Saint-Gobain: Résultats 2010 en très forte hausse

24 Février , 2011, 20:08 GMT de Saint-Gobain

PARIS, February 24, 2011 /PRNewswire/ -- Publication du chiffre d'affaires du quatrième trimestre 2010 et des résultats annuels pour la période clôturée le 31 décembre 2010.

    
     CHIFFRES CLES               2009        2010       Variation
                                                        2010/2009
    (en millions d'euros)
 
     Chiffre d'affaires         37 786      40 119        +6,2%
     Résultat d'exploitation     2 216       3 117         +41%
     Résultat Net courant(1)       617       1 335        +116%
     Résultat Net (part du         202       1 129        +459%
     Groupe)

     Dividende 2010 : 1,15 EUR (+15%), versé intégralement en espèces
 
     Résultats du plan d'actions 2010 :
 
       - Prix de vente : +0,8% sur l'année ; +1,4% au second semestre
 
       - Réduction de coûts : 600 MEUR sur l'année ; 2,1 MdsEUR entre 2007 et
       2010
 
       - Forte croissance du Résultat d'exploitation (à taux de change
       constants*) : +33,7%, avec résultat d'exploitation du second semestre
       nettement supérieur (+15,7%) à celui du premier
 
       - Autofinancement libre(2) : +51%, à 1,5 MdEUR, malgré
       l'augmentation des investissements industriels
 
       - Poursuite du désendettement : -1,4 MdEUR sur 12 mois ; taux
       d'endettement réduit à 39% des fonds propres
 
     Pierre-André de Chalendar, Président-Directeur Général de Saint-Gobain, 
     a commenté :
 
     << En 2010, dans une conjoncture mondiale encore convalescente, nos
     volumes de vente ont renoué avec la croissance et nous avons tiré profit
     de la priorité donnée aux prix. Nos résultats ont très fortement
     progressé, reflétant notamment l'impact des importantes réductions de
     coûts réalisées au cours des dernières années.
 
     Pour 2011, nous attendons, globalement, une évolution plus favorable de
     nos principaux marchés (notamment des marchés du résidentiel neuf et de
     la rénovation en Europe). Néanmoins, nous connaîtrons une augmentation
     sensible du coût des matières premières et de l'énergie, dont nous nous
     efforcerons de limiter les effets en maintenant notre priorité à
     l'augmentation des prix de vente. Dans ce contexte, le Groupe vise une
     croissance interne soutenue et une croissance à deux chiffres de son
     résultat d'exploitation**.
 
     Par ailleurs, pour amplifier ce retour à la croissance, forts de notre
     solidité financière, nous adopterons une politique de développement
     résolue et maîtrisée, qui se manifestera par une augmentation de nos
     investissements industriels et financiers, ciblée sur les pays émergents
     et les produits à forte valeur ajoutée dans l'Habitat. Compte tenu d'une
     augmentation de 500 millions d'euros de ses investissements industriels
     en 2011, le Groupe vise un autofinancement libre de 1,3 milliard 
     d'euros. >>

* Taux de change de 2009.

** Taux de change de 2010.

1. Hors plus ou moins-values de cessions, dépréciations d'actifs et provisions non récurrentes significatives.

2. Hors effet fiscal des plus ou moins-values de cessions, dépréciations d'actifs et provisions non récurrentes significatives.

Performances opérationnelles

Dans un environnement économique mondial en convalescence, le Groupe a renoué avec la croissance en 2010, avec une progression de 1,9% de son chiffre d'affaires à structure et taux de change comparables. Cette croissance a été tirée par le dynamisme des pays émergents et de l'Asie et par la vigueur des marchés industriels. Les marchés de la construction sont restés globalement assez déprimés en Amérique du Nord, mais ont connu une amélioration progressive tout au long de l'année en Europe (de l'Ouest comme de l'Est), notamment au Royaume-Uni, en Allemagne et en Scandinavie (pays qui représentent près de la moitié du chiffre d'affaires du Groupe dans la construction en Europe occidentale). Le marché de la consommation des ménages est quant à lui resté relativement stable.

