Roche va fournir des solutions diagnostiques pour le VIH au Fonds mondial

19 Juin, 2015, 11:10 BST de Roche

- Un accord-cadre avec le Fonds mondial améliore l'accès aux diagnostics du VIH

  

PLEASANTON, Californie, 19 juin 2015 /PRNewswire/ -- La société Roche (SIX : RO, ROG ; OTCQX : RHHBY) a annoncé aujourd'hui qu'elle avait été sélectionnée pour fournir des technologies de charge virale du VIH-1 et de diagnostic précoce du nourrisson au Fonds mondial. Ceci marque une nouvelle étape dans la collaboration entre Roche et le Fonds mondial, une organisation qui a joué un rôle pionnier en fournissant des solutions efficaces et économiques qui améliorent les résultats des soins de santé pour les patients.

« Nous sommes fiers d'avoir été choisis comme fournisseurs pour le Fonds mondial et de continuer à fournir des diagnostics du VIH-1 fiables là où le besoin se fait le plus sentir », a déclaré Paul Brown, directeur de Roche Molecular Diagnostics. « En exploitant nos multiples systèmes déjà installés dans le monde et en poursuivant notre collaboration avec des organisations telles que le Fonds mondial, nous renforçons notre engagement en faveur de solutions de soins de santé qui font une réelle différence dans les régions les plus touchées par le VIH. »

Les tests du VIH-11 admissibles pour la collaboration du Fonds mondial utilisent une conception unique à double cible pour amplifier et détecter simultanément deux régions distinctes du génome du VIH-1 qui ne font pas l'objet d'une pression sélective médicamenteuse. Cette solution innovante entièrement automatisée fournira des résultats fiables permettant aux laboratoires et aux médecins de traiter avec plus de confiance et d'efficacité les patients atteints du VIH-1 sous traitement. Pour les diagnostics précoces du nourrisson, le test qualitatif du VIH-1 à double cible, v2.02 peut être réalisé avec des cartes de collecte de plasma et de taches de sang séché (Dry Blood Spot (DBS)), élimine la nécessité d'une réfrigération, réduit radicalement le volume de sang requis et facilite la collecte et le transport des échantillons, même auprès des plus petits nourrissons dans les zones les plus rurales. 

En 2014, Roche a annoncé le Programme d'accès mondial en partenariat avec le Programme conjoint des Nations-Unies sur le VIH/SIDA (UNAIDS), la Clinton Health Access Initiative (CHAI), le President's Emergency Plan For AIDS Relief (PEPFAR) et le Fonds mondial de lutte contre le SIDA, la tuberculose et le paludisme. Avec ce programme, Roche renforce son engagement envers les objectifs 90/90/90/ de l'ONUSIDA et une génération exempte du SIDA, inégalé sur le marché en fournissant des solutions efficaces au défi unique que présente l'extension des diagnostics VIH-1.

À propos du Fonds mondial

Le Fonds mondial est un partenariat du 21ème siècle destiné à accélérer la fin des épidémies du SIDA, de la tuberculose et du paludisme. Dans le cadre d'un partenariat entre les gouvernements, la société civile, le secteur privé et les personnes affectées par ces maladies, le Fonds mondial mobilise et investit près de 4 milliards USD par an à l'appui de programmes gérés par des experts locaux dans les pays et les communautés qui en ont le plus besoin. En s'élevant contre les obstacles et en adoptant des approches innovantes, les partenaires unissent leurs efforts pour éliminer ces épidémies.

À propos de la tradition d'engagement de Roche envers le traitement du VIH 

Roche a été au premier rang des réalisations pour le VIH et un leader sur le marché mondial en matière de tests de charge virale VIH depuis l'introduction des tests de charge virale VIH à base de PCR au milieu des années 1990. En 1998, dans le cadre de la Conférence internationale sur le SIDA à Genève, Roche a inauguré le Programme de surveillance mondiale. Initialement conçu pour surveiller les changements dans la séquence génomique du VIH-1, le programme et sa base de données ont été étendus pour inclure des milliers de séquences génomiques pour de multiples virus, y compris le VHC, le VHB et VNO, dans les régions géographiques les plus concernées du monde. Les travaux du programme ont joué un rôle monumental dans le maintien et l'amélioration de la fiabilité des tests moléculaires.

