Saint-Gobain - Premier semestre 2012 : le Groupe met en œuvre un nouveau plan d'actions pour faire face à la dégradation de la conjoncture

26 Juillet, 2012, 21:44 BST de Saint-Gobain

PARIS, July 26, 2012 /PRNewswire/ --

Publication des résultats du premier semestre 2012.

   
   CHIFFRES CLES

   (en millions d'euros)               S1-2011      S1-2012      Variation

   Chiffre d'affaires                   20 875       21 590           +3,4%

   Excédent Brut d'Exploitation
   (EBE)                                 2 479        2 284           -7,9%

   Résultat d'exploitation               1 720        1 512          -12,1%

   Résultat Net courant[1]                 902          651          -27,8%

   Résultat Net (part du Groupe)           768          506          -34,1%


Faits marquants du 1ersemestre 2012:

  • Croissance interne : -0,8% sur le semestre, -2,3% au 2ème trimestre
  • Prix de vente : +2,2% sur le semestre (+2,6% hors Vitrage)
  • Nouveau programme de réduction de coûts:-170 M€ au 1er semestre ;-500 M€ sur 2012 ; -750 M€ en année pleine
  • Forte amélioration du BFRE[2] sur 12 mois : -5,1jours, soit un gain de 340 M€
  • Autofinancement libre[3] après variation de BFRE (sur 12 mois) : +21,0%, à 1 367 M€
  • Maintien d'une structure financière solide : dette nette/EBITDA à 2,1 et taux d'endettement à 54%

Pierre-André de Chalendar, Président-Directeur Général de Saint-Gobain, a commenté :

« Au-delà de l'effet calendaire (1 jour ouvré en moins) et de conditions météorologiques très moyennes en Europe, l'activité du Groupe au 2èmetrimestre a été affectée par le ralentissement général de l'environnement économique en Europe occidentale, que la poursuite du redressement de la construction aux Etats-Unis n'a pas permis de compenser intégralement. Dans cet environnement difficile, nous avons continué à donner la priorité aux prix de vente, afin de répercuter, sur l'ensemble de l'année, la hausse des coûts des matières premières et de l'énergie etnous avons mis en œuvre un nouveau programme d'économies de coûts.

Pour le second semestre, nous anticipons la poursuite des tendances d'activité observées au cours du 2èmetrimestre, avec toutefois une reprise timide de la croissance en Asie et pays émergents.Dans ce contexte,nous renforçons avec détermination, au second semestre, notre nouveau plan d'actions : priorité aux prix de vente, intensification du programme d'économies de coûts et réduction des investissements industriels et financiers par rapport au 2ndsemestre 2011, tout en continuant à contrôler notre Besoin en Fonds de Roulement d'Exploitation.

Au total,pour l'ensemble de l'année 2012,compte tenu de la dégradation de la conjoncture depuis le début de l'année,nous visons donc désormais une hausse mesurée de nos prix de vente, une baisse contenue de nos volumes et un résultat d'exploitation du second semestre en baisse modérée par rapport à celui du premier semestre. Nous confirmons par ailleurs notre objectif d'autofinancement libre élevé et de structure financière solide».

  1. Hors plus ou moins-values de cessions, dépréciations d'actifs et provisions non récurrentes significatives.
  2. Besoin en Fonds de Roulement d'Exploitation

Performances opérationnelles

De façon générale, après un premier trimestre globalement satisfaisant et conforme au scénario économique envisagé par le Groupe en début d'année, le 2ème trimestre a subi l'impact de la dégradation de la conjoncture économique en Europe occidentale, particulièrement marquée à partir du mois de mai, et amplifiée par un nombre de jours ouvrés inférieur à l'an dernier (-1 jour, et -3 jours en France en mai) ainsi que par des conditions météorologiques très moyennes. Le chiffre d'affaires a en effet baissé de 2,3% à données comparables (-4,2% en volumes et +1,9% en prix). A l'exception des Matériaux Haute Performance (MHP) et du Conditionnement (Verallia), tous les Pôles et Activités du Groupe ont pâti, au cours du 2ème trimestre, du ralentissement des marchés de la construction résidentielle neuve et de l'automobile en Europe occidentale. Par ailleurs, l'Asie et les pays émergents n'ont pas encore montré, sur ce 2ème trimestre, de signes tangibles de redressement. Le Vitrage, qui réalise l'essentiel de son chiffre d'affaires en Europe occidentale et en Asie et pays émergents, s'en est trouvé particulièrement affecté.

En revanche, en Amérique du Nord, la construction résidentielle a poursuivi son redressement progressif, et les marchés de la production et de l'investissement industriels ont conservé un bon niveau d'activité.

Dans cet environnement économique plus difficile qu'en début d'année, et compte tenu de la forte augmentation du coût des matières premières et de l'énergie sur ce 1er semestre, les prix de vente ont continué à constituer, pour le Groupe, une forte priorité tout au long du semestre : ainsi, ils ressortent en hausse de +2,2% (et de +2,6% hors Vitrage).

Au total, sur les six premiers mois de l'année, l'activité du Groupe est en recul de 0,8% à périmètre et taux de change comparables (dont -3,0% en volumes et +2,2% en prix).

En dépit de l'amélioration de la rentabilité en Amérique du Nord, la marge d'exploitation du Groupe reflue, et s'établit à 7,0% au 1ersemestre 2012 contre 8,2% au 1ersemestre 2011 en raison, principalement, du tassement des volumes de vente (notamment en Europe occidentale) et d'un différentiel prix/coûts très négatif dans le Vitrage.

1°) Par Pôle :

Dans la continuité du 1er trimestre, le chiffre d'affaires du Pôle Matériaux Innovants recule de 3,1% à données comparables au 1er semestre, reflétant les difficultés du Vitrage, tandis que les Matériaux Haute Performance restent en légère croissance, dans un contexte de bonne tenue de la plupart des marchés industriels, à l'exception toutefois de l'automobile en Europe occidentale et du solaire. Sous l'impact de la dégradation de la rentabilité du Vitrage, la marge d'exploitation du Pôle baisse, et s'établit à 8,4% contre 12,5% au 1er semestre 2011.