Ainsi, au total, la croissance interne du Groupe ressort à +1,9%, dont +1,0% au premier semestre (+0,9% en volumes et +0,1% en prix) et +2,8% au second (+1,4% en volumes et +1,4% en prix). En dépit de conditions climatiques très défavorables en Europe à la fin de l'année, la croissance interne s'est accélérée entre les 3ème et 4ème trimestres, passant de +2,3% à +3,3%. Les prix sont restés bien orientés sur l'ensemble de l'année dans tous les Pôles, et ont permis de compenser, au niveau du Groupe, l'augmentation du coût des matières premières et de l'énergie.

Dans ce contexte, le Groupe a mis en oeuvre avec détermination l'ensemble de ses priorités d'actions, et a dépassé tous les objectifs qu'il s'était fixés :

- il a augmenté ses prix de vente de 1,4% au second semestre (et de 0,8% sur l'ensemble de l'année).

- il a réduit ses coûts de 600 millions d'euros, ce qui lui a permis d'augmenter très sensiblement son résultat d'exploitation (+40,7%), avec une progression de 15,7% entre le premier et le second semestre. La marge d'exploitation du Groupe s'est sensiblement améliorée, et atteint 7,8% du chiffre d'affaires contre 5,9% en 2009. Sur le seul second semestre, elle atteint 8,1% et dépasse celle du second semestre 2008 (7,6%), alors même que les volumes de vente restent encore 9,4% en-dessous du second semestre 2008.

- il a continué à renforcer sa trésorerie et a conforté la solidité de sa structure financière, avec la génération d'un autofinancement libre de 1,5 milliard d'euros, et une nouvelle réduction de 1,4 milliard d'euros de son endettement net.

1) Par Pôle :

Le Pôle Matériaux Innovants réalise la plus forte croissance interne du Groupe, à +12,3%, avec une croissance à deux chiffres tant au premier qu'au second semestre, en dépit d'une base de comparaison nettement moins favorable sur la deuxième partie de l'année. La reprise des marchés liés à la production industrielle s'est confirmée tout au long de l'année, tant en Amérique du Nord qu'en Europe occidentale. Par ailleurs, le Pôle a bénéficié, sur l'ensemble de l'année, d'une croissance interne très vigoureuse (+21,6%) en Asie et en pays émergents (qui représentent 37,6% de son chiffre d'affaires). Par voie de conséquence, et grâce à l'impact des programmes d'économies de coûts réalisés, la marge d'exploitation du Pôle s'apprécie très fortement et atteint 11,0%, contre 4,7% en 2009. Sur le seul second semestre, elle ressort à 11,6% (contre 6,7% au second semestre 2009) et dépasse celle du second semestre 2008 (11,5%).

- Le Vitrage voit ses ventes progresser de 8,4% à données comparables sur l'année, tirées par la vigueur de la croissance en Asie et pays émergents (41,5% du chiffre d'affaires de l'activité) ainsi que par la forte reprise de la production automobile au niveau mondial. Quant aux ventes de Vitrage Bâtiment en Europe occidentale, elles connaissent un redressement progressif depuis le deuxième trimestre en Allemagne, en France et en Italie, mais restent difficiles dans les autres pays. Par ailleurs, les prix de vente de l'ensemble de l'activité Vitrage ont retrouvé une orientation positive au second semestre, grâce notamment à l'augmentation des prix des produits de base (float) en Europe. L'ensemble de ces éléments, combinés aux économies de coûts réalisées, permettent à la marge d'exploitation d'atteindre 8,4% du chiffre d'affaires (9,0% au second semestre et 7,8% au premier), soit bien plus du double de l'an dernier (3,4% du chiffre d'affaires).

