Rex Diamond Mining Corporation pourra poursuivre ses activités d’exploration en Mauritanie grâce à la signature d'une entente de coentreprise avec De Beers

25 Juillet, 2000, 02:27 BST de Rex Diamond Mining

<div> <P> Toronto - Rex Diamond Mining Corporation (RXD &amp;#224; la Bourse de Toronto) est heureuse d'annoncer la signature d'un accord qui trace les grandes lignes d'une entente de coentreprise avec De Beers Consolidated Mines pour l'exploration de la propri&amp;#233;t&amp;#233; d'Akchar en Mauritanie (situ&amp;#233;e dans le nord-ouest de l'Afrique). </P> <P> Il y a plus de trois ans, Rex a mis de l'avant un programme &amp;#224; vis&amp;#233;e &amp;#233;conomique d'exploration de gisements kimberlitiques de diamants en Mauritanie. De Beers a indiqu&amp;#233; qu'elle &amp;#233;tait heureuse de se joindre &amp;#224; Rex et qu'elle souhaitait renouveler cette entente de coentreprise pour l'exploration d'autres sites. </P> <P> En vertu de l'entente, De Beers pourrait gagner 60 % de la participation au projet, sur une base non dilutive pour Rex, &amp;#224; condition d'injecter 24 millions de dollars am&amp;#233;ricains ou de compl&amp;#233;ter avec succ&amp;#232;s une &amp;#233;tude de faisabilit&amp;#233; sur une p&amp;#233;riode de cinq ans. L'entente pr&amp;#233;voit aussi l'&amp;#233;change des donn&amp;#233;es et des renseignements g&amp;#233;ologiques. En outre, les deux parties ont convenu que si les travaux d'exploration m&amp;#232;nent &amp;#224; la mise en place d'une mine de diamants &amp;#224; Akchar, De Beers commercialisera la totalit&amp;#233; de la production par l&amp;#146;entremise de sa Soci&amp;#233;t&amp;#233; de diamants situ&amp;#233;e &amp;#224; Londres et financera la part enti&amp;#232;re de Rex dans l'investissement. </P> <P> La propri&amp;#233;t&amp;#233; d'Akchar couvre 10 000 km carr&amp;#233;s. La premi&amp;#232;re propri&amp;#233;t&amp;#233; d'Akchar exploit&amp;#233;e par Rex avait une superficie de 13 426 km carr&amp;#233;s mais a &amp;#233;t&amp;#233; r&amp;#233;duite, plus t&amp;#244;t ce mois-ci, &amp;#224; 10 000 km carr&amp;#233;s lorsque Rex a revu &amp;#224; la baisse sa participation dans la propri&amp;#233;t&amp;#233; conform&amp;#233;ment au nouveau code minier de Mauritanie. Les 3 426 km carr&amp;#233;s abandonn&amp;#233;s par Rex font depuis l'objet d'une offre d'acquisition de De Beers qui entend inclure cette portion de terrain dans l'entente de coentreprise, pour ainsi porter la superficie totale &amp;#224; 13 426 km carr&amp;#233;s. Rex conserve la totalit&amp;#233; de sa participation dans neuf autres propri&amp;#233;t&amp;#233;s de diamants en Mauritanie, ce qui lui conf&amp;#232;re 90 000 km carr&amp;#233;s du bouclier arch&amp;#233;en de Reguibat, o&amp;#249; les travaux d'exploration se poursuivent &amp;#224; un rythme prometteur. </P> <P> Rex est heureuse d&amp;#146;avoir conclu une entente avantageuse pour les deux parties avec le premier producteur, en valeur, de diamants de joaillerie. Dans une industrie o&amp;#249; la propri&amp;#233;t&amp;#233; d'un gisement de diamants est un actif strat&amp;#233;gique essentiel, l'entente permet de conjuguer l&amp;#146;objectif entrepreneurial d'une petite soci&amp;#233;t&amp;#233; mini&amp;#232;re dynamique &amp;#224; l'exp&amp;#233;rience pratique et aux ressources