Rapport de la GSMA recense 61 millions de clients actifs d'argent mobile en 2013

25 Février , 2014, 07:00 GMT de GSMA

-- Les services d'argent mobile continuent de gagner de l'ampleur étant donné que 13 services disposent désormais de plus de 1 million de comptes actifs chacun

BARCELONE, Espagne, 25 février 2014 /PRNewswire/ -- Le programme Mobile Money for the Unbanked (MMU) de la GSMA a aujourd'hui publié sa troisième édition annuel de Mobile Financial Services State of the Industry Report, qui fournit une évaluation quantitative de l'état des services financiers mobiles, y compris l'argent mobile, l'assurance mobile, le crédit et l'épargne mobile. Le rapport fait appel aux résultats de l'enquête annuel MMU Global Adoption Survey ainsi qu'aux données provenant de l'instrument de suivi en ligne MMU Deployment Tracker et aux idées qualitatives sur la performance des services financiers mobiles de l'engagement du programme MMU auprès de l'industrie au cours de l'année écoulée.

« Ce rapport annuel souligne l'impact énorme que l'argent mobile détient sur les marchés naissants, en fournissant accès à des nombres croissants de produits et de services et en aidant des millions de personnes à gérer leurs vies quotidiennes et à améliorer leurs modes de subsistance », a déclaré Tom Phillips, l'agent en chef de la réglementation, GSMA. « Chaque année, notre recensement révèle une meilleure connaissance de l'éventail d'utilisations de l'argent mobile et de la façon dont les opérateurs collaborent pour développer des services d'argent mobile pour satisfaire la demande croissante de la clientèle ».

Services en croissance et en expansion

Le rapport recense que le nombre d'utilisateurs d'argent mobile actifs continue à s'accroître rapidement d'année en année, comptant plus de 61 millions de comptes actifs à compter du mois de juin 2013 par rapport à 37 millions au mois de juin 2012. En outre, le nombre de comptes d'argent mobile enregistrés a presque triplé de 71 millions au mois de juin 2011 à 203 millions au mois de juin 2013. Les services se sont étendus dans un plus grand nombre de régions, comptant 219 services dans 84 pays à la fin de 2013 par rapport à 179 services dans 75 pays à la fin de 2012.

Les réformes de réglementation positives qui permettent les services d'argent mobile contribuent à la croissance de l'industrie en ce qui concerne le nombre de déploiements. La majorité des services demeurent en Afrique subsaharienne, comptant 52 pour cent de tous les déploiements d'argent mobile live situés dans la région. Cependant, l'argent mobile se répand également hors de la région, comptant, par exemple, 19 lancements d'argent mobile prévus en Amérique latine.

Services d'argent mobile élargissent l'inclusion financière

Le MMU 2013 Mobile Financial Services State of the Industry Report a accentué qu'un nombre croissant de prestataires de service surmontent des défis opérationnels pour créer des réseaux de distribution solides et une large base de clients actifs. Aujourd'hui, 13 services disposent chacun plus de 1 million de comptes d'argent mobile actifs et les services qui ont créé des bases solides avancent avec de nouveaux produits tels que les paiements en bloc et les paiements marchands.

Le nombre croissant d'utilisateurs et de points d'accès d'argent mobile illustre le rôle important des services financiers mobiles à pousser l'inclusion financière dans les pays en voie de développement. À la fin de 2013, neuf marchés, le Cameroun, la République démocratique du Congo, le Gabon, le Kenya, le Madagascar, la Tanzanie, l'Ouganda, la Zambie et le Zimbabwe, détenaient déjà plus de comptes d'argent mobiles que de comptes bancaires par rapport à seulement quatre marchés l'année dernière. Sur ces marchés, l'industrie de l'argent mobile a rendu les services financiers accessibles à plus de personnes que le secteur bancaire traditionnel. Le développement d'autres services financiers mobiles, y compris 123 services d'assurance mobile, de crédit et d'épargne mobile, dont 27 ont été lancés en 2013, permettra aux prestataires de service d'approfondir l'inclusion financière en offrant des services financiers au-delà de transfert et de paiements d'argent.

Développement de l'écosystème

Alors que l'argent mobile devient un produit courant pour un nombre de plus en plus important d'opérateurs, la concurrence augmente également. À la fin de 2013, 52 marchés détenaient plus de deux services d'argent mobile par rapport à 40 en 2012. En juin 2013, les transactions impliquant des sociétés externes, qui utilisaient l'argent mobile comme plate-forme pour recevoir et effectuer des paiements, ont poussé la croissance en argent mobile à l'échelle mondiale, en représentant 29 pour cent de toute la valeur des transactions. Ces transactions évoluent d'ailleurs beaucoup plus rapidement que les recharges de temps d'antenne et les transferts on net. Au mois de juin 2013, 53 000 marchands acceptaient des paiements par l'intermédiaire d'argent mobile et 16 000 organismes utilisaient l'argent mobile comme plate-forme de paiement pour accepter des paiements de facture ou pour effectuer des paiements de salaire.

Phillips a ajouté, « à mesure que l'industrie de l'argent mobile évolue, nous constatons la manière dont ces services bénéficient l'existence de millions de citoyens dans les pays en voie de développement dans le monde entier. Nous continuerons de dépister ces développements énormes et de collaborer avec les opérateurs mobiles et l'écosystème très divers pour amplifier la portée des services disponibles et pour offrir les services à plus grand nombre de la population du monde ».

Notes aux rédacteurs

Le MMU 2013 State of the Industry Report contient des données du MMU Deployment Tracker, qui fait le suivi du nombre de services d'argent mobile live et prévus pour les non-bancarisés dans le monde entier. Le rapport comprend également des données de l'enquête MMU 2013 Global Adoption Survey of Mobile Financial Services, qui a recensé un total de 110 participants dans 56 pays. Les estimations du nombre de comptes enregistrés et actifs ont été effectuées en utilisant des outils spécifiquement formulés pour la modélisation de données afin de compléter l'ensemble de données.

Vous trouverez une copie intégrale du rapport sur le site : http://www.gsma.com/mobilefordevelopment/state-of-the-industry-2013. Vous pouvez obtenir plus d'informations sur le projet MMU sur le site ::  http://www.gsma.com/mobilefordevelopment/programmes/mobile-money-for-the-unbanked/about

À propos de la GSMA

La GSMA représente les intérêts des opérateurs mobiles dans le monde entier. Présente dans plus de 220 pays, la GSMA regroupe près de 800 opérateurs mobiles dans le monde ainsi que plus de 200 entreprises dans le vaste écosystème de la téléphonie mobile, y compris des fabricants de combinés, des développeurs de logiciels, des prestataires d'équipement, des sociétés Internet et des organismes issus de divers secteurs de l'industrie, tels que les services financiers, les soins de santé, les médias, le transport et les services publiques. La GSMA organise aussi des événements de premier plan dans l'industrie tels que le Mobile World Congress (Congrès mondial de la téléphonie mobile) et la Mobile Asia Expo (Expo asiatique de la téléphonie mobile). 

Pour obtenir plus d'informations, veuillez consulter le site d'entreprise de la GSMA : www.gsma.com. Suivez la GSMA sur Twitter : @GSMA.

LA

SOURCE GSMA



Liens connexes

http://www.gsma.com