- Le chiffre d'affaires des Matériaux Haute Performance (MHP) est, à données comparables, en très forte croissance sur l'ensemble de l'année (+17,9%) et sur le second semestre (+16,8%). La production et l'investissement industriels sont restés globalement très bien orientés tout au long de l'année, avec une accélération sensible en Europe (occidentale et orientale) au second semestre. Par voie de conséquence, et même si le chiffre d'affaires (à données comparables) de l'activité reste encore en-deçà de ce qu'il était avant la crise, la bonne tenue des prix de vente et les économies de coûts fixes réalisées ont permis à la marge d'exploitation de bénéficier d'un très fort levier opérationnel et de retrouver ses plus hauts historiques, à 14,3% du chiffre d'affaires sur l'année (contre 6,6% en 2009) et à 15,1% au second semestre.

Le chiffre d'affaires du Pôle Produits pour la Construction (PPC) est stable à données comparables sur l'ensemble de l'année ainsi que sur le second semestre, l'amélioration des conditions de marché en Europe (de l'Ouest et de l'Est) au second semestre étant compensée par le recul des ventes aux Etats-Unis (pour cause de déstockage des distributeurs au 3ème trimestre). Cependant, l'activité du Pôle est en nette progression au 4ème trimestre (+3,7%) dans toutes les zones géographiques, et en particulier en Europe de l'Est. La marge d'exploitation du Pôle continue à progresser, à 9,7% contre 9,5% en 2009, grâce notamment aux réductions de coûts réalisées et à la bonne tenue des prix de vente (notamment au second semestre).

- Les ventes de l'activité Aménagement Intérieur baissent, à données comparables, de 1,8% sur l'ensemble de l'année, en dépit d'une évolution favorable (+0,1%) au second semestre, résultant d'un début de reprise en Europe (de l'Ouest et de l'Est), et d'une bonne orientation des prix de vente. Les marchés d'Asie et d'Amérique latine ont, quant à eux, conservé un rythme de croissance soutenu tout au long de l'année, tandis que les marchés de la construction aux Etats-Unis sont restés stables à un très bas niveau. La marge d'exploitation poursuit son redressement, à 7,3% sur l'année (et à 7,7% au second semestre), contre 6,8% en 2009.

- L'activité Aménagement Extérieur voit son chiffre d'affaires augmenter de 1,7% à données comparables sur l'année, à la faveur d'une nouvelle progression des prix de vente de ses différentes composantes (Mortiers industriels, Produits d'Extérieur et Canalisation). Les volumes de vente sont globalement stables sur l'ensemble de l'année, le fort dynamisme de l'Asie et de l'Amérique latine étant compensé par le tassement de l'activité en Europe (de l'Est comme de l'Ouest), tandis que l'Amérique du Nord conserve un faible niveau d'activité. Sur le seul 4ème trimestre, les volumes de vente sont néanmoins en net redressement sur l'ensemble de l'activité, en particulier en Europe de l'Est. La marge d'exploitation conserve son bon niveau de l'an dernier, à 11,8% du chiffre d'affaires, en dépit de l'augmentation du coût des matières premières, notamment au second semestre.

Le Pôle Distribution Bâtiment affiche, sur l'ensemble de l'année, un niveau d'activité légèrement inférieur à l'an dernier (-1,5%), en raison d'un premier semestre encore très difficile. Le Pôle a en effet renoué avec la croissance au second semestre (+1,0%), en dépit de conditions climatiques très défavorables en fin d'année. Ce retournement de tendance résulte essentiellement de la reprise progressive, à partir du mois de mars, de l'Allemagne, du Royaume-Uni et de la Scandinavie (chacun de ces pays réalisant une croissance soutenue au second semestre). Quant à la France, elle reste en léger retrait sur l'ensemble de l'année, malgré une amélioration au second semestre. Les pays d'Europe du Sud et les Etats-Unis, pour leur part, conservent une orientation baissière, en dépit d'une base de comparaison plus favorable. Grâce en particulier aux mesures de rationalisation mises en oeuvre, aux économies de coûts réalisées et à l'amélioration de la marge brute, la marge d'exploitation du Pôle se redresse et s'établit à 3,3% du chiffre d'affaires (et à 4,2% au second semestre), contre 2,4% l'an dernier.

