QUINTILES RAPPORTE DES PRODUITS D'EXPLOITATION NETS DE 499 MILLIONS $ POUR LE 4E TRIMESTRE 1999, INCLUANT LES RÉSULTATS D'ENVOY, EN HAUSSE DE 29 % PAR RAPPORT À 1998

27 Janvier, 2000, 20:22 GMT de Quintiles Transnational

    
  • Les produits d'exploitation nets correspondants pour l'exercice ont été de 1,83 milliard $, en hausse de 30 % par rapport à des produits d'exploitation nets de 1,4 milliard $ pour 1998

 
    
  • La Société s'attend à inscrire des coûts de restructuration de 55 millions $ dans le cadre d'un programme visant à améliorer l'efficacité, les épargnes de coûts visées étant de 40 à 50 millions $ annuellement

 


 Research Triangle Park, Caroline du Nord - Quintiles Transnational Corp. (QRTN au Nasdaq) a annoncé aujourd'hui des résultats financiers records pour le trimestre et l'exercice clos le 31 décembre 1999. Les produits d'exploitation nets, pour le quatrième trimestre 1999, incluant les résultats d'ENVOY Corporation, ont augmenté de 29 % pour s'établir à 499,4 millions $, comparativement à 386,2 millions $ pour le quatrième trimestre 1998. Le bénéfice net a progressé de 10 % pour se chiffrer à 34,5 millions $ par rapport à 31,3 millions $ pour le quatrième trimestre 1998, à l'exclusion des frais de transaction supportés en 1998 et en 1999, et à l'exclusion de l'amortissement des coûts de certains actifs incorporels acquis en 1998. En excluant ces coûts, le bénéfice net dilué par action a crû de 6 % pour atteindre 0,30 $ comparativement à 0,28 $ pour le quatrième trimestre 1998. En prenant en compte ces coûts, le bénéfice net a crû de 38 % pour se chiffrer à 34,4 millions $ en comparaison avec 25 millions pour le quatrième trimestre 1998; le bénéfice dilué par action a augmenté de 32 % pour s'établir à 0,30 $ comparativement à 0,22 $ pour le quatrième trimestre 1998. Les résultats du quatrième trimestre 1998 ont été redressés pour refléter les acquisitions faites en 1999 et comptabilisées selon la méthode de la mise en commun des intérêts.


 


 Les produits d'exploitation nets pour l'exercice, incluant les résultats d'ENVOY, se sont chiffrés à 1,83 milliard $, en hausse de 30 % par rapport aux produits d'exploitation nets de 1,4 milliard $ enregistrés en 1998. Le bénéfice net a progressé de 24 % pour s'établir à 139,3 millions $, comparativement à 112,3 millions pour 1998, à l'exclusion des frais de transaction supportés en 1998 et en 1999, et de l'amortissement des coûts de certains actifs incorporels acquis en 1998. Exclusion faite de ces coûts, le bénéfice net dilué par action a augmenté de 19 % pour s'établir à 1,20 $ par rapport à 1,01 $ pour 1998. En prenant en compte ces coûts, le bénéfice net a progressé de 23 % pour s'établir à 109,3 millions $ comparativement à 88,6 millions $ pour 1998; le bénéfice dilué par action a progressé de 18 % pour se chiffrer à 0,94 $, par rapport à 0,80 $ pour 1998. Les résultats de 1998 ont été redressés pour refléter les acquisitions faites en 1999 et comptabilisées selon la méthode de la mise en commun des intérêts.


 


 Lundi, Quintiles a annoncé la conclusion d'une entente définitive en vertu de laquelle elle vendra sa filiale ENVOY à Healtheon/WebMD pour 400 millions $ en espèces et 35 millions d'actions de Healtheon/WebMD, ainsi que des ententes visant la propriété de Quintiles en matière de développement Internet et de droits sur données. La vente d'ENVOY à Healtheon/WebMD devrait être finalisée au cours du premier ou du deuxième trimestre du présent exercice. Le fait qu'ENVOY soit traitée comme activité abandonnée dans les prochains documents déposés auprès de la Securities and Exchange Commission amènera des modifications dans les données financières dont font état les paragraphes précédents. Ces modifications sont illustrées aux tableaux 2 et 3.