  • Le Vitrage voit son chiffre d'affaires reculer de 6,5% à données comparables sur le semestre, sous l'influence d'une conjonction de facteurs défavorables : recul de la production automobile en Europe occidentale, effondrement du marché du solaire, baisse des prix (notamment du float) et forte augmentation du coût des matières premières et de l'énergie. Par voie de conséquence, la marge d'exploitation de l'Activité baisse sensiblement, et atteint 2,1% du chiffre d'affaires, contre 9,5% au 1er semestre 2011.

  • Les MHP réalisent sur le semestre une légère croissance interne (+1,4%) - après une accélération au 2ème trimestre (+2,6%) - grâce à la bonne évolution de leurs prix de vente. La marge d'exploitation, qui se compare à un niveau record de 16,4% au 1er semestre 2011, progresse par rapport au second semestre 2011 (14,9%) et s'établit à 15,6%.

Le chiffre d'affaires du Pôle PPC (Produits pour la Construction) est en légère érosion à données comparables (-0,3%), sous l'influence du tassement des volumes de vente en Europe occidentale et en Asie (notamment au 2ème trimestre). Par voie de conséquence, la marge d'exploitation recule à 8,8% contre 9,7% au 1er semestre 2011.

  • L'Aménagement Intérieur réalise une légère croissance interne sur le semestre (+0,7%), grâce à la très bonne dynamique de ses prix de vente (notamment aux Etats-Unis), qui permet de neutraliser l'impact sur les résultats de l'augmentation des coûts de l'énergie et des matières premières. Les volumes sont bien orientés en Amérique (du Nord et surtout du Sud), mais reculent en Europe (de l'Ouest et de l'Est) et, dans une moindre mesure, en Asie. Par voie de conséquence, la marge d'exploitation s'améliore et atteint 8,7% du chiffre d'affaires contre 7,9% au 1er semestre 2011.

  • L'Aménagement Extérieur connaît une légère baisse (-1,2%) de son chiffre d'affaires à données comparables, sous l'impact du fort recul des ventes de la Canalisation, que ne compense pas la croissance réalisée par les autres composantes de l'Activité. En particulier, les Produits d'Extérieur continuent à bénéficier de la reprise du marché de la construction résidentielle aux Etats-Unis et affichent une progression soutenue de leurs ventes grâce, notamment, à la reconstitution de stocks chez les distributeurs de matériaux de construction au premier trimestre. Les Mortiers Industriels, pour leur part, restent tirés par l'Asie et les pays émergents, où ils réalisent une croissance interne à deux chiffres sur le semestre. Pour l'ensemble de l'Activité, les prix de vente conservent une bonne dynamique sur le semestre, mais ne permettent pas de compenser intégralement la forte augmentation des coûts des matières premières et de l'énergie dans la Canalisation. En conséquence, la marge d'exploitation est en baisse, à 8,9% du chiffre d'affaires contre 11,1% au 1er semestre 2011.

Le Pôle Distribution Bâtiment affiche une légère érosion de son chiffre d'affaires à données comparables (-0,6%), résultant d'un recul de la croissance interne au 2èmetrimestre (-2,5%), la croissance des ventes en Allemagne, en Scandinavie et aux Etats-Unis étant plus que compensée par le tassement de l'activité en France et au Royaume-Uni et les difficultés persistantes rencontrées en Europe du Sud et au Benelux. La marge d'exploitation du Pôle s'améliore, et ressort à 3,9% contre 3,6% au 1er semestre 2011.

Le Pôle Conditionnement (Verallia) réalise une croissance interne de 3,0% sur le semestre, grâce notamment à une évolution très favorable de ses prix de vente dans ses principaux pays. L'activité reste soutenue aux Etats-Unis, en France et en Allemagne, mais recule en Europe du Sud et de l'Est. La marge d'exploitation baisse néanmoins, à 10,8% du chiffre d'affaires contre 12,4% au 1er semestre 2011, en raison, principalement, des difficultés de l'Europe du Sud et du décalage dans le temps du plein effet des mécanismes de répercussion des coûts.

2°) Par grande zone géographique :

Dans la continuité du premier trimestre, et de manière encore plus prononcée, l'analyse par zone géographique fait ressortir un net contraste entre l'Europe occidentale - qui ralentit - et l'Amérique du Nord - qui réalise une croissance interne solide sur le semestre. L'Asie et les pays émergents, pour leur part, affichent une légère hausse, qui masque de fortes disparités d'un pays à l'autre. La rentabilité s'améliore en Amérique du Nord, mais recule tant en Europe occidentale qu'en Asie et pays émergents.

  • La France et les autres pays d'Europe occidentale voient leur chiffre d'affaires refluer, à données comparables, de 2,9% et de 3,2% respectivement en raison, notamment, de la forte baisse (à deux chiffres) des ventes du Vitrage et de la Canalisation. Par ailleurs, et de façon générale, les autres activités du Pôle PPC pâtissent, sur le 2ème trimestre, de la dégradation de l'environnement économique en Europe occidentale, amplifiée par des conditions météorologiques très moyennes et par un nombre de jours ouvrés inférieur à l'an dernier. Les ventes de MHP et des Pôles Distribution Bâtiment et Conditionnement (Verallia) ont en revanche fait preuve d'une bonne tenue. La marge d'exploitation reflue, tant en France que dans les autres pays d'Europe occidentale, et ressort à 5,7% et 6,0% respectivement (contre 7,2% et 6,2% respectivement au 1er semestre 2011).

  • L'Amérique du Nord réalise une croissance interne de 4,7%, grâce à une contribution positive de tous les Pôles, et en particulier du Pôle Produits pour la Construction (PPC), qui bénéficie de la reprise progressive du marché de la construction résidentielle. Cette reprise a été particulièrement forte sur le 1er trimestre, en raison de la constitution de stocks chez les distributeurs de matériaux de construction. Les prix de vente sont en hausse sensible sur le semestre, grâce notamment aux nouvelles augmentations réalisées depuis le début de l'année. La marge d'exploitation poursuit son redressement, à 11,6% contre 11,2% au 1er semestre 2011.