Le Pôle Conditionnement (Verallia) conserve un très bon niveau d'activité et de résultat, quasiment stables par rapport à 2009. La marge d'exploitation s'érode néanmoins légèrement, à 12,2% du chiffre d'affaires (contre 12,7% en 2009), la progression plus prononcée des prix de vente au second semestre n'ayant pas permis de compenser intégralement, sur l'ensemble de l'année, le tassement des volumes en Europe et , dans une moindre mesure, la hausse des coûts de l'énergie.

2) Par grande zone géographique :

Sur l'ensemble de l'année comme sur le second semestre 2010, la croissance interne du Groupe est restée tirée par l'Asie et les pays émergents, qui ont réalisé une croissance interne à deux chiffres sur les deux périodes. Pour autant, l'Amérique du Nord et l'Europe occidentale ont, globalement, commencé à renouer avec la croissance, avec notamment une accélération en Europe occidentale sur la seconde partie de l'année.

Par ailleurs, la rentabilité s'est sensiblement améliorée dans toutes les zones.

- La France a connu, sur l'ensemble de l'année, un niveau d'activité très proche de celui de 2009, malgré un 1er trimestre particulièrement faible (en raison des conditions météorologiques). Bien qu'en amélioration progressive tout au long de l'année, les marchés de la construction sont restés relativement difficiles ; les marchés industriels, en revanche, ont fait preuve d'une certaine vigueur. La marge d'exploitation de la France s'améliore sensiblement, à 6,3% (contre 5,5% en 2009).

- Le chiffre d'affaires des autres pays d'Europe occidentale est stable, à données comparables, sur l'ensemble de l'année, après une croissance modérée au second semestre (+2,1%), qui fait plus que compenser le recul (-1,7%) des six premiers mois de l'année. Les marchés de la construction ont confirmé leur redressement progressif tout au long du second semestre avec, en particulier, une accélération de la croissance en Allemagne et en Scandinavie, et une amélioration relative en Espagne. Grâce aux économies de coûts réalisées depuis le début de la crise, la marge d'exploitation de la zone est en forte hausse, à 5,9% (et 6,7% au second semestre) contre 4,4% en 2009 (et 5,6% au second semestre 2009).

- Les pays émergents et l'Asie (18,7% du chiffre d'affaires du Groupe), restent très dynamiques, et voient leur croissance interne s'accélérer au 2ème semestre (à 13,0% contre 9,6% au 1er semestre), grâce notamment au retour à la croissance des économies d'Europe centrale et orientale, en particulier de la Pologne. Quant aux pays d'Asie et d'Amérique latine, ils ont conservé une forte croissance interne (+17,3%) tout au long de l'année. La marge d'exploitation est en forte progression, et s'établit à 10,1% du chiffre d'affaires (et à 10,9% au second semestre), contre 6,7% un an plus tôt (et 8,5% au second semestre 2009).

- L'Amérique du Nord réalise une croissance interne de 6,5% sur l'année (et de 1,7% au 2ème semestre, après +5,2% au 4ème trimestre), grâce à la très forte reprise des activités liées à la production industrielle et à la bonne tenue des autres métiers, à l'exception toutefois de l'Aménagement Intérieur, qui reste affecté par la faiblesse des marchés de la construction. La marge d'exploitation, qui bénéficie également de l'impact des restructurations réalisées, poursuit son redressement et atteint désormais 10,7% du chiffre d'affaires (contre 8,9% l'an dernier), malgré le déstockage des distributeurs au 3ème trimestre et l'augmentation du coût des matières premières au second semestre.