 


 «Nous sommes heureux que nos résultats correspondent aux attentes exprimées à l'unanimité par les analystes pour le quatrième trimestre, et par l'excellente croissance de nos produits d'exploitation de 30 % pour l'exercice, déclare Dennis Gillings, Ph.D., président-directeur général de Quintiles Transnational Corp. Afin d'améliorer les marges et de nous préparer à tirer parti des possibilités qui s'offriront à nous dans les années à venir, nous sommes à restructurer nos activités. Jamais auparavant n'avons-nous eu à prendre une telle décision en matière de restructuration. Le processus n'a pas été des plus faciles, mais le moment était venu d'aligner nos ressources humaines sur les futures demandes prévues de notre clientèle et sur notre stratégie Internet nouvellement lancée.»


 


 «En général, 1999 a été une année difficile, mais également une année au cours de laquelle nous avons gagné le haut du pavé, Nous sommes convaincus qu'au moment de la finalisation de la transaction avec Healtheon/WebMD, notre stratégie Internet nous mettra en tête du Web dans le secteur pharmaceutique, grâce à notre projet de développement conjoint. Dans nos activités d'EDI (échange de données informatisé) a eu lieu un investissement important, ainsi que dans Healtheon/WebMD, et Wall Street a donné une approbation massive à cet égard au moment de l'annonce. Nos activités du secteur informatique devraient recevoir une impulsion marquée de par nos ententes en matière de données lorsqu'elles seront finalisées. La croissance de nos produits d'exploitation au quatrième trimestre a été plus élevée que ce qui était récemment prévu dans le marché. Toutefois, nous avons été déçus du bénéfice enregistré au troisième trimestre 1999. Nous nous attendons à ce que la restructuration que nous annonçons contribue à la croissance du bénéfice au cours des deux prochaines années et demie. D'après nous, c'est à ce moment que notre initiative donnera des résultats, cette initiative visant à accroître notre rentabilité dans le secteur des services de mise au point et de commercialisation de médicaments. Nos groupes récemment formés, soit les groupes du développement de première phase et de solutions stratégiques intégrées, visent une large gamme de produits pharmaceutiques, et s'attachent en outre à tirer parti de possibilités commerciales uniques qui permettent d'intégrer économie de la santé, consultation, études de marketing et services de communications. De plus, la finalisation de la transaction Healtheon/WebMD devrait nous permettre de participer aux activités de commercialisation directe pour améliorer nos services de commercialisation de produits pharmaceutiques. Pour avoir un exercice 1999 parfait, il aurait fallu obtenir des résultats à la hausse et tirer parti de toutes ces possibilités stratégiques. Toutefois, nous croyons que nous entrons dans l'an 2000 renforcés et que nous bénéficions d'un potentiel de croissance immense dans le secteur Internet.»


 


 Dans le cadre de cette restructuration, Quintiles s'attend à enregistrer des charges de restructuration non récurrentes d'environ 55 millions $ au premier trimestre 2000. Ces charges de restructuration incluent principalement des frais de résiliation de bail et des indemnités de départ liés au regroupement des bureaux. La main-d'oeuvre de Quintiles, qui devrait se chiffrer à environ 19 000 employés au moment de la finalisation de la transaction d'ENVOY, sera réduite d'environ 800 postes à l'échelle mondiale, la plupart de ces réductions étant effectuées dans le groupe des services de mise au point de produits. Cette restructuration vise à amener des économies de coûts annualisées allant de 40 à 50 millions $, dont 30 à 35 millions $ en 2000. Les employés touchés recevront des ensembles d'avantages sociaux et des indemnités de départ établis en fonction de la durée d'emploi, ainsi que des services de replacement.


