;reg; est disponible &amp;#224; l'heure actuelle dans plus de 40 pays et est la pi&amp;#232;ce ma&amp;#238;tresse du d&amp;#233;veloppement de Fujisawa. </P> <P> Bibliographie </P> <P> 1. &amp;quot;Optimising Transplant Patient Management in the Third Millennium&amp;quot;. Tuesday August 29th, 2000. 17:30-18:30, at the XVIII International Congress of the Transplantation Society. Sponsored by Fujisawa. </P> <P> 2. Abstracts presented at the XVIII International Congress of the Transplantation Society Abtract &amp;pound;P0570W, Sperschneider H., A large multicentre trial to compare the efficacy and safety of tacrolimus and ciclosporin-microemulsion following renal transplantation Abstract &amp;pound;0287, Vincenti F., Tacrolimus versus cyclosporine in kidney transplantation - 5 year results of the U.S. multicentre, randomised, comparative study </div>