Projet de Plan anticrise mondial

18 Février , 2014, 17:21 GMT de "Eurasian Economic Club of Scientists" Association

ASTANA, Kazakhstan, February 18, 2014 /PRNewswire/ --

Les organisateurs du Forum économique annuel d'Astana ont lancé un défi aux experts internationaux et aux États membres des Nations Unies pour qu'ils soumettent des propositions et des recommandations au projet de Plan anticrise mondial avant qu'il ne soit débattu et adopté dans la capitale du Kazakhstan en mai.

     (Logo: http://photos.prnewswire.com/prnh/20121112/573878 )
     (Logo: http://photos.prnewswire.com/prnh/20140218/671125 )

Les soumissions des agences gouvernementales, des organisations non gouvernementales,  des centres de recherche, des cercle de réflexion, des experts économiques et financiers ainsi que des communautés des affaires et scientifique sont acceptées jusqu'au 15 mars 2014. Pour obtenir de plus amples informations au sujet du projet de Plan anticrise mondial et soumettre vos recommandations, veuillez consulter le site : http://www.group-global.org/en/page/view/516

Leurs idées seront incorporées au Plan anticrise mondial et les auteurs des meilleures contributions seront invités à participer à la deuxième conférence anticrise mondiale (II WAC), qui se tiendra à Astana du 21 au 23 mai conjointement avec le Forum économique d'Astana.  L'objectif de la conférence est d'approuver le Plan.  

Le projet de Plan anticrise mondial résulte d'un appel du président du Kazakhstan en décembre 2011 pour le lancement d'une initiative « G-Global » visant à coordonner les efforts pour régler les problèmes de poursuite de l'instabilité mondiale, de turbulences sur les marchés financiers et de l'impact sur le développement économique.

Le Projet a été développé par l'association Eurasian Economic Club of Scientists basée au Kazakhstan et le comité Réinventer Bretton Woods, soutenu par l'Assemblée générale des Nations Unies.

La première conférence anticrise mondiale s'est ainsi tenue à Astana en mai 2013 avec la participation de 104 États membres des Nations Unies au niveau des ministres de l'économie et des finances, conjointement avec des gouverneurs de Banques centrales.

La conférence a rédigé la Déclaration d'Astana ainsi que les principales orientations du projet de Plan anticrise mondial développé en tenant compte des propositions de la communauté d'experts mondiale, des États membres des Nations Unies et du secrétariat des Nations Unies.

La Déclaration d'Astana et les orientations du premier Plan anticrise mondial ont été entendues lors de la 68ème session de l'Assemblée générale des Nations Unies en septembre/octobre 2013 et un bon accueil leur a été réservé avec l'adoption d'une résolution des Nations Unies intitulée « Système financier international et développement ».

Un important travail préparatoire a déjà été réalisé, impliquant des participants de 160 pays.  La plate-forme de communications G-Global a rassemblé 10 000 papiers de recherche, 35 000 opinions et commentaires d'experts, ainsi que plus de 210 vidéoconférences qui se sont tenues en ligne.

Le projet révisé du Plan est dorénavant fondé sur deux pistes : Architecture financière internationale et Développement.  Il sera envoyé à tous les États membres des Nations Unies et aux organisations internationales avec comme objectif son adoption lors de la deuxième conférence anticrise mondiale qui se tiendra à Astana en mai.

Pour plus d'informations, veuillez contacter :
Coordination médias EECSA
Dodesheva Aygerim :
Tél. : +7-(7172)-70-18-12
E-mail :  a.dodesheva@astanaforum.org

LA

SOURCE "Eurasian Economic Club of Scientists" Association