 


 «Nous prenons les mesures nécessaires pour simplifier nos activités et donner à notre clientèle un service meilleur et plus rapide, ajoute M. Gillings. Par exemple, nous mettons en place un environnement de «services partagés» dans lequel nos ressources financières, nos ressources humaines et notre technologie de l'information seront regroupés à l'échelle mondiale. En outre, nous adoptons une approche plus centralisée pour le groupe de la mise au point de produits, en ce qui a trait à la gestion des données cliniques, à l'innocuité des médicaments et à la réglementation, et aux fonctions de développement commercial.»


 


 «En plus de la restructuration, nous prévoyons de maximiser les possibilités créées par notre alliance stratégique avec Healtheon/WebMD, que nous avons annoncée lundi, pour la mise au point et la commercialisation d'une nouvelle génération de services et produits fondés sur le Web visant à étendre l'efficacité et la vitesse de l'Internet au processus de mise au point et de commercialisation de médicaments», ajoute M. Gillings.


 


 Voici les commentaires émis par M. Gillings au sujet des prévisions concernant l'an 2000 : «A la fin de l'exercice, notre carnet de commandes se chiffrait à 2,2 milliards $ en conséquence de 961 millions $ de nouvelles affaires dans la deuxième moitié de 1999. Ainsi, notre carnet de commandes était plus élevé, dans une proportion de 17 %, que le carnet de commandes à la fin de 1998. On se souviendra que les nouveaux contrats obtenu dans la deuxième moitié de 1998 étaient excellents. Compte tenu de l'état actuel de notre carnet de commandes, nous visons une croissance du bénéfice de 20 à 25 % pour l'exercice, et nous nous attendons à ce que le taux de croissance au deuxième semestre excède celui du premier semestre.»


 


 Quintiles Transnational Corp. améliore les soins de santé en amenant de nouveaux médicaments aux patients plus rapidement et en fournissant des données exhaustives sur les soins médicaux et les médicaments en vue de faire évoluer la qualité des soins de santé et leur efficacité sur le plan des coûts. Chef de file mondial du marché, Quintiles aide les industries des produits pharmaceutiques, des biotechnologies et de la fabrication d'instruments médicaux à commercialiser et à vendre leurs produits. En outre, la Société fournit des analyses stratégiques et des solutions d'étude de marché judicieuses pour soutenir le processus de prise de décisions dans le secteur des soins de santé. Quintiles, qui a son siège social près de Research Triangle Park, en Caroline du Nord, compte des employés répartis dans 31 établissements à l'échelle mondiale. Elle fait partie des S&P 500, figure sur le palmarès Fortune 1000 et fait partie de l'indice Nasdaq-100. Pour de plus amples renseignements, consulter le site www.quintiles.com.


 


 Les renseignements figurant dans le présent communiqué de presse renferment des «énoncés prospectifs» portant sur un certain nombre de sujets, y compris la restructuration projetée, la transaction Healtheon/WebMD, la stratégie Internet de la Société et les résultats financiers visés durant diverses périodes en 2000. Ces énoncés sont assortis de risques et d'incertitudes qui sont susceptibles d'entraîner un décalage important entre les résultats réels et les résultats anticipés. Il s'agit entre autres de la capacité de la Société à répartir efficacement son carnet de commandes entre ses groupes d'activités thérapeutiques et d'aligner la demande sur les ressources; du rendement d'exploitation réel; des améliorations d'exploitation et économies réelles découlant de la restructuration; de la capacité de la Société à préserver ses contrats avec ses principaux clients ou en signer de nouveaux; de la capacité de la Société à créer des produits informatiques à partir des données octroyées sous licence à la Société; de la capacité de la Société à exploiter avec succès ses nouveaux secteurs d'activités; de la capacité de la Société à intégrer les activités récemment acquises dans ses activités courantes; et, en ce qui a trait à la transaction projetée avec Healtheon/WebMD, de la finalisation réelle de la transaction; des risques associés aux activités de Healtheon/WebMD exposés dans les documents déposés auprès de la Securities and Exchange Commission; et du traitement comptable final, assujetti à un examen réglementaire. D'autres risques pouvant causer des écarts considérables entre les résultats réels et les énoncés prospectifs sont présentés dans les documents que la Société a déposés récemment à la Securities and Exchange Commission, entre autres ses déclarations d'enregistrement S-3 et S-4, son rapport annuel sur formulaire 10-K, ses formulaires 8-K et ses autres rapports périodiques, dont les formulaires 10-Q.