En 2002, Roche a renforcé son engagement avec l'Initiative AmpliCare. La société a formé des partenariats avec des administrations nationales, des établissements de soins de santé locaux, des communautés et des agences internationales, notamment la Clinton Health Access Initiative (CHAI) et les Centres for Disease Control (CDC), afin de mettre en place des programmes qui ne se limiteraient pas à la fourniture de tests diagnostiques. L'Initiative AmpliCare était une réponse proactive au défi humanitaire considérable que posent le VIH/SIDA et la tuberculose. Depuis sa création en 2002, le programme a amélioré l'accès aux tests de charge virale VIH à des prix considérablement réduits en Afrique subsaharienne et dans les pays où le fardeau des maladies est le plus lourd.

Plus récemment, dans le cadre de son engagement envers une génération exempte du SIDA et à l'appui des objectifs 90/90/90/ de l'ONUSIDA, Roche a annoncé le Programme d'accès mondial pour les tests de charge virale VIH. Ce programme permettra d'accélérer les tests de charge virale dans les pays où le fardeau des maladies est le plus lourd.

À propos du test VIH-1 COBAS® AmpliPrep/COBAS® TaqMan®, v2.0

Le test VIH-1 COBAS® AmpliPrep / COBAS® TaqMan®, v2.0 est le premier test à double cible à être offert sur le système COBAS® AmpliPrep / COBAS® TaqMan®. Ce test a été conçu pour détecter toutes les souches du VIH-1 (Groupe M et O), même en présence de mutations potentielles du VIH-1. 

Il est essentiel que les tests de suivi de la charge virale soient capables de quantifier des concentrations très faibles et élevées du virus, un indicateur de la nécessité d'un traitement plus ou moins agressif. Le test est extrêmement sensible et son échelle dynamique est plus large que celle des tests des générations précédentes, car il est capable de détecter la norme ARN du VIH-1 de l'Organisation mondiale de la santé dans un plasma acide éthylènéiaminététracétique (EDTA) allant de seulement 20 copies par millilitre d'échantillon de patients à 10 millions de copies/ml. Cette solution innovante entièrement automatisée fournira des résultats fiables permettant aux laboratoires et aux médecins de traiter avec plus de confiance et d'efficacité les patients atteints du VIH-1 sous traitement.

Le test est conçu pour être réalisé sur la plate-forme RCP en temps réel entièrement automatisée et fournit une capacité « entrée des échantillons/sortie des résultats ». Le système COBAS® AmpliPrep / COBAS® TaqMan®, flexible et personnalisable, répond aux exigences de n'importe quel laboratoire en termes d'espace et de workflow. En 2005, Roche a obtenu la certification de Marquage CE pour le menu complet de surveillance de la charge virale (VIH-1, VHB et VHC) du système.

À propos du test qualitatif VIH-1 TaqMan®, v2.0

Le test qualitatif VIH-1 COBAS® AmpliPrep/COBAS® TaqMan®, version 2.0 est un test d'amplification de l'acide nucléique diagnostique in vitro pour la détection qualitative de l'ADN et de l'ARN (ou de l'acide nucléique total, ANT) du virus de l'immunodéficience humaine de type 1 (VIH-1) dans le plasma humain ou dans les taches de sang séché. Ce test utilise l'instrument COBAS® AmpliPrep pour le traitement automatisé des spécimens et l'analyseur COBAS® TaqMan® ou l'analyseur COBAS® TaqMan® 48 pour une amplification et une détection automatisées.

Ce test diagnostique est indiqué pour les personnes susceptibles de présenter une infection active par le VIH-1. La détection de l'ADN du VIH-1 est indicative d'une infection active par le VIH. Les nourrissons nés de mères infectées par le VIH-1 peuvent avoir des anticorps maternels dirigés contre le VIH-1, et la présence d'acide nucléique du VIH-1 chez le nourrisson indique une infection active par le VIH-1. Chez les adultes, ce test peut être utilisé pour faciliter le diagnostic de l'infection par le VIH-1.

