Recommandations pour passer de l'oxcarbazépine ou de la carbamazépine a l'acétate d'eslicarbazépine dans certaines situations cliniques, publiees dans Epilepsy and Behaviour

30 Juin, 2015, 00:01 BST de Eisai

HATFIELD, Angleterre, June 30, 2015 /PRNewswire/ --

 

Un groupe consultatif d'experts, publie des recommandations pour passer à l'acétate d'eslicarbazépine dans le traitement des crises d'épilepsie partielles chez certains patients 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DESTINÉ AUX MÉDIAS EUROPÉENS UNIQUEMENT: NE CONCERNE PAS LES JOURNALISTES SUISSES/AUTRICHIENS/AMÉRICAINS

Un nouveau guideline rédigé par un comité consultatif d'experts issus des principaux hôpitaux spécialisés dans l'épilepsie en Europe, est publié aujourd'hui dans Epilepsy and Behavior. Il s'agit de recommandations concernant le passage dans certaines situations cliniques, de patients sous oxcarbazépine ou carbamazépine à Zebinix® (acétate d'eslicarbazépine), en monoprise quotidienne.[1]

« Bien qu'il n'y ait pas de données de comparaison directe versus l'acétate d'eslicarbazépine pour l'oxcarbazépine ou la carbamazépine, le comité consultatif s'accorde sur la nécessité d'un traitement alternatif pour certains patients afin de réduire l'impact des événements indésirables, en particulier neurologiques et cognitifs ; le simple transfert vers l'acétate d'eslicarbazépine indique qu'il s'agit d' un choix potentiellement bénéfique. La prise en charge des événements indésirables liés aux médicaments antiépileptiques autant que celle des crises peut s'avérer complexe et nous recommandons l'utilisation d'antiépileptiques qui réduisent cette complexité et permettent une bonne qualité de vie pour les patients», a commenté le Professeur Martin Holtkamp, du Centre d'épilepsie de Berlin-Brandenburg, Service de neurologie, Charité - Universitätsmedizin Berlin et co-auteur de la directive.[2]

Le comité consultatif préconise que les patients qui présentent des effets indésirables liés à l'oxcarbazépine, notamment après la prise matinale, ainsi que ceux qui respectent mal la posologie bi-quotidienne passent à l'acétate d'eslicarbazépine.[1] Ces données sont étayées par une méta-analyse d'essais cliniques randomisés, menés en double aveugle, qui a démontré que l'oxcarbazépine pouvait être associée à des événements indésirables neurologiques plus fréquents que l'acétate d'eslicarbazépine.[1] De plus, le comité recommande aussi un passage à l'acétate d'eslicarbazépine pour les patients traités par carbamazépine qui présentent des événements indésirables, notamment métaboliques, ou qui prennent des médicaments concomitants ayant une interaction potentielle avec la carbamazépine.[1]

L'acétate d'eslicarbazépine est un antiépileptique de la famille des dibenzazépines, dont font partie l'oxcarbazépine et la carbamazépine. Cependant, même si l'acétate d'eslicarbazépine partage le même noyau 5-carboxamide avec l'oxcarbazépine et la carbamazépine, sa structure est différente aux positions 10 et 11 de la molécule.[1] Ces différences structurelles entraînent des différences sur les propriétés pharmacocinétiques et pharmacodynamiques ainsi que sur le métabolisme de ces trois médicaments, ce qui a mené au consensus du comité consultatif.

La poursuite du développement de l'acétate d'eslicarbazépine souligne la mission human health care (hhc) d'Eisai, engagement du laboratoire à développer des solutions innovantes dont l'objectif est de prévenir, guérir et soigner certaines maladies afin d'être un acteur majeur de la santé et du bien-être humain dans le monde. L'acétate d'eslicarbazépine est déjà disponible dans les pays suivants : Albanie*, Allemagne (copromotion avec BIAL, inventeur de l'acétate d'eslicarbazépine), Autriche, Chypre*, Danemark, Écosse, Espagne (copromotion avec BIAL), Finlande, France, Grèce, Islande, Italie, Malte*, Norvège, Portugal*, République d'Irlande, République tchèque, Russie**, Suède et États-Unis*** et Le Royaume-Uni (copromotion avec BIAL).