Analyse des comptes consolidés de 2010

Le Conseil d'administration de Saint-Gobain, réuni le 24 février 2011, a arrêté les comptes consolidés du Groupe et les comptes sociaux de la Compagnie de Saint-Gobain, société-mère du Groupe, pour l'exercice 2010. Ces comptes sont certifiés par les commissaires aux comptes. Les principales données consolidées se présentent comme suit :

    
                                                      2009   2010  Variation
                                                      MEUR   MEUR       %
 
    Chiffre d'affaires et produits accessoires      37 786 40 119     +6,2%
 
    Résultat d'exploitation (RE)                     2 216  3 117    +40,7%
 
    Amortissements d'exploitation                    1 514  1 535     +1,4%
    EBE (RE+ amortissements d'exploitation)          3 730  4 652    +24,7%
    Pertes et profits hors exploitation               -596   -446    -25,2%
    Plus et moins-values de cessions,                 -380   -147    -61,3%
    dépréciations
 
    d'actifs et frais d'acquisition de sociétés
 
    et compléments de prix
 
    Résultat opérationnel                            1 240  2 524   +103,5%
 
    Résultat financier                                -805   -739     -8,2%
    Impôts sur les résultats                          -196   -577   +194,4%
    Sociétés mises en équivalence                        2      5   +150,0%
    Résultat net de l'ensemble consolidé               241  1 213   +403,3%
    Intérêts minoritaires                              -39    -84   +115,4%
 
    Résultat net courant (1)                           617  1 335   +116,4%
    BNPA (Bénéfice Net Par Action)(2) courant(1) (en  1,20   2,51   +109,2%
    EUR)
    Résultat net (part du Groupe)                      202  1 129   +458,9%
    BNPA (Bénéfice Net Par Action) (2) (en EUR)       0,39   2,13   +446,1%
 
    Autofinancement(3)                               2 303  3 004    +30,4%
    Autofinancement hors impôt / plus-values4        2 268  2 987    +31,7%
    Investissements industriels                      1 249  1 450    +16,1%
    Autofinancement libre (hors impôt /              1 019  1 537    +50,8%
    plus-values) (4)
    Investissements en titres                          204    129    -36,8%
    Endettement net                                  8 554  7 168    -16,2%

1 Hors plus ou moins-values de cessions, dépréciations d'actifs et provisions non récurrentes significatives.

2 Calculé sur le nombre de titres émis au 31 décembre (530 836 441 actions en 2010 contre 512 931 016 en 2009). Sur la base du nombre moyen pondéré de titres en circulation (517 954 691 actions en 2010 contre 473 244 410 en 2009), le BNPA courant serait de 2,58 EUR (contre 1,30 EUR en 2009), et le BNPA serait de 2,18 EUR (contre 0,43 EUR en 2009).

3 Hors provisions non récurrentes significatives.

4 Hors effet fiscal des plus ou moins-values de cessions, dépréciations d'actifs et provisions non récurrentes significatives.

Le chiffre d'affaires progresse de 6,2%. Il bénéficie d'un effet de change significatif (+3,9%), qui reflète l'appréciation, par rapport à l'euro, de la plupart des devises des autres zones monétaires où le Groupe est implanté, notamment des devises scandinaves et de celles des pays émergents (en particulier le réal brésilien). A taux de change constants*, le chiffre d'affaires augmente donc de 2,3%. L'effet périmètre est légèrement positif, et représente une croissance de +0,4% du chiffre d'affaires. A structure et taux de change comparables, le chiffre d'affaires du Groupe est en hausse de 1,9% (dont +1,1% en volumes et +0,8% en prix), reflétant l'accélération de la croissance interne tout au long du second semestre (+2,8%, dont +3,3% au 4ème trimestre, après +1,0% au premier semestre).