financi&amp;#232;res d'une soci&amp;#233;t&amp;#233; de prospection mini&amp;#232;re d'envergure mondiale. </div> <div> <P> Toronto - Rex Diamond Mining Corporation (RXD &amp;#224; la Bourse de Toronto) est heureuse d'annoncer la signature d'un accord qui trace les grandes lignes d'une entente de coentreprise avec De Beers Consolidated Mines pour l'exploration de la propri&amp;#233;t&amp;#233; d'Akchar en Mauritanie (situ&amp;#233;e dans le nord-ouest de l'Afrique). </P> <P> Il y a plus de trois ans, Rex a mis de l'avant un programme &amp;#224; vis&amp;#233;e &amp;#233;conomique d'exploration de gisements kimberlitiques de diamants en Mauritanie. De Beers a indiqu&amp;#233; qu'elle &amp;#233;tait heureuse de se joindre &amp;#224; Rex et qu'elle souhaitait renouveler cette entente de coentreprise pour l'exploration d'autres sites. </P> <P> En vertu de l'entente, De Beers pourrait gagner 60 % de la participation au projet, sur une base non dilutive pour Rex, &amp;#224; condition d'injecter 24 millions de dollars am&amp;#233;ricains ou de compl&amp;#233;ter avec succ&amp;#232;s une &amp;#233;tude de faisabilit&amp;#233; sur une p&amp;#233;riode de cinq ans. L'entente pr&amp;#233;voit aussi l'&amp;#233;change des donn&amp;#233;es et des renseignements g&amp;#233;ologiques. En outre, les deux parties ont convenu que si les travaux d'exploration m&amp;#232;nent &amp;#224; la mise en place d'une mine de diamants &amp;#224; Akchar, De Beers commercialisera la totalit&amp;#233; de la production par l&amp;#146;entremise de sa Soci&amp;#233;t&amp;#233; de diamants situ&amp;#233;e &amp;#224; Londres et financera la part enti&amp;#232;re de Rex dans l'investissement. </P> <P> La propri&amp;#233;t&amp;#233; d'Akchar couvre 10 000 km carr&amp;#233;s. La premi&amp;#232;re propri&amp;#233;t&amp;#233; d'Akchar exploit&amp;#233;e par Rex avait une superficie de 13 426 km carr&amp;#233;s mais a &amp;#233;t&amp;#233; r&amp;#233;duite, plus t&amp;#244;t ce mois-ci, &amp;#224; 10 000 km carr&amp;#233;s lorsque Rex a revu &amp;#224; la baisse sa participation dans la propri&amp;#233;t&amp;#233; conform&amp;#233;ment au nouveau code minier de Mauritanie. Les 3 426 km carr&amp;#233;s abandonn&amp;#233;s par Rex font depuis l'objet d'une offre d'acquisition de De Beers qui entend inclure cette portion de terrain dans l'entente de coentreprise, pour ainsi porter la superficie totale &amp;#224; 13 426 km carr&amp;#233;s. Rex conserve la totalit&amp;#233; de sa participation dans neuf autres propri&amp;#233;t&amp;#233;s de diamants en Mauritanie, ce qui lui conf&amp;#232;re 90 000 km carr&amp;#233;s du bouclier arch&amp;#233;en de Reguibat, o&amp;#249; les travaux d'exploration se poursuivent &amp;#224; un rythme prometteur. </P> <P> Rex est heureuse d&amp;#146;avoir conclu une entente avantageuse pour les deux parties avec le premier producteur, en valeur, de diamants de joaillerie. Dans une industrie o&amp;#249; la propri&amp;#233;t&amp;#233; d'un gisement de diamants est un actif strat&amp;#233;gique essentiel, l'entente permet de conjuguer l&amp;#146;objectif entrepreneurial d'une petite soci&amp;#233;t&amp;#233; mini&amp;#232;re dynamique &amp;#224; l'exp&amp;#233;rience pratique et aux ressources financi&amp;#232;res d'une soci&amp;#233;t&amp;#233; de prospection mini&amp;#232;re d'envergure mondiale. </div>