Prolifération des protestations en Ukraine

23 Novembre, 2004, 21:45 GMT de Our Ukraine

KIEV, Ukraine, November 23 /PRNewswire/ -- Des milliers de citoyens sont descendus dans les rues à travers l'Ukraine pour contester les résultats des élections qui donnent l'avantage à l'actuel premier ministre Viktor Ianoukovitch dans la course à la présidence. Les ukrainiens vivant et travaillant à l'étranger dans des villes et des capitales européennes ainsi qu'à Moscou et Washington DC, se sont joints à leurs compatriotes pour protester auprès des missions diplomatiques d'Ukraine.

<< Ce conflit ne peut être résolu que par la dernière institution démocratique de l'Ukraine : le parlement >> a déclaré le leader de l'opposition Viktor Iouchtchenko. Les sondages de sortie des urnes auprès des électeurs montrent que Viktor Iouchtchenko aurait en fait gagné les élections présidentielles.

Pour le deuxième jour d'affilée, quelques 150 000 manifestants ont envahi le Square de l'Indépendance de Kiev. Hier, le Conseil de la ville de Kiev a approuvé une motion pour demander au parlement de procéder à un vote de défiance dans la commission électorale centrale du pays, que beaucoup soupçonnent d'avoir pris part aux falsifications de vote. Le parlement a prévu de se rassembler en session extraordinaire cet après-midi. Des milliers de manifestants pacifistes se sont rassemblés devant le parlement.

Les manifestations se sont rapidement propagées aux villes de l'Ukraine de l'ouest Lviv et Ternopil. Aujourd'hui, les villes de l'Ukraine centrale Kirovograd et Vinnytsia, ainsi que les centres industriels de Kharkiv, Dnipropetrovsk et Zaporizhya se sont joints aux manifestations nationales.

Le leader démocratique Viktor Iouchtchenko a appelé hier ses partisans à descendre dans la rue, après avoir obtenu les preuves que le gouvernement avait commis des fraudes électorales massives et après l'apparition de résultats électoraux faussés.

Les observateurs internationaux n'ont pas fait état d'élections libres et conformes qui reflèteraient la volonté du peuple d'Ukraine. Des groupes de supervision électorale de l'UE, des États Unis, de l'OTAN, de l'OSCE, de même que des groupes ukrainiens locaux, ont annoncé que les élections ne reflétaient pas la réalité. La plupart des violations sont liées au gouvernement actuel dirigé par le premier ministre Ianoukovitch.

Selon les résultats officiels de la commission électorale centrale, le premier ministre Ianoukovitch a reçu 14 966 336 voix (49,39 %) contre 14 154 153 pour Viktor Iouchtchenko (46,71 %), une différence de 812 183 voix. Deux sondages de sortie des urnes ont montré que Iouchtchenko gagnait par 11 points dans l'un et par 6 points dans l'autre.

Le 17 novembre, plusieurs jours avant les élections, le député président de la commission électorale centrale Yaroslav Davydovych avait rapporté qu'environ 1,5 millions de bulletins de vote par correspondance (pour 4 % de la population) seraient émis le jour des élections. De même, environ 700 000 nouveaux électeurs furent rajoutés aux listes d'inscription électorale, la plupart dans Donetsk, une région de l'est du pays. Le jour des élections, de nombreux bureaux de vote dans les régions de Donetsk et de Luhansk ont rapporté un taux de participation électorale supérieur à 100 %. L'emploi abusif de bulletins de vote par correspondance a été signalé comme violation fréquente utilisée par les partisans de Ianoukovitch.

LA

SOURCE Our Ukraine