  • Le chiffre d'affaires de l'Asie et des pays émergents augmente légèrement à données comparables (+1,2%), le recul de nos activités en Asie - en particulier le Vitrage et la Canalisation - étant compensé par la bonne tenue de l'Amérique latine et la légère reprise de l'Europe de l'Est. La marge d'exploitation baisse sensiblement, en raison notamment des difficultés du Vitrage, et s'établit à 6,1% du chiffre d'affaires contre 10,1% un an plus tôt.

Analyse des comptes consolidés du premier semestre 2012

Les comptes consolidés du semestre, arrêtés par le Conseil d'administration réuni le 26 juillet 2012, se présentent ainsi :

   

                                                   S1 2011 S1 2012 Variation
                                                    MEUR    MEUR       %

   Chiffre d'affaires et produits accessoires       20 875  21 590   +3,4%

   Résultat d'exploitation                           1 720   1 512  -12,1%

   EBE (RE + amortissements d'exploitation)          2 479   2 284   -7,9%
   Pertes et profits hors exploitation                -150    -224  +49,3%
   Plus et moins-values de cessions, dépréciations
   d'actifs et frais d'acquisition de sociétés et
   compléments de prix                                -114    -135  +18,4%

   Résultat opérationnel                             1 456   1 153  -20,8%

   Résultat financier                                 -298    -356  -19,5%
   Impôts sur les résultats                           -352    -285  -19,0%
   Sociétés mises en équivalence                         4       4   +0,0%
   Résultat net de l'ensemble consolidé                810     516  -36,3%
   Intérêts minoritaires                               -42     -10  -76,2%

   Résultat net courant [1]                            902     651  -27,8%
   BNPA (Bénéfice Net Par Action)[2] courant[1]
   (en EUR)                                           1,68    1,23  -26,8%
   Résultat net (part du Groupe)                       768     506  -34,1%
   BNPA (Bénéfice Net Par Action) [2] (en EUR)        1,43    0,95  -33,6%

   Amortissements d'exploitation                       759     772   +1,7%
   Autofinancement[3]                                1 721   1 462  -15,0%
   Autofinancement hors impôt / plus-values[4]       1 697   1 424  -16,1%
   Investissements industriels                         641     754  +17,6%

   Autofinancement libre (hors impôt /               1 056
   plus-values) 4                                              670  -36,6%

   Investissements en titres                           182     277  +52,2%
   Endettement net                                   9 055   9 828   +8,5%


(1) Hors plus ou moins-values de cessions, dépréciations d'actifs et provisions non récurrentes significatives.

(2) Calculé sur le nombre de titres émis au 30 juin (531 052 614 actions en 2012 contre 535 334 213 en 2011). Sur la base du nombre moyen pondéré de titres en circulation (526 833 258 actions au 1er semestre 2012 contre 526 306 335 au 1er semestre 2011), le BNPA courant serait de 1,24 € (contre 1,71 € au 1er semestre 2011), et le BNPA serait de 0,96 € (contre 1,46 € au 1er semestre 2011).

(3) Hors provisions non récurrentes significatives.


(4) Hors effet fiscal des plus ou moins-values de cessions, dépréciations d'actifs et provisions non récurrentes significatives.


Le chiffre d'affaires progresse de 3,4%, à 21 590 millions d'euros, contre 20 875 millions d'euros au 1er semestre 2011. L'effet de change représente une contribution positive de 1,6%, résultant principalement de l'appréciation, par rapport à l'euro, du dollar américain et de la livre britannique. L'effet périmètre est également favorable, à +2,6%, et reflète notamment l'intégration, respectivement à partir du 1er novembre 2011 et du 1er avril 2012, de Build Center et de Brossette, ainsi que l'acquisition de Solar Gard en octobre 2011.

A données comparables (taux de change et périmètre comparables), le chiffre d'affaires recule donc de 0,8%, la hausse des prix de vente (+2,2%) n'ayant pas permis de compenser totalement la baisse des volumes (-3,0%).

Le résultat d'exploitation  baisse de 12,1%, sous l'impact du tassement des volumes de vente et d'un différentiel prix/coûts très négatif dans le Vitrage. Par voie de conséquence, la marge d'exploitation reflue, à 7,0% du chiffre d'affaires (9,1% hors Distribution Bâtiment), contre 8,2% (11,3% hors Distribution Bâtiment) au 1er semestre 2011.

L'Excédent Brut d'Exploitation  (EBE = Résultat d'exploitation + amortissements d'exploitation) recule de 7,9%. La marge d'EBE du Groupe s'établit à 10,6% du chiffre d'affaires (14,1% hors Distribution Bâtiment), contre 11,9% (16,4% hors Distribution Bâtiment) au 1er semestre 2011.

Les pertes et profits hors exploitation augmentent de près de 50% en raison de la hausse des charges de restructuration, et ressortent à 224 millions d'euros (contre 150 millions d'euros au 1er semestre 2011). Ce montant comprend par ailleurs une dotation de 45 millions d'euros au titre de la provision sur les litiges liés à l'amiante chez CertainTeed aux Etats-Unis (soit 50% de la dotation de 2011).

Lesplus et moins-values de cessions, les dépréciations d'actifs et les frais d'acquisitions de sociétés s'élèvent, en net, à -135 millions d'euros, dont +66 millions d'euros de résultat sur cessions d'actifs et -193 millions d'euros de dépréciations d'actifs. L'essentiel de ces dépréciations est inhérent aux plans de restructuration et fermetures de sites en cours sur la période. Elles concernent notamment le Vitrage (pour 116 millions d'euros), ainsi que certaines activités des Pôles Distribution Bâtiment et Produits pour la Construction en Espagne.

Le résultat opérationnel baisse de 20,8%, et s'établit à 1 153 millions d'euros, après les éléments mentionnés ci-dessus (pertes et profits hors exploitation et plus et moins-values de cessions et dépréciations d'actifs).

