Regain de confiance des dirigeants, à l'issue de la Semaine du climat de New York, quant à la signature d'un accord lors de la COP21 suite à l'annonce du soutien d'une coalition représentant 6 millions d'entreprises

29 Septembre, 2015, 13:45 BST de The Climate Group

NEW YORK, September 29, 2015 /PRNewswire/ --

Des dirigeants d'entreprises et régionaux ont élaboré des programmes de réduction des émissions et en appellent aux négociateurs pour leur emboîter le pas    

Des figures emblématiques qui conditionneront l'issue de la Conférence des Nations unies sur le climat en décembre à Paris se sont réunies hier à New York aux côtés de dirigeants d'entreprise et régionaux qui ont pris des engagements forts pour réduire les émissions et appelé les négociateurs à Paris à se montrer à la hauteur de leurs ambitions.

     (Photo: http://photos.prnewswire.com/prnh/20150928/271612 )

     (Logo: http://photos.prnewswire.com/prnh/20150928/271611LOGO )

L'évènement a coïncidé avec la publication, sur le Financial Times, d'un appel à un accord ambitieux sur le climat par des organisations travaillant avec 6 millions d'entreprises.

Todd Stern, envoyé spécial du Président Obama pour le changement climatique, a déclaré :

« Les conditions requises pour un accord universel historique [à Paris] sont aujourd'hui plus que jamais réunies. » 

« Alors, travaillons ensemble. Ne perdons pas notre objectif de vue. Et faisons le nécessaire. »

Le ministre indien de l'Environnement, Prakash Javadekar, a confirmé que la contribution prévue déterminée au niveau national (INDC) de son pays serait rendue publique le 1[er] octobre et indiqué :

« Je suis persuadé que la conférence de Paris sera un succès. Nous devons veiller à faire des bilans annuels afin qu'aucun recul ne soit possible. L'Inde est résolue à bâtir un avenir économique placé sous le signe de l'écologie car cela contribuera à l'éradication de la pauvreté. »

Laurence Tubiana, représentante spéciale du gouvernement français pour la conférence la COP21, s'est exprimée en ces termes :

« J'ai pu constater un changement radical par rapport aux années précédentes, avec notamment une mobilisation des entreprises, des villes et des administrations locales. De nombreux dirigeants mondiaux appellent désormais également à une décarbonisation massive, envoyant par là même des signaux positifs et créant les conditions nécessaires à la réussite de la conférence. »

Des entreprises, au nombre desquelles Walmart, Procter & Gamble, Nike, Goldman Sachs, Siemens, Philips, IKEA, Kellogg, SkyPower et BT, se sont également exprimées lors de l'évènement. Elles ont fait part de leurs projets de se fournir à 100 % en électricité renouvelable, rejoignant ainsi l'initiative RE100 et adoptant de nouveaux objectifs en matière d'émission de carbone.

Christiana Figueres, secrétaire exécutive de la CCNUCC, a déclaré :

« L'avalanche d'actions en faveur du climat annoncée par les gouvernements, villes, investisseurs et entreprises lors de la Climate Week 2015 est vraiment stupéfiante. La confiance en la conférence de Paris et en la signature d'un accord universel sur le climat commence à s'instaurer. »

La Climate Week de New York est organisée à l'initiative du Climate Group. Elle réunit chaque année une coalition internationale de grandes entreprises, d'États, d'investisseurs, d'innovateurs et d'acteurs exerçant une influence sur l'opinion publique. Mark Kenber, PDG du Climate Group, a confié :

« Nous avons le vent en poupe. Il y a maintenant de fortes chances qu'un accord soit conclu à Paris et, à en juger par l'engagement de grandes entreprises et régions économiques, il se peut que nous soyons à l'aube d'une transition majeure vers une économie prospère à faibles émissions de carbone. »

Beth Woodthorpe-Evans | The Climate Group
+44(0)207960-2970
media@theclimategroup.org


LA

SOURCE The Climate Group