Conformément à l'objectif, et grâce notamment aux économies de coûts réalisées, le résultat d'exploitation du Groupe progresse très fortement (de +40,7%, et de +33,7% à taux de change constants). Par voie de conséquence, la marge d'exploitation s'améliore sensiblement, à 7,8% du chiffre d'affaires (10,7% hors Distribution Bâtiment), contre 5,9% (8,4% hors Distribution Bâtiment) en 2009.

Sur le seul second semestre, le Groupe dépasse son objectif (<< résultat d'exploitation du second semestre légèrement supérieur à celui du premier >>), avec une croissance de son résultat d'exploitation de 15,7% par rapport au 1er semestre 2010, et de +30,0% par rapport au second semestre 2009.

La marge d'exploitation du Groupe au second semestre est en forte hausse, à 8,1% du chiffre d'affaires (10,8% hors Distribution Bâtiment), contre 6,7% (9,1% hors Distribution Bâtiment) au second semestre 2009. Elle dépasse également celle du second semestre 2008 (7,6% et 9,8% hors Distribution Bâtiment), alors même que les volumes de vente restent inférieurs de 9,4% à ceux du second semestre 2008.

L'Excédent Brut d'Exploitation (EBE = Résultat d'exploitation + amortissements d'exploitation) progresse de 24,7%. La marge d'EBE du Groupe s'établit à 11,6% du chiffre d'affaires (16,1% hors Distribution Bâtiment), contre 9,9% (14,1% hors Distribution Bâtiment) en 2009.

Au second semestre 2010, la marge d'EBE du Groupe a dépassé son niveau du second semestre 2008, à 11,8% contre 11,1%.

Les pertes et profits hors exploitation reculent de 25,2% en raison de la baisse des charges de restructuration, et ressortent à 446 millions d'euros (contre 596 millions d'euros en 2009). Par ailleurs, ce montant comprend une dotation à la provision de 97 millions d'euros au titre des litiges liés à l'amiante chez CertainTeed aux Etats-Unis, en augmentation par rapport à 2009 pour tenir compte de la hausse des indemnités versées au cours des 12 derniers mois (cf section << litiges-amiante >> en p.8).

Les plus et moins-values de cessions, les dépréciations d'actifs et les frais d'acquisitions de sociétés s'élèvent, en net, à -147 millions d'euros, dont +87,1 millions d'euros de résultat sur cessions d'actifs (y compris la plus-value réalisée sur la cession des Céramiques Avancées) et -232,2 millions d'euros de dépréciations d'actifs. L'essentiel de ces dépréciations est inhérent aux plans de restructurations et fermetures de sites engagés sur la période et notamment - pour un montant de 72 millions d'euros - à la dépréciation d'une partie des écarts d'acquisition de certaines activités du Pôle Distribution Bâtiment aux Etats-Unis et aux Pays-Bas, consécutive aux réorganisations engagées en cours d'année 2010 dans ces sociétés.

Le résultat opérationnel est deux fois supérieur à celui de 2009, et s'établit à 2 524 millions d'euros, après les éléments mentionnés ci-dessus (pertes et profits hors exploitation et plus et moins-values de cessions et dépréciations d'actifs).

Le résultat financier s'améliore légèrement (à -739 contre -805 millions d'euros en 2009) en raison, essentiellement, de la baisse de l'endettement financier net. Le coût moyen de la dette nette ressort à 5,6% sur l'année 2010, contre 5,5% en 2009.

Les impôts sur les résultats augmentent sensiblement, passant de 196 millions d'euros à 577 millions d'euros. Cette progression résulte essentiellement de l'augmentation des résultats avant impôts et, dans une moindre mesure, de la réforme de la Taxe Professionnelle intervenue en France au 1er janvier 2010, qui a conduit le Groupe à reclasser la CVAE (Cotisation sur la Valeur Ajoutée des Entreprises) en impôts.

* Conversion sur la base des taux de change moyens de 2009.