Le résultat financier se détériore de 58 millions d'euros (-19,5%), à -356 millions d'euros contre -298 millions d'euros au 1er semestre 2011, en raison, essentiellement, de l'augmentation de l'endettement financier net moyen sur la période. Le coût moyen de la dette brute sur le premier semestre ressort à 4,9%, stable par rapport au 1er semestre 2011.

Suivant l'évolution du résultat avant impôts, les impôts sur les résultats reculent de 19,0%, et passent de 352 à 285 millions d'euros. Le taux d'impôt sur le résultat net courant s'établit à 32,7%, contre 28% au 1er semestre 2011.

Le résultat net courant (hors plus et moins-values, dépréciations exceptionnelles d'actifs et provisions non récurrentes significatives) s'établit à 651 millions d'euros, en recul de 27,8% par rapport au 1er semestre 2011. Rapporté au nombre de titres émis au 30 juin 2012 (531 052 614 actions contre 535 334 213 actions au 30 juin 2011), il représente un bénéfice net par action (BNPA) courant de 1,23 €, en baisse de 26,8% par rapport au premier semestre 2011 (1,68 €).

Le résultat net (part du Groupe) s'élève à 506 millions d'euros, en recul de 34,1% sur celui du 1er semestre 2011. Rapporté au nombre de titres émis au 30 juin 2012 (531 052 614 actions contre 535 334 213 actions au 30 juin 2011), il représente un bénéfice net par action (BNPA) de 0,95 €, en baisse de 33,6% par rapport au premier semestre 2011 (1,43 €).

Les investissements industriels augmentent de 17,6%, à 754 millions d'euros (contre 641 millions d'euros au premier semestre 2011), et représentent 3,5% des ventes (contre 3,1% au premier semestre 2011). Près de la moitié de ces investissements correspond à des investissements de croissance qui portent, à hauteur de 80% environ, sur des projets de croissance ciblés en Asie et en pays émergents et sur des activités liées aux économies d'énergie.

L'autofinancement s'établit à 1 462 millions d'euros, en baisse de 15,0% par rapport au premier semestre 2011 ; avant impact fiscal des plus et moins-values de cessions et dépréciations d'actifs, il recule de 16,1%, à 1 424 millions d'euros, contre 1 697 millions d'euros au 1er semestre 2011.

Compte tenu notamment de l'augmentation des investissements industriels :

-l'autofinancement libre (autofinancement - investissements industriels)  baisse de 34,4% et atteint 708 millions d'euros ; avant impact fiscal des plus et moins-values de cessions et dépréciations d'actifs, il recule de 36,6% à 670 millions d'euros et représente 3,1% du chiffre d'affaires (contre 5,1% au 1er semestre 2011),

-la différence entre l'EBE (Excédent Brut d'Exploitation) et les investissements industriels s'établit à 1 530 millions d'euros, en baisse de 16,8% par rapport au 1er semestre 2011 (1 838 millions d'euros). Il représente 7,1% du chiffre d'affaires, contre 8,8% l'an dernier.

Le BFRE (Besoin en Fonds de Roulement d'Exploitation) s'améliore très fortement : dans un contexte de ralentissement de l'activité, il baisse de 5,1 jours sur 12 mois et s'établit au 30 juin 2012 à 41,5 jours de chiffre d'affaires, un niveau encore jamais atteint par le Groupe en fin de 1er semestre. Cette évolution, qui représente un gain de 340 millions d'euros sur 12 mois, résulte notamment des actions réalisées sur les stocks au cours du 1er semestre.

Par voie de conséquence, la génération de trésorerie (autofinancement libre + variation de BFRE) progresse sensiblement (+21%) sur les 12 derniers mois, et ressort à 1 367 millions d'euros, contre 1 129 millions d'euros au 30 juin 2011.

Les investissements en titres s'élèvent à 277 millions d'euros, en hausse de 52,2%, par rapport au premier semestre 2011 (182 millions d'euros). Ils correspondent, pour l'essentiel, à des opérations engagées fin 2011 et ciblées sur les marchés de l'efficacité énergétique et de la Distribution Bâtiment.

L'endettement net ressort à 9,8 milliards d'euros, en augmentation de 8,5% par rapport au 30 juin 2011. En effet, sur les 12 derniers mois, la génération d'autofinancement libre (après variation de BFRE) - bien qu'en hausse de 21% par rapport au 30 juin 2011 - n'a pas permis de financer intégralement les investissements (financiers), le paiement du dividende 2011 (646 millions d'euros) et les rachats d'actions (183 M€). L'endettement net représente 54% des fonds propres (capitaux propres de l'ensemble consolidé), contre 50% au 30 juin 2011. Le ratio « dette nette sur EBE (EBITDA) » ressort à 2,1, contre 1,8 au 30 juin 2011.

Litiges liés à l'amiante aux Etats-Unis                            

Le nombre de nouveaux litiges reçus par CertainTeed au 1er semestre 2012 est de 2 000 environ (comme au 1er semestre 2011). Dans le même temps, 7 000 plaintes ont fait l'objet de transactions (contre 4 000 au 1er semestre 2011), ce qui porte le stock de litiges en cours au 30 juin 2012 à 47000, contre 52 000 au 31 décembre 2011.

Le montant total des indemnités versées au cours des douze derniers mois aux Etats-Unis s'établit à 70 millions de dollars à fin juin 2012, contre 82 millions de dollars à fin décembre 2011.