À propos du VIH-1

D'après l'Organisation mondiale de la santé (OMS), 35 millions de personnes vivaient avec le VIH dans le monde en 2012. La même année, 2,5 millions de personnes sont devenues nouvellement infectées par le VIH à l'échelle mondiale.3 Dans la région la plus touchée d'Afrique subsaharienne, environ 1 adulte sur 20 est séropositif. 

La transmission du VIH d'une mère séropositive à son enfant pendant la grossesse, l'accouchement ou l'allaitement est appelée transmission verticale ou transmission de la mère à enfant (TMAE). Sans intervention, les taux de transmission du VIH sont de l'ordre de 15 à 45 %.

Un diagnostic précis, un traitement antirétroviral extrêmement actif (TAEA) et le test de charge virale, un test permettant de déterminer la quantité de VIH en circulation, ont contribué à une augmentation régulière de 13 ans de l'espérance de vie des personnes infectées par le VIH.4 

À propos de Roche

Roche, dont le siège est à Bâle, en Suisse, figure parmi les leaders des soins de la santé axés sur la recherche, et représente une force à la fois dans la pharmacie et dans le diagnostic. Numéro un mondial de la biotechnologie, Roche produit des médicaments réellement différenciés pour l'oncologie, l'immunologie, les maladies infectieuses, l'ophtalmologie et la neuroscience. Roche est aussi le leader mondial du diagnostic in vitro ainsi que du diagnostic du cancer des tissus, et un précurseur dans la gestion du diabète. La stratégie des soins personnalisés de Roche vise à fournir des médicaments et des diagnostics permettant d'améliorer de façon tangible la santé, la qualité de vie et la survie des patients. Fondée en 1896, la société Roche contribue de manière significative à la santé mondiale depuis plus d'un siècle. Vingt-huit médicaments développés par Roche figurent dans les Listes modèles des médicaments essentiels de l'Organisation mondiale de la santé, parmi lesquels des antibiotiques, des antipaludiques et des produits de chimiothérapie d'importance vitale.

En 2014, le Roche Group comptait plus de 88 500 employés à l'échelle mondiale, a investi plus de 8,9 milliards de francs suisses à la R&D et a enregistré un chiffre d'affaires de 47,5 milliards de francs suisses. Genentech, aux États-Unis, appartient entièrement au Roche Group. Roche est l'actionnaire majoritaire de Chugai Pharmaceutical, Japon. Pour en savoir plus, veuillez consulter www.roche.com.

Toutes les marques de commerce utilisées ou mentionnées dans ce communiqué sont protégées par la loi.

Pour les demandes de renseignements des médias, veuillez contacter :




Bob Purcell
Roche Molecular Diagnostics
888-545-2443




Florian Beer, Autriche
+ 43 -1 - 27 787 – 496




Silvia Zucca, Italie
+39 039 2817 612




Francisco Aguilar-Alvarez, Espagne

+34 93583 4011




Eudes de Villiers, France
+33 4 76 76 31 26




Banu Kutlu, Turquie
00902123060606




Harald Borrmann, Suisse

+41 41 799 6253




Kate Hoile, Royaume-Uni

+44 1444 256591




Jan Schreiber, Allemagne

+49 621 759 5156

1 Test VIH-1 COBAS® AmpliPrep/COBAS® TaqMan®, v2.0 et test qualitatif VIH-1 COBAS® AmpliPrep/COBAS® TaqMan®, v2.0

2Test qualitatif VIH-1 COBAS® AmpliPrep/COBAS® TaqMan®, v2.0

3 The UNAIDS Report on the Global AIDS Epidemic 2012.

4 Lancet. Volume 372, Issue 9635, 26 July 2008-1 August 2008, Pages 293-299.

LA

SOURCE Roche



Liens connexes

http://www.roche.com