Le résultat net courant (hors plus et moins-values, dépréciations d'actifs et provisions non récurrentes significatives) s'établit à 1 335 millions d'euros, en progression de 116,4% par rapport à 2009. Rapporté au nombre de titres émis au 31 décembre 2010 (530 836 441 actions contre 512 931 016 actions au 31 décembre 2009), il représente un bénéfice net par action (BNPA) courant de 2,51 EUR, en augmentation de 109,2% par rapport à 2009 (1,20 EUR).

Le résultat net (part du Groupe) s'élève à 1 129 millions d'euros, plus de cinq fois supérieur à celui de 2009 (202 millions d'euros). Rapporté au nombre de titres émis au 31 décembre 2010 (530 836 441 actions contre 512 931 016 actions au 31 décembre 2009), il représente un bénéfice net par action (BNPA) de 2,13 EUR, plus de cinq fois supérieur à celui de 2009 (0,39 EUR).

Les investissements industriels augmentent de 16,1%, à 1 450 millions d'euros (contre 1 249 millions d'euros en 2009), et représentent 3,6% des ventes (contre 3,3% en 2009). L'essentiel de cette hausse résulte de la reprise (notamment au second semestre) des investissements de croissance consacrés aux activités liées aux économies d'énergie (Vitrage -dont Solaire-, et PPC) ainsi qu'à l'Asie et aux pays émergents. Au total, ces marchés représentent près de 80% de l'ensemble des investissements de croissance du Groupe en 2010.

L'autofinancement s'établit à 3 004 millions d'euros, en augmentation de 30,4% par rapport à 2009 ; avant impact fiscal des plus et moins-values de cessions et dépréciations d'actifs, il progresse de 31,7%, à 2 987 millions d'euros contre 2 268 millions d'euros en 2009.

L'autofinancement libre (autofinancement - investissements industriels) est en hausse de 47,4%, malgré l'augmentation des investissements industriels, et atteint 1 554 millions d'euros ; avant impact fiscal des plus et moins-values de cessions et dépréciations d'actifs, il progresse de 50,8%, à 1 537 millions d'euros et représente 3,8% du chiffre d'affaires (contre 2,7% en 2009). L'objectif fixé par le Groupe pour l'ensemble de l'année (initialement : un milliard d'euros d'autofinancement libre, revu à la hausse à 1,4 milliard d'euros en juillet) a donc été dépassé.

Sur le seul second semestre 2010, malgré la très forte augmentation des investissements industriels (+38,5%), l'autofinancement libre ressort à 550 millions d'euros (avant impact fiscal des plus et moins-values de cessions et dépréciations d'actifs). Il progresse de 17,2% par rapport au second semestre 2009 (469 millions d'euros), qui représentait déjà le meilleur niveau d'autofinancement libre atteint par le Groupe au cours des 5 dernières années sur le second semestre. Ceci reflète la persistance de la priorité accordée à la gestion du flux de trésorerie, y compris dans un contexte de retour à la croissance.

La différence entre l'EBE (Excédent Brut d'Exploitation) et les investissements industriels progresse de 29%, et atteint 3 202 millions d'euros en 2010, contre 2 481 millions d'euros en 2009. Elle représente 8,0% du chiffre d'affaires, contre 6,6% l'an dernier.

Après 7 années d'amélioration continue, le BFRE (Besoin en Fonds de Roulement d'Exploitation) se stabilise au très bon niveau de 31 jours de chiffres d'affaires au 31 décembre 2010, malgré la reprise de l'activité et l'impact négatif en France de la LME (Loi de Modernisation de l'Economie).

Les investissements en titres s'élèvent à 129 millions d'euros, et correspondent essentiellement à des acquisitions ciblées sur l'efficacité énergétique, le Solaire, et les pays émergents. Par ailleurs, le Pôle Distribution Bâtiment a renoué, au second semestre, avec sa politique d'acquisitions de proximité en Europe, notamment en Scandinavie.