* Exclusivement par BIAL

** L'acétate d'eslicarbazépine est vendu aux États-Unis sous le nom commercial APTIOM®

*** L'acétate d'eslicarbazépine est vendu en Russie sous le nom commercial Exalief®

Note aux éditeurs 

A propos de Zebinix® (acétate d'eslicarbazépine) 

L'acétate d'eslicarbazépine est indiqué chez l'adulte, en association, dans le traitement des crises d'épilepsie partielles, avec ou sans généralisation secondaire. Un programme d'essais cliniques est également en cours pour l'utilisation de l'acétate d'eslicarbazépine chez les enfants et en monothérapie.

L'acétate d'eslicarbazépine est un inhibiteur des canaux sodiques voltage-dépendants.[3] Il cible de préférence l'état inactivé du canal sodique[4],[5] (impliqué dans la pathogénèse de l'épilepsie),[6] en l'empêchant de revenir à son état actif et, par conséquent, réduit la décharge neuronale répétitive.[6]

Par ailleurs, l'acétate d'eslicarbazépine n'inhibe pas l'efflux de potassium,[7] ce qui peut réduire le risque de décharges neuronales répétitives.[3]

L' efficacité de l'acétate d'eslicarbazépine a d'abord été démontrée dans un premier essai de phase II de preuve de concept puis dans trois essais de phase III, chez 1049 patients présentant des crises d'épilepsie partielles non contrôlées par un à trois médicaments anti-épileptiques.[4],[5],[6]

Zebinix® est le nom commercial de l'acétate d'eslicarbazépine en UE.

Zebinix®  est la propriété de BIAL.

Pour de plus amples informations, rendez-vous sur : http://www.eisai.co.uk .

A propos de l'épilepsie  

L'épilepsie est l'une des maladies neurologiques les plus fréquentes dans le monde. En Europe, elle touche environ 6 million de personnes[8] , et on estime que 50 millions de personnes souffrent d'épilepsie dans le monde. L'épilepsie se caractérise par des décharges électriques cérébrales anormales produites par les neurones et provoquant les crises. Suivant leur type, les crises d'épilepsie peuvent se limiter à une partie du cerveau (épilepsie partielle) ou peuvent être généralisées à l'ensemble du cerveau. L'épilepsie est une maladie dont les causes possibles sont nombreuses et souvent inconnues.

EISAI Europe et l'épilepsie 

EISAI se consacre au développement et à la mise à disposition de nouveaux traitements à haute valeur ajoutée pour améliorer la qualité de vie des patients épileptiques. C'est pourquoi le développement de médicaments antiépileptiques représente un défi de première importance pour EISAI en Europe, au Moyen-Orient, en Afrique, en Russie et en Océanie (EMEA).

Dans la région EMEA, EISAI a déjà mis à disposition les quatre médicaments suivants :

  • Fycompa® (perampanel) indiqué en association, dans le traitement des crises d'épilepsie partielles, avec ou sans généralisation secondaire, chez les patients âgés de 12 ans et plus.
  • Zonegran® (zonisamide) indiqué en monothérapie chez les adultes nouvellement diagnostiqués présentant des crises d'épilepsie partielles, avec ou sans généralisation secondaire et en association dans le traitement des crises d'épilepsie partielles, avec ou sans généralisation secondaire, chez les adultes, adolescents et enfants de plus de 6 ans (sous licence Dainippon Sumitomo Pharma),
  • Zebinix® (acétate d'eslicarbazépine) indiqué chez l'adulte, en association dans le traitement des crises d'épilepsie partielles avec ou sans généralisation secondaire (Zebinix est commercialisé sous licence BIAL).
  • Inovelon® (rufinamide) indiqué en association dans le traitement des crises d'épilepsie associées au syndrome de Lennox-Gastaut chez les patients âgés de 4 ans et plus. Le rufinamide a été développé par Novartis.

