Roslin Institute, créateur de la brebis clonée Dolly, entend utiliser des œufs de poules pour produire des substances anticancéreuses.

08 Décembre , 2000, 10:13 GMT de Viragen Inc

Glasgow, Écosse - Viragen Inc, entreprise américaine de biotechnologie cotée à l'American Stock Exchange (AMEX: VRA) et le Roslin Institute, de renommée mondiale, qui a cloné la brebis Dolly, ont annoncé aujourd'hui (6 décembre) leur collaboration dans le cadre d'un projet d'œufs de poules contenant des substances anticancéreuses.

Une équipe de recherche commune, dirigée par le docteur Helen Sang du Roslin Institute (grand spécialiste de la transgénétique avienne) entend utiliser une technologique de transfert nucléaire, déjà mise en œuvre pour Dolly, afin de transformer les œufs en "laboratoires pharmaceutiques" naturels.

"La technologie utilisée pour créer Dolly a permis de produire dans le lait des mammifères de précieuses protéines nécessaires au développement de médicaments, a déclaré le docteur sang au cours d'une conférence de presse. Nous voulons à présent aller plus loin dans cette direction en développant des poules transgéniques qui produiront des œufs riches en substances à base de protéines dans le but de traiter des cancers et autres maladies graves."

"Des animaux tels que les vaches, les brebis, les chèvres et les lapines peuvent être utilisés pour produire des protéines dans leur lait, poursuit le docteur Sang. Mais la technologie avienne promet une production plus rapide, plus économique et pratiquement illimitée car les poules sont des pondeuses prolifiques."

Le potentiel de cette technologie est considérable. Tous les ans, en Europe et aux États-Unis, plus de 2,5 millions de personnes développent un cancer. Les décès dus à cette maladie sont estimés à un million.

La plupart des thérapies anticancéreuses actuellement développées sont à base de protéines. Toutefois ces substances sont complexes et difficiles à produire en grandes quantités avec les méthodes pharmacologiques traditionnelles. Elles sont donc chères et rares. L'augmentation des cancers dans la population met en évidence le besoin d'une technologie capable de produire ces nouveaux médicaments en grandes quantités et à un prix abordable, afin de les mettre à portée de tous.

Le docteur Magnus Nicolson, directeur de l'exploitation de Viragen, déclare: "Le mappage du génome humain a provoqué l'apparition d'une pléthore de nouveaux médicaments à base de protéines qui en sont au niveau du développement ou des essais cliniques. Le besoin de développement d'installations de production se fait donc sentir d'autant plus que la capacité industrielle actuelle est fort limitée."

L'œuf, en tant que produit naturel, possède plusieurs avantages par rapport aux méthodes de production traditionnelles: grandes quantités, production rapide, capacités illimitées et, surtout, faibles coûts.

Pour Gerald Smith, PDG de Viragen Inc, "cette collaboration a pour but de permettre la production d'un vaste éventail de médicaments, en plus grandes quantités et à un coût bien inférieur à ceux permis par les méthodes traditionnelles. L'investissement nécessaire à la production d'élevages de poules serait minimal par rapport aux énormes frais engagés pour construire des bioréacteurs."

"Cette technologie, ajoute M. Smith, peut nous permettre de résoudre le problème de la capacité et des coûts de production à long terme en rapport avec ces nouvelles thérapies prometteuses. L'objectif de notre collaboration à long terme est d'assurer la disponibilité de cette technologie en vue de la mise sur la marché des produits Viragen et autres produits pharmaceutiques et biotechnologiques développés au niveau mondial."

Viragen et Roslin associent un savoir-faire et une vision complémentaires. Il s'agit d'un projet exemplaire dans le domaine de la biotechnologie. Roslin est le leader mondial des technologies de transfert nucléaire. Pour Viragen, ce projet représente l'aboutissement d'une série de projets en collaboration avec de grands établissements tels que le Memorial Sloan Kettering Cancer Center de New York, la Cancer Research Campaign au Grande-Bretagne et les Instituts nationaux de la santé (NIH) du gouvernement américain.

  • À l'attention des diffuseurs:

Des actualités vidéo sont disponibles à:

17h15 - 17h30 GMT sur UTELSAT W2, 16 degrés est, transpondeur B1- DVB1, liaison descendante 11013,67 MHz.

Pour les diffuseurs britanniques, une source est disponible à partir de la tour BT sur NTL Digital Facility Line V527.

Pour vous procurer un exemplaire BETACAM SP des actualités vidéo, contactez Deborah Cowan de PR Newswire au + 44 (0) 20 7454 5184 (portable: 07968 212 350).

Pour toutes informations complémentaires, contactez Deborah Cowan au 07968 212 350 ou Ted Tattersall au 07771 835 914

  • À l'attention des rédacteurs:

Pour toutes informations complémentaires, visitez www.viragen.com

Parmi les autres projets en collaboration de Viragen:

* Développement d'un anticorps monoclonal humain pour les mélanomes et autres cancers, avec le Memorial Sloan Kettering Cancer Center (New York). * Développement d'un vaccin anticancéreux pour le traitement des cancers du sein, des ovaires et colono-rectaux, avec la Cancer Research Campaign (Grande-Bretagne). * Les Instituts nationaux de la santé (NIH) du gouvernement américain ont accordé à Viragen une licence exclusive pour leur technologie "Notch 1".

Parmi les autres accords importants conclus par Viragen:

* Common Services Agencies en Grande-Bretagne * Accès privilégié aux globules blancs recueillis par la Croix-Rouge allemande et les Blood Centers d'Amérique; accord avec la Croix-Rouge américaine.

L'omniféron™ de Viragen (interféron alpha dérivé de leucocytes) est dans la phase II des essais cliniques en Europe pour lutter contre l'hépatite C, maladie dont on estime qu'elle touche des dizaines de milliers de personnes dans le monde.

LA

SOURCE Viragen Inc