Résultats d'une étude de phase II sur la dasatinib chez les patients souffrant de leucémie myéloïde chronique ou de leucémie aiguë lymphoblastique Ph+ avec une résistance ou une intolérance à l'imatinib

18 Juin, 2006, 16:11 BST de Bristol Myers Squibb

AMSTERDAM, Pays-Bas, June 18 /PRNewswire/ --

- Données présentées au 11ème Congrès européen sur l'hématologie, organisé par l'Association européenne d'hématologie

Bristol-Myers Squibb a présenté les résultats d'une étude ouverte de phase II à quatre branches sur la dasatinib - un composé oral de recherche. L'étude a évalué l'efficacité et l'innocuité de la dasatinib chez les patients dans toutes les phases de la leucémie myéloïde chronique (CML) (chronique, accélérée et aiguë) et chez les patients souffrant de leucémie aiguë lymphoblastique avec chromosome de Philadelphie positif (ALL Ph+) ne répondant plus ou ne tolérant plus les thérapies actuelles, y compris l'imatinib. Les données ont été présentées au 11ème Congrès de l'Association européenne d'hématologie (EHA).

Collectivement, 789 patients ont été inscrits dans quatre études (START-C,

START-A, START-B et START-L). Les patients ont été traités avec dasatinib 70 mg en prise double quotidienne ; l'efficacité a été déterminée sur la base des réponses hématologiques et cytogénétiques, et l'innocuité a été évaluée en continu. Ces études suggèrent que la dasatinib peut générer des réponses hématologiques et cytogénétiques chez les patients souffrant de la CML et de la ALL Ph+ avec une résistance ou une intolérance à l'imatinib. Les réponses hématologiques sont utilisées pour mesurer l'efficacité de la thérapie à faire revenir les hémogrammes à la normale. Les réponses cytogénétiques sont basées sur le nombre de cellules leucémiques Ph+ qui sont toujours présentes dans la moelle osseuse.

START-C - Phase chronique

START-C (extrait 0467) a recruté et traité 387 patients avec une CML chronique résistante ou intolérante à l'imatinib. La réponse cytogénétique majeure, l'objectif principal, a été atteinte chez 51 % (197/387) des patients. La réponse hématologique complète a été atteinte chez 90 % (348/387) des patients. Une thrombocytopénie et une neutropénie de niveaux 3 et 4 ont été reportées chez 47 % et 47 % des patients, respectivement. Les événements adverses non-hématologiques importants (survenant chez au moins 10 % des patients) ont inclus : l'élévation des enzymes hépatocytaires (54 %), la diarrhée (32 %), des maux de tête (30 %), des éruptions cutanées (22 %), des oedèmes superficiels (20 %) et un épanchement pleural (17 %).

START-A - Phase accélérée

START-A (extrait 0159) a recruté 192 patients dans une phase accélérée de

CML résistante ou intolérante à l'imatinib ; 174 patients ont reçu le traitement. La réponse hématologique majeure, l'objectif principal, a été atteinte chez 59 % (102/174) des patients. La réponse cytogénétique majeure a été atteinte chez 34 % (60/174) des patients. Une thrombocytopénie et une neutropénie de niveaux 3 et 4 ont été reportées chez 82 % et 73 % des patients, respectivement. Les événements adverses non-hématologiques importants ont inclus : la diarrhée (61 %), des éruptions cutanées (27 %), un épanchement pleural (25 %), des oedèmes superficiels (20 %) et des hémorragies gastro-intestinales (12 %).

START-B - Crise myéloïde aiguë

START-B (extrait 0150) a recruté et traité 109 patients en phase de

crise myéloïde aiguë résistante ou intolérante à l'imatinib. La réponse hématologique majeure, l'objectif principal, a été atteinte chez 49 % (53/109) des patients. La réponse cytogénétique majeure a été atteinte chez 44% (48/109) des patients. Une thrombocytopénie et une neutropénie de niveaux 3 et 4 ont été reportées chez 64 % et 64 % des patients, respectivement. Les événements adverses non-hématologiques importants ont inclus : la diarrhée (37 %), un épanchement pleural (30 %), des vomissements (20 %), la nausée (18 %), des oedèmes périphériques (17 %), des éruptions cutanées (11 %) et l'asthénie (11 %).

START-L - Crise lymphoïde aiguë ou Ph+ ALL

START-L (extrait 0653) a recruté 101 patients ; parmi ceux-ci, 94 patients souffrant de CML en phase de crise lymphoïde aiguë (48) ou de ALL Ph+ (46), résistante ou intolérante à l'imatinib, ont reçu le traitement. La réponse hématologique majeure, l'objectif principal, a été atteinte chez 33 % (16/48) des patients en phase de crise lymphoïde aiguë, et 39 % (18/46) des patients avec ALL Ph+. La réponse cytogénétique majeure a été atteinte chez 44 % (21/48) des patients en phase de crise lymphoïde aiguë, et 46 % (21/46) des patients avec Ph+ ALL. Une thrombocytopénie de niveaux 3 et 4 a été reportée chez 88 % des patients en phase de crise lymphoïde aiguë et 78 % des patients avec ALL Ph+. Une neutropénie de niveaux 3 et 4 a été reportée chez 81 % des patients en phase de crise lymphoïde aiguë et 74 % des patients avec ALL Ph+. Les événements adverses non-hématologiques importants ont inclus : la diarrhée (30 %), la nausée (22 %), des vomissements (17 %), un épanchement pleural (16 %), des maux de tête (15 %), des éruptions cutanées (15 %), des oedèmes périphériques (13 %) et des hémorragies gastro-intestinales (2 %).

À propos de la dasatinib

La dasatinib, qui a déposé un dossier de soumission en janvier 2006 dans l'Union européenne, a reçu des avis positifs pour un statut de médicament orphelin pour les traitements de l'ALL Ph+ et de la CML, mais n'a pas encore obtenu ses désignations finales. La dasatinib s'est vu accorder la désignation de produit orphelin pour la CML et l'ALL Ph+ par la FDA américaine en novembre 2005. La désignation de produit orphelin s'applique dans d'autres pays.

À propos de la leucémie myéloïde chronique (CML) et de la leucémie aiguë lymphoblastique avec chromosome de Philadelphie positif (ALL Ph+)

La leucémie myéloïde chronique (CML) est un cancer du sang et de la moelle osseuse qui survient généralement après la cinquantaine, et qui se produit rarement chez les enfants. L'incidence mondiale de CML est relativement uniforme et représente 15 % environ de toutes les leucémies. L'incidence de résistance augmente avec les années de traitement et la gravité de la maladie.

La leucémie aiguë lymphoblastique avec chromosome de Philadelphie positif (ALL Ph+) est un cancer du sang et de la moelle osseuse qui progresse rapidement, affectant généralement chez les adultes. Les patients avec une ALL Ph+ avancée développent généralement une résistance plus vite que les patients atteints de CML, y compris ceux qui se trouvent en phase aiguë (2 mois en moyenne contre 10 mois, respectivement).

À propos de Bristol-Myers Squibb

Bristol-Myers Squibb est une société mondiale de produits pharmaceutiques et de soins de santé qui s'est donnée pour mission d'améliorer et de prolonger la vie humaine.

LA

SOURCE Bristol Myers Squibb