Plan d'actions face à la dégradation de l'environnement économique                      

Afin de faire face à la dégradation de la conjoncture observée au cours du 2ème trimestre, le Groupe a :

  • continué à donner la priorité aux prix de vente : ils ressortent en hausse de +2,2% sur le semestre (et de +2,6% hors Vitrage),

  • mis en œuvre un nouveau programme de réductions de coûts (notamment dans le Vitrage), avec, sur le semestre, des économies de 170 millions d'euros réalisées en Europe occidentale et en Asie et pays émergents (notamment dans le Vitrage et la Canalisation). Sur l'ensemble de l'année, ce programme représentera 500 millions d'euros d'économies de coûts par rapport à 2011, et son impact en année pleine (en 2013) sera de 750 millions d'euros (par rapport à la base de coûts de 2011),

  • fortement réduit son Besoin en Fonds de Roulement d'Exploitation (BFRE), avec un gain de 5,1 jours (340 millions d'euros) sur les 12 derniers mois, ce qui s'est traduit par une amélioration (de 21%) de sa gestion de trésorerie (autofinancement libre + variation de BFRE) sur les 12 derniers mois, pour atteindre 1 367 millions d'euros,

  • suspendu ses nouveaux projets d'acquisitions (après avoir réalisé, au 1er semestre, les opérations engagées fin 2011, comme par exemple l'acquisition de Brossette).

Ce plan d'actions sera poursuivi et renforcé avec détermination au second semestre.

Perspectives et objectifs pour l'ensemble de l'année 2012

Après un 2ème trimestre impacté par la dégradation de la conjoncture économique, notamment en Europe, le Groupe anticipe, pour le second semestre, la persistance d'un environnement économique globalement difficile.

En particulier :

  • en Europe occidentale, le marché de l'automobile devrait rester baissier, tandis que les autres marchés industriels devraient conserver un niveau d'activité satisfaisant. La construction résidentielle (neuf et rénovation) devrait, pour sa part, continuer à ralentir, avec toutefois la persistance de fortes disparités d'un pays à l'autre,

  • en Amérique du Nord, les marchés industriels devraient continuer à bénéficier d'une dynamique favorable, tandis que les marchés de la construction devraient poursuivre leur redressement progressif,

  • en Asie et dans les pays émergents, la croissance devrait reprendre timidement,

  • enfin, les marchés de la consommation des ménages devraient conserver un niveau d'activité satisfaisant dans toutes les zones géographiques.

Dans ce contexte, l'activité du Groupe devrait rester contrainte, en dépit d'une base de comparaison et d'une saisonnalité plus favorables qu'au premier semestre.

En conséquence, le Groupe poursuivra son plan d'actions au second semestre avec, en particulier :

  • le maintien de la priorité aux prix de vente, afin de répercuter, sur l'ensemble de l'année, la hausse des coûts des matières premières et de l'énergie,

  • la poursuite de son nouveau programme d'adaptation à la conjoncture, avec des  économies de coûts supplémentaires de 160 millions d'euros au second semestre, par rapport au premier, pour atteindre un gain de 500 millions d'euros sur l'ensemble de l'année et 750 millions d'euros en année pleine (en 2013) par rapport à la base de coûts de 2011. Ce programme resta principalement ciblé sur l'Europe,

  • une grande discipline en matière de gestion de trésorerie avec, en particulier, la baisse des investissements industriels et financiers (de respectivement 200 millions d'euros et 350 millions d'euros au 2ndsemestre par rapport au 2nd semestre 2011),

  • la poursuite du contrôle du Besoin en Fonds de Roulement d'Exploitation (BFRE).

En conséquence, et compte tenu de la dégradation de la conjoncture mondiale depuis le début de l'année, le Groupe vise désormais, pour l'ensemble de l'année 2012 :

- une hausse mesurée de ses prix de vente,

- une baisse contenue de ses volumes,

- un résultat d'exploitation du second semestre en baisse modérée par rapport à celui du 1er semestre 2012,

- le maintien d'un autofinancement libre élevé et d'une structure financière solide.

Prochaine publication de résultat

- Chiffre d'affaires des neuf premiers mois de 2012 : 25 octobre 2012, après bourse.

* * *

   
    Annexe 1 : Résultats par pôle et grande zone géographique

                           S1         S1       variation      variation      variation
    I. CHIFFRE D'AFFAIRES   2011      2012      à structure   à structure    à structure
                        (en MEUR)  (en MEUR)    réelle        comparable     et change
                                                                            comparables
    par pôle et activité :
    Pôle Matériaux
    Innovants (1)          4,827     4,853            +0.5%           -1.6%          -3.1%
    Vitrage                2,764     2,597            -6.0%           -6.7%          -6.5%
    Matériaux Haute
    Performance            2,082     2,272            +9.1%           +5.1%          +1.4%
    Pôle Produits pour
    la Construction (1)    5,713     5,903            +3.3%           +1.9%          -0.3%
    Aménagement Intérieur  2,721     2,846            +4.6%           +2.5%          +0.7%
    Aménagement Extérieur  3,017     3,084            +2.2%           +1.5%          -1.2%
    Pôle Distribution
    Bâtiment               9,043     9,456            +4.6%           +0.4%          -0.6%
    Pôle Conditionnement
    (Verallia)             1,818     1,908            +5.0%           +5.5%          +3.0%
    Ventes internes
    et divers               -526      -530             n.s.            n.s.           n.s.
    Total Groupe          20,875    21,590            +3.4%           +0.8%          -0.8%
    (1) y compris les
    éliminations intra-pôles

    par grande zone :
    France                 6,138     6,148            +0.2%           -2.9%          -2.9%
    Autres pays d'Europe
    occidentale            8,828     8,901            +0.8%           -1.6%          -3.2%
    Amérique du Nord       2,772     3,192           +15.2%          +13.1%         +4.7%
    Pays émergents et Asie 4,149     4,263            +2.7%           +0.2%          +1.2%
    Ventes internes       -1,012     -914              n.s.            n.s.           n.s.
    Total Groupe          20,875    21,590            +3.4%           +0.8%          -0.8%