 
 


                                   Tableau 1
                  Résultats pro forma condensés consolidés
                  ENVOY traitée comme activité poursuivie
                               (non vérifiés)

    En milliers, sauf pour les données par action

           Trimestre clos le 31 décembre  Exercice clos le 31 décembre
                         1999        1998         1999           1998
    Produits
     d'exploitation
     nets             499 441     386 179     1 826 995     1 403 719

    Coûts et charges :
      Directs         270 732     200 356       955 104       725 279
      Généraux et
        administra-
          tifs        158 275     117 880       572 634       434 394
      Dépréciation
        et amortisse-
        ment           26 451      19 274        97 807        72 476
    Total des coûts
       et charges     455 458     337 510     1 625 545     1 232 149
    Bénéfice
       d'exploitation  43 983      48 669       201 450       171 570

    Total des
      produits divers
      (charges)         3 490        (138)        5 941          (861)

    Bénéfice avant
       impôts          47 473      48 531       207 391       170 709
    Impôts             12 941      17 185        68 057        58 405

    Bénéfice net       34 532$     31 346$      139 334$      112 304$

    Bénéfice net par
      action de base     0,30$       0,30$         1,23$         1,07$

    Bénéfice net par action
      après dilution     0,30$       0,28$         1,20$         1,01$

    Nombre d'actions utilisées
      pour calculer le BPA net
       En circulation 115 103     105 632       113 525       104 799
       Après dilution 116 195     111 491       115 687       110 879

 


 Redressé pour inclure ENVOY, Niehaus & Botha, SMG et Minerva, acquises en 1999 et comptabilisées selon la méthode de la mise en commun des intérêts.


 


 Fait exclusion des coûts de transaction, et de l'amortissement de certains actifs incorporels acquis, de 3,7 millions $ et 20,3 millions $,respectivement, pour les périodes de douze mois terminées le 31 décembre 1999 et 1998. Au 31 mars 1999, ces actifs incorporels acquis avaient été entièrement amortis.


 


 Compte tenu de la vente imminente d'ENVOY, le traitement par Quintiles de son acquisition d'ENVOY comme mise en commun d'intérêts est assujetti à un examen réglementaire.


 
 


                                   Tableau 2
                   Résultats pro forma condensés consolidés
                   ENVOY traitée comme activité abandonnée
                                 (non vérifiés)

               Trimestre clos le 31 décembre   Exercice clos le 31 décembre
                              1999        1998          1999          1998
    En milliers, sauf pour les données par action

    Produits
     d'exploitation
     nets                  442 609     335 725     1 607 087     1 221 776

    Coûts et charges :
      Directs              252 693     176 409       883 274       640 764
      Généraux et
        administratifs     139 864     107 518       505 166       394 432
      Dépréciation et
        amortissement       22 666      15 376        82 292        57 191
    Total des coûts
       et charges          415 223     299 303     1 470 732     1 092 387
     Bénéfice
       d'exploitation       27 386      36 422       136 355       129 389

     Total des produits divers
      (charges)              3 522        (258)        5 877          (347)

    Bénéfice avant
       impôts               30 908      36 164       142 232       129 042
    Impôts                   6 529      10 357        42 742        39 924

    Bénéfice tiré des activités
       poursuivies          24 379      25 807        99 490        89 118
    Bénéfice tiré de l'exploitation
        d'ENVOY, nets
        d'impôts            10 153       5 539        39 844        23 186

    Bénéfice net            34 532$     31 346$      139 334$      112 304$

    Bénéfice net par action de base
      Bénéfice tiré des activités
         poursuivies          0,21$       0,24$         0,88$         0,85$
      Bénéfice tiré de l'exploitation
          d'ENVOY             0,09$       0,05$         0,35$         0,22$
      Bénéfice net par action
         de base              0,30$       0,30$         1,23$         1,07$