À propos d'EISAI Co. Ltd. 

Eisai Co. Ltd. est l'un des plus grands groupes pharmaceutiques mondiaux se consacrant à la recherche et au développement de nouveaux médicaments. Son siège social est au Japon. La mission de l'entreprise est de « penser d'abord aux patients et à leurs familles et augmenter les bénéfices des soins de santé », ce qu'EISAI appelle la philosophie du human health care (hhc). Avec plus de 10 000 collaborateurs travaillant au sein de son réseau international de centres de R&D, de sites de production et des filiales commerciales, le groupe s'efforce de mettre sa philosophie hhc en œuvre en développant des produits innovants dans différents domaines thérapeutiques dans lesquels de nombreux besoins médicaux restent insatisfaits, notamment l'oncologie et la neurologie.

En tant que groupe pharmaceutique mondial, la mission d'Eisai concerne les patients du monde entier, grâce à ses investissements et à sa participation à des initiatives basées sur des partenariats, visant à améliorer l'accès aux médicaments dans les pays en développement et émergents.

Pour plus d'informations à propos d'Eisai Co. Ltd., veuillez consulter le site http://www.eisai.com

À propos de BIAL  

Fondé en 1924, BIAL est un groupe pharmaceutique international dont les produits sont disponibles dans plus de 50 pays et sur quatre continents. BIAL est un laboratoire de recherche pharmaceutique privé portugais et le plus grand laboratoire pharmaceutique du Portugal. Il est responsable de la recherche et du développement de l'acétate d'eslicarbazépine (Exalief®).

C'est un partenaire de choix pour de nombreuses entreprises car il bénéficie d'une solide présence dans la péninsule ibérique ainsi que dans plus de 10 pays d'Amérique latine et environ 20 pays africains francophones et lusophones.

BIAL s'engage dans l'innovation thérapeutique et investit chaque année plus de 20 % de son chiffre d'affaires dans la R&D. Les principaux domaines de recherche de BIAL sont le système nerveux central, le système cardiovasculaire et l'immunothérapie. BIAL a actuellement plusieurs programmes innovants en cours de développement que la société espère commercialiser dans les prochaines années, ce qui renforcerait sa position en Europe.

Pour plus d'information sur BIAL, consulter http://www.bial.com

Références 

1. Peltola J et al. Practical guidance and considerations for transitioning patients from oxcarbazepine or carbamazepine to eslicarbazepine acetate. Epilepsy & Behaviour 2015. 50;46-49

2. Eisai Ltd 2014. Zebinix® (eslicarbazepine acetate) summary of product characteristics (last updated November 2014): http://www.medicines.org.uk/emc/medicine/22376/SPC/Zebinix+800mg+tablets/    

3. Almeida L, Soares-da-Silva P. Eslicarbazepine Acetate (BIA 2-093). Neurotherapeutics 2007 Jan; 4(1):88-96 

4. Elger C et al. Pharmacokinetics and tolerability of eslicarbazepine acetate and oxcarbazepine at steady state in healthy volunteers. Epilepsia 2013; 54(8):1453-1461 

5. Hebeisen S et al. Eslicarbazepine and the enhancement of slow inactivation of voltage-gated sodium channels: a comparison with carbamazepine, oxcarbazepine and lacosamide. Neuropharmacology 2015 Feb; 89:122-135. Doi 10.1016/j.neuropharm.2014.09.008.  

6. Vilin YY and Ruben PC. Slow Inactivation in Voltage-Gated Sodium Channels. Cell Biochem Biophys 2001; 35(2):171-190 

7. Elger et al. Eslicarbazepine Acetate: A Double-blind, Add-on, Placebo-controlled Exploratory Trial in Adult Patients with Partial-onset Seizures. Epilepsia 2007; 48(3):497-504 

8. Pugliatti M, et al. Estimating the cost of epilepsy in Europe: A review with economic modeling. Epilepsia 2007; 48(12) 2224-2233 


Date de préparation : juin 2015 
Code du projet : Zebinix-UK2328a 

LA

SOURCE Eisai