                            S1        S1       variation           S1             S1
    II. RÉSULTAT           2011      2012     à structure         2011           2012
      D'EXPLOITATION    (en MEUR) (en MEUR)      réelle    (en % du C.A.) (en % du C.A.)
    par pôle et activité :
    Pôle Matériaux
    Innovants                602       408           -32.2%          12.5%           8.4%
    Vitrage                  261        54           -79.3%           9.5%           2.1%
    Matériaux Haute
    Performance              341       354            +3.8%          16.4%          15.6%
    Pôle Produits pour
    la Construction          552       520            -5.8%           9.7%           8.8%
    Aménagement Intérieur    216       247           +14.4%           7.9%           8.7%
    Aménagement Extérieur    336       273           -18.8%          11.1%           8.9%
    Pôle Distribution
    Bâtiment                 327       370           +13.1%           3.6%           3.9%
    Pôle Conditionnement
    (Verallia)               226       207            -8.4%          12.4%          10.8%
    Divers                    13         7             n.s.           n.s.           n.s.
    Total Groupe           1,720     1,512           -12.1%           8.2%           7.0%

    par grande zone :
    France                   442       349           -21.0%           7.2%           5.7%
    Autres pays d'Europe
    occidentale              551       534            -3.1%           6.2%           6.0%
    Amérique du Nord         310       370           +19.4%          11.2%          11.6%
    Pays émergents et Asie   417       259           -37.9%          10.1%           6.1%
    Total Groupe           1,720     1,512           -12.1%           8.2%           7.0%

                          S1         S1       variation           S1             S1
    III. RÉSULTAT          2011       2012     à structure         2011           2012
        OPERATIONNEL    (en MEUR)  (en MEUR)      réelle    (en % du C.A.) (en % du C.A.)
    par pôle et activité :
    Pôle Matériaux Innovants 475       265            -44.2%           9.8%           5.5%
    Vitrage                  189       -76           -140.2%           6.8%          -2.9%
    Matériaux Haute
    Performance              286       341            +19.2%          13.7%          15.0%
    Pôle Produits pour
    la Construction          504       452            -10.3%           8.8%           7.7%
    Aménagement Intérieur    195       205             +5.1%           7.2%           7.2%
    Aménagement Extérieur    309       247            -20.1%          10.2%           8.0%
    Pôle Distribution
    Bâtiment                 267       275             +3.0%           3.0%           2.9%
    Pôle Conditionnement
    (Verallia)               220       201             -8.6%          12.1%          10.5%
    Divers                 -10(a)    -40(a)             n.s.           n.s.           n.s.
    Total Groupe           1,456     1,153            -20.8%           7.0%           5.3%

    par grande zone :
    France                   418       329            -21.3%           6.8%           5.4%
    Autres pays d'Europe
    occidentale              432       320            -25.9%           4.9%           3.6%
    Amérique du Nord       208(a)    308(a)           +48.1%           7.5%           9.6%
    Pays émergents et Asie   398       196            -50.8%           9.6%           4.6%
    Total Groupe           1,456     1,153            -20.8%           7.0%           5.3%
    (a) après charge-amiante (avant impôts) de 48,5 millions d'euros
    au S1 2011 et de 45 millions d'euros au S1 2012

                           S1         S1       variation           S1             S1
    IV. AUTOFINANCEMENT     2011      2012     à structure         2011           2012
                        (en MEUR)  (en MEUR)     réelle     (en % du C.A.) (en % du C.A.)
    par pôle et activité :
    Pôle Matériaux Innovants 600       392            -34.7%          12.4%           8.1%
    Vitrage                  285       102            -64.2%          10.3%           3.9%
    Matériaux Haute
    Performance              315       290             -7.9%          15.1%          12.8%
    Pôle Produits pour
    la Construction          424       377            -11.1%           7.4%           6.4%
    Pôle Distribution
    Bâtiment                 252       255             +1.2%           2.8%           2.7%
    Pôle Conditionnement
    (Verallia)               261       248             -5.0%          14.4%          13.0%
    Divers                 184(a)    190(a)             n.s.           n.s.           n.s.
    Total Groupe           1,721     1,462            -15.0%           8.2%           6.8%

    par grande zone :
    France                   333       219            -34.2%           5.4%           3.6%
    Autres pays d'Europe
    occidentale              645       634             -1.7%           7.3%           7.1%
    Amérique du Nord       291(a)    321(a)           +10.3%          10.5%          10.1%
    Pays émergents et Asie   452       288            -36.3%          10.9%           6.8%
    Total Groupe           1,721     1,462            -15.0%           8.2%           6.8%
    (a) après charge-amiante (après impôts) de 30 millions d'euros au S1 2011 et
    de 27 millions d'euros au S1 2012

                            S1        S1         variation           S1             S1
    V. INVESTISSEMENTS      2011     2012      à structure         2011           2012
      INDUSTRIELS       (en MEUR)  (en MEUR)     réelle     (en % du C.A.) (en % du C.A.)
    par pôle et activité :
    Pôle Matériaux Innovants 323       325              +0.6%           6.7%           6.7%
    Vitrage                  251       245              -2.4%           9.1%           9.4%
    Matériaux Haute
    Performance               72        80             +11.1%           3.5%           3.5%
    Pôle Produits pour
    la Construction          147       203             +38.1%           2.6%           3.4%
    Aménagement Intérieur     88       121             +37.5%           3.2%           4.3%
    Aménagement Extérieur     59        82             +39.0%           2.0%           2.7%
    Pôle Distribution
    Bâtiment                  69        97             +40.6%           0.8%           1.0%
    Pôle Conditionnement
   (Verallia)                 92       116             +26.1%           5.1%           6.1%
    Divers                    10        13               n.s.           n.s.           n.s.
    Total Groupe             641       754             +17.6%           3.1%           3.5%

    par grande zone :
    France                    78       119             +52.6%           1.3%           1.9%
    Autres pays d'Europe
    occidentale              191       174              -8.9%           2.2%           2.0%
    Amérique du Nord         113       133             +17.7%           4.1%           4.2%
    Pays émergents et Asie   259       328             +26.6%           6.2%           7.7%
    Total Groupe             641       754             +17.6%           3.1%           3.5%