    Bénéfice net par action après dilution :
       Bénéfice tiré des activités
         poursuivies          0,21$       0,23$         0,86$         0,80$
       Bénéfice tiré de l'exploitation
          d'ENVOY             0,09$       0,05$         0,34$         0,21$
       Bénéfice net par action après
          dilution            0,30$       0,28$         1,20$         1,01$

    Nombre d'actions utilisées
       pour calculer le BPA net

       En circulation      115 103     105 632       113 525       104 799
       Après dilution      116 195     111 491       115 687       110 879


 


 Redressé pour inclure ENVOY, Niehaus & Botha, SMG et Minerva, acquises en 1999 et comptabilisées selon la méthode de la mise en commun des intérêts.


 


 Fait exclusion des coûts de transaction, et de l'amortissement de certains actifs incorporels acquis, de 3,7 millions $ et 20,3 millions $,respectivement, pour les périodes de douze mois terminées le 31 décembre 1999 et 1998. Au 31 mars 1999, ces actifs incorporels acquis avaient été entièrement amortis.


 


 Compte tenu de la vente imminente d'ENVOY, le traitement par Quintiles de son acquisition d'ENVOY comme mise en commun d'intérêts est assujetti à un examen réglementaire.


 
 

                                  Tableau 3
                  Etats condensés consolidés des résultats
                   ENVOY traitée comme activité abandonnée
                               (non vérifiés)

               Trimestre clos le 31 décembre   Exercice clos le 31 décembre
                              1999        1998          1999          1998
    En milliers, sauf les données par action

    Produits
     d'exploitation
     nets                  442 609     335 725     1 607 087     1 221 776

    Coûts et charges :
      Directs              252 693     176 409       883 274       640 764
      Généraux et
        admini-
        stratifs           139 864     107 518       505 166       394 432
      Dépréciation
        et amortisse-
        ment                22 666      15 376        82 292        57 191
    Total des coûts et
      charges              415 223     299 303     1 470 732     1 092 387
    Bénéfice
      d'exploitation        27 386      36 422       136 355       129 389

    Frais de
       transaction            (214)     (1 329)      (26 322)       (3 475)
    Produits divers
       (charges)             3 522        (258)        5 877          (347)
    Total des produits divers
       (charges)             3 308      (1 587)      (20 445)       (3 822)

    Bénéfice avant impôts   30 694      34 835       115 910       125 567
    Impôts                   6 529      10 357        42 742        39 924

    Bénéfice tiré des
     activités
     poursuivies            24 165      24 478        73 168        85 643
    Bénéfice tiré
      de l'exploitation
      d'ENVOY,
      net d'impôts          10 153         474        36 123         2 926

    Bénéfice net            34 318$     24 952$      109 291$       88 569$

    Bénéfice net par action en circulation :
      Bénéfice tiré
        des activités
        poursuivies           0,21$       0,23$         0,64$         0,82$
      Bénéfice tiré
        de l'exploitation
        d'ENVOY               0,09$       0,00$         0,32$         0,03$
     Bénéfice net par
       action en circulation  0,30$       0,24$         0,96$         0,85$

    Bénéfice net par action
       après dilution :
      Bénéfice tiré
         des activités
         poursuivies          0,21$       0,22$         0,63$         0,77$
      Bénéfice tiré de
        l'exploitation
        d'ENVOY               0,09$       0,00$         0,31$         0,03$
    Bénéfice net par action
        après dilution        0,30$       0,22$         0,94$         0,80$

    Nombre d'actions utilisées pour calculer le BPA net

          En circulation   115 103     105 632       113 525       104 799
          Après dilution   116 195     111 491       115 687       110 879

 


 Redressé pour inclure ENVOY, Niehaus & Botha, SMG et Minerva, acquises en 1999 et comptabilisées selon la méthode de la mise en commun des intérêts.


 


 Compte tenu de la vente imminente d'ENVOY, le traitement par Quintiles de son acquisition d'ENVOY comme mise en commun d'intérêts est assujetti à un examen réglementaire.


 


 site web - http://www.quintiles.com


 

LA

SOURCE Quintiles Transnational