    VI. EBE                S1        S1       variation           S1             S1
    (Résultat             2011      2012       à structure         2011           2012
    d'exploitation +     (en MEUR)  (en MEUR)      réelle     (en % du C.A.) (en % du C.A.)
    amortissements d'exploitation)
    par pôle et activité :
    Pôle Matériaux Innovants 842       651             -22.7%          17.4%          13.4%
    Vitrage                  421       214             -49.2%          15.2%           8.2%
    Matériaux Haute
    Performance              421       437              +3.8%          20.2%          19.2%
    Pôle Produits pour
    la Construction          803       775              -3.5%          14.1%          13.1%
    Aménagement Intérieur    374       407              +8.8%          13.7%          14.3%
    Aménagement Extérieur    429       368             -14.2%          14.2%          11.9%
    Pôle Distribution
    Bâtiment                 462       505              +9.3%           5.1%           5.3%
    Pôle Conditionnement
    (Verallia)               347       333              -4.0%          19.1%          17.5%
    Divers                    25        20               n.s.           n.s.           n.s.
    Total Groupe           2,479     2,284              -7.9%          11.9%          10.6%

    par grande zone :
    France                   622       530             -14.8%          10.1%           8.6%
    Autres pays d'Europe
    occidentale              819       805              -1.7%           9.3%           9.0%
    Amérique du Nord         425       485             +14.1%          15.3%          15.2%
    Pays émergents et Asie   613       464             -24.3%          14.8%          10.9%
    Total Groupe           2,479     2,284              -7.9%          11.9%          10.6%


   
    Annexe 2 : C.A. par pôle et grande zone géographique 2ème trimestre 2012

                                                T2          T2      variation   variation
    CHIFFRE D'AFFAIRES                          2011        2012    à structure à structure
                                             (en MEUR)   (en MEUR)   réelle    comparable
                                                                                         
    par pôle et activité :
    Pôle Matériaux Innovants (1)                2,441       2,472       +1.3%       -0.8%
    Vitrage                                     1,406       1,307       -7.0%       -7.6%
    Matériaux Haute Performance                 1,042       1,168      +12.1%       +7.9%
    Pôle Produits pour la Construction (1)      3,055       3,086       +1.0%       -0.8%
    Aménagement Intérieur                       1,375       1,438       +4.6%       +1.0%
    Aménagement Extérieur                       1,694       1,664       -1.8%       -2.2%
    Pôle Distribution Bâtiment                  4,892       5,113       +4.5%       -1.2%
    Pôle Conditionnement (Verallia)               966       1,028       +6.4%       +7.7%
    Ventes internes et divers                    -278        -271        n.s.        n.s.
    Total Groupe                               11,076      11,428       +3.2%       -0.2%
    (1) y compris les éliminations intra-pôles

    par grande zone :
    France                                      3,228       3,252       +0.7%       -4.9%
    Autres pays d'Europe occidentale            4,732       4,721       -0.2%       -2.5%
    Amérique du Nord                            1,471       1,673      +13.7%      +11.6%
    Pays émergents et Asie                      2,170       2,235       +3.0%       +0.3%
    Ventes internes                              -525        -453        n.s.        n.s.
    Total Groupe                               11,076      11,428       +3.2%       -0.2%
   (suite du tableau)
                                             variation      S1        T1       Ecart
    CHIFFRE D'AFFAIRES                       à structure    2012      2012    =T2 2012
                                             et change   (en MEUR) (en MEUR) (en MEUR)
                                            comparables
    par pôle et activité :
    Pôle Matériaux Innovants (1)                -2.9%       4,853     2,381     2,472
    Vitrage                                     -7.2%       2,597     1,290     1,307
    Matériaux Haute Performance                 +2.6%       2,272     1,104     1,168
    Pôle Produits pour la Construction (1)      -3.7%       5,903     2,817     3,086
    Aménagement Intérieur                       -1.6%       2,846     1,408     1,438
    Aménagement Extérieur                       -5.5%       3,084     1,420     1,664
    Pôle Distribution Bâtiment                  -2.5%       9,456     4,343     5,113
    Pôle Conditionnement (Verallia)             +4.3%       1,908      880      1,028
    Ventes internes et divers                    n.s.        -530      -259      -271
    Total Groupe                                -2.3%      21,590    10,162    11,428
    (1) y compris les éliminations intra-pôles

    par grande zone :
    France                                      -4.9%       6,148     2,896     3,252
    Autres pays d'Europe occidentale            -4.6%       8,901     4,180     4,721
    Amérique du Nord                            +0.1%       3,192     1,519     1,673
    Pays émergents et Asie                      +1.7%       4,263     2,027     2,236
    Ventes internes                              n.s.        -914      -460      -454
    Total Groupe                                -2.3%      21,590    10,162    11,428



   
    Annexe 3 : Bilan consolidé

    (en millions d'euros)                               30 juin 2012 31 déc 2011

                          ACTIF
    Ecarts d'acquisition                                      11,281      11,041
    Autres immobilisations incorporelles                       3,177       3,148
    Immobilisations corporelles                               14,261      14,225
    Titres mis en équivalence                                    180         167
    Impôts différés actifs                                     1,086         949
    Autres actifs non courants                                   329         347

    Total de l'actif non courant                              30,314      29,877

    Stocks                                                     6,777       6,477
    Créances clients                                           6,516       5,341
    Créances d'impôts courants                                   139         182
    Autres créances                                            1,500       1,408
    Disponibilités et équivalents de trésorerie                3,488       2,949

    Total de l'actif courant                                  18,420      16,357

    Total de l'actif                                          48,734      46,234

                         PASSIF
    Capital                                                    2,124       2,142
    Primes et réserve légale                                   5,698       5,920
    Réserves et résultat consolidés                           10,431      10,654
    Ecarts de conversion                                        (238)       (476)
    Réserves de juste valeur                                      (4)        (22)
    Actions propres                                             (217)       (403)

    Capitaux propres du Groupe                                17,794      17,815

    Intérêts minoritaires                                        405         403

    Capitaux propres de l'ensemble consolidé                  18,199      18,218

    Dettes financières                                         9,746       8,326
    Provisions pour retraites et avantages au personnel        3,538       3,458
    Impôts différés passifs                                      840         893
    Autres provisions et passifs non courants                  2,156       2,143

    Total des dettes non courantes                            16,280      14,820

    Partie court terme des dettes financières                  1,174       1,656
    Partie court terme des autres passifs                        545         733
    Dettes fournisseurs                                        6,528       6,018
    Dettes d'impôts courants                                     165         165
    Autres dettes                                              3,447       3,562
    Emprunts à moins d'un an et banques créditrices            2,396       1,062

    Total des dettes courantes                                14,255      13,196

    Total du passif                                           48,734      46,234


   
    Annexe 4 : Tableau de financement

    (en millions d'euros)                                     S1 2012  S1 2011

    Résultat net part du groupe                                 506      768

    Part des intérêts minoritaires dans le résultat net          10       42
    Quote-part dans le résultat des sociétés mises en
    équivalence, nette des dividendes reçus                      (2)      (1)
    Dotations aux amortissements et dépréciations d'actifs      964      886
    Résultat des réalisations d'actifs                          (66)     (21)
    Résultats latents liés aux variations de juste valeur et
    aux paiements en actions                                     (1)       4
    Variation des stocks                                       (117)    (692)
    Variation des créances clients, des dettes fournisseurs
    et des autres créances et dettes                           (679)  (1,267)
    Variation des créances et dettes d'impôt                     38       49
    Variation des provisions pour autres passifs et des
    impôts différés                                            (448)    (127)

    Trésorerie provenant de l'activité                          205     (359)

    Acquisitions d'immobilisations corporelles [ 1er
    semestre 2012 : (754), 1er semestre 2011 : (641) ] et
    incorporelles                                              (792)    (676)
    Acquisitions d'immobilisations corporelles en location
    financement                                                  (7)      (4)
    Augmentation (diminution) des dettes sur immobilisations   (193)    (173)
    Acquisitions de titres de sociétés consolidées [ 1er
    semestre 2012 : (276), 1er semestre 2011 : (172) ]
    nettes de l'endettement acquis                             (291)    (183)
    Acquisitions d'autres titres de participation                (1)     (10)
    Augmentation des dettes sur investissements                  46        2
    Diminution des dettes sur investissements                    (4)      (6)
                       Investissements                       (1,242)  (1,050)
    Cessions d'immobilisations corporelles et incorporelles      51       74
    Cessions de titres de sociétés consolidées, nettes de
    l'endettement cédé                                           67       (2)
    Cessions d'autres titres de participation                     1       (6)
                      Désinvestissements                       119       66
    Augmentation des prêts, dépôts et prêts court terme         (56)     (19)
    Diminution des prêts, dépôts et prêts court terme            45       19

    Trésorerie nette dégagée par (ou utilisée par) des
    opérations d'investissement et désinvestissement         (1,134)    (984)

    Augmentation de capital                                     125      150
    Part des minoritaires dans les augmentations de capital
    des filiales                                                  7        1
    Variation des dettes sur investissements suite aux
    exercices de put options de minoritaires                    (27)     (12)
    (Augmentation) diminution des actions propres              (183)    (122)
    Dividendes mis en distribution                             (646)    (603)
    Dividendes versés aux minoritaires par les sociétés
    intégrées et variation des dividendes à payer               (51)     (14)

    Trésorerie nette dégagée par (ou utilisée par) des
    opérations de financement                                  (775)    (600)

    Augmentation (diminution) nette de l'endettement         (1,704)  (1,943)

    Incidence des variations monétaires sur l'endettement
    net                                                         (39)      37
    Incidence des variations de juste valeur sur
    l'endettement net                                            10       19

    Endettement net en début de période                      (8,095)  (7,168)
    Endettement net en fin de période                        (9,828)  (9,055)


   
    Annexe 5 : Dette au 30 juin 2012

    Montants ci-dessous en MdEUR                             Commentaires

    Montant et structure
    de la dette nette                   MdEUR
 
                                               La dette brute au 30 juin est à taux fixe
                                               pour 77% ;
                                               Le coût moyen de la dette brute au 1er
    Dette Brute                          13.3   semestre 2012 est de 4,9%
    Disponibilités                        3.5
    Dette Nette                           9.8

    Détail de la dette brute             13.3

                                               Montants et échéances
    Dette obligataire et perpétuelle     10.0  ci-dessous
    Mai 2013                              0.6
    Septembre 2013                        0.6
    Avril 2014                            0.5
    Juillet 2014                          0.7
    Septembre 2015                        1.0
    Mai 2016                              0.7
    Décembre 2016                         0.4  (0,3 Md GBP)
    Avril 2017                            1.3
    Juin 2017                             0.2
    Au-delà de 2017                       4.0

    Autres dettes à long terme            0.3

    Dette à court terme                   3.0  (Hors obligataire)
    Billets de Trésorerie (< 3 mois)      1.4  Plafond du programme d'émission : 3 MdsEUR
    Titrisation                           0.3  (0,35 Md USD)
                                               Renouvellement annuel ; plusieurs centaines
    Dettes locales et intérêts courus     1.3  de sources de financement différentes

    Lignes de crédit et disponibilités    7.5

    Disponibilités                        3.5
    Lignes de crédit "back-up"            4.0  Cf. détail ci-dessous

    Détail des lignes de crédit "back-up" 4.0

    Toutes les lignes sont confirmées, non tirées,
    sans "Material Adverse Change" (MAC) clause

                                                                       Position à fin juin
                                    Échéance     Covenants financiers          2012
    Crédit syndiqué : 3,0 MdsEUR   Décembre 2015        Aucun
    Crédit syndiqué : 1,0 MdEUR     Juin 2013     Dette nette / EBE < 3,75       2.1


Contacts analystes, investisseurs

Florence TRIOU-TEIXEIRA
+33-1-47-62-45-19

Vivien DARDEL
+33-1-47-62-44-29

Alexandra BAUBIGEAT
+33-1-47-62-30-93

Contacts presse

Sophie CHEVALLON
+33-1-47-62-30-48

Susanne TRABITZSCH
+33-1-47-62-43-25

LA

SOURCE Saint-Gobain