L'endettement net s'établit à 7,2 milliards d'euros au 31 décembre 2010. Après avoir déjà fortement baissé (de 3,1 milliards d'euros) en 2009, il recule à nouveau de 1,4 milliard d'euros (-16,2%) par rapport au 31 décembre 2009 (8,6 milliards d'euros), essentiellement grâce à l'augmentation de l'autofinancement libre. L'endettement net représente 39% des fonds propres (capitaux propres de l'ensemble consolidé), contre 53% au 31 décembre 2009. Le ratio << dette nette sur EBE (EBITDA) >> s'établit à 1,5, en nette amélioration par rapport au 31 décembre 2009 (2,3).

Litiges liés à l'amiante aux Etats-Unis

Le nombre de nouveaux litiges reçus par CertainTeed en 2010 est de 5 000 environ, contre 4 000 en 2009. Dans le même temps, 13 000 plaintes ont fait l'objet de transactions (contre 8 000 en 2009), ce qui porte le stock de litiges en cours au 31 décembre 2010 à 56 000, contre 64 000 au 31 décembre 2009.

Confirmant les tendances observées fin juin 2010, le montant total des indemnités versées au cours des douze derniers mois est supérieur à celui de 2009 (77 millions de dollars), et s'élève à 103 millions de dollars à fin décembre 2010.

Compte tenu de l'ensemble de ces évolutions, et notamment de l'augmentation des indemnités versées, une dotation à la provision de 97 millions d'euros a été constituée en 2010 (contre 75 millions d'euros en 2009), ce qui porte la provision totale de CertainTeed sur ces litiges à environ 501 millions de dollars au 31 décembre 2010, quasiment stable par rapport au 31 décembre 2009 (500 millions de dollars).

Priorités d'actions 2010 : objectifs dépassés

Le Groupe a mis en oeuvre avec détermination ses priorités d'actions, et a dépassé ses objectifs 2010.

Ainsi, en 2010, le Groupe a :

- Continué à donner une priorité opérationnelle claire aux prix de vente : +0,8% sur l'année (et +1,4% au second semestre). Le différentiel entre l'évolution des prix de vente et celle du coût des matières premières et de l'énergie a ainsi été positif sur l'année.

- Poursuivi et intensifié son programme de réduction de coûts:

- ainsi, 600 millions d'euros d'économies de coûts ont été dégagées sur l'ensemble de l'année par rapport à 2009, dont 150 millions d'euros au second semestre; ce qui porte à 2,1 milliards d'euros le montant total des économies de coûts réalisées entre 2007 et 2010.

- Renforcé l'optimisation de sa génération de trésorerie, par:

- la génération de 1,5 milliard d'euros d'autofinancement libre(1), supérieur à l'objectif fixé en juillet dernier (1,4 milliard d'euros, l'objectif initial étant de 1,0 milliard d'euros), en dépit de l'augmentation des investissements industriels,

- un contrôle strict de son besoin en fonds de roulement d'exploitation (BFRE), maintenu à 31 jours de chiffre d'affaires, en dépit de l'impact négatif de la loi LME et de l'augmentation du chiffre d'affaires.

- Enfin, grâce à ces différentes actions, le Groupe s'est à nouveau désendetté (de 1,4 milliard d'euros) et a encore renforcé son bilan : son taux d'endettement sur fonds propres est désormais de 39%, contre 53% à fin décembre 2009, et son ratio << dette nette sur EBE (EBITDA) >> a été ramené à 1,5.

- Parallèlement, le Groupe a renoué avec sa politique de développement et d'acquisitions sélective dans les métiers et/ou les zones géographiques en croissance, en :

- augmentant de 16% ses investissements industriels, pour les porter à 1 450 millions d'euros (dont 1 018 millions d'euros - soit +38,5% - au second semestre) ; l'essentiel des investissements de croissance étant destiné aux pays émergents et aux marchés de l'efficacité énergétique et du solaire,

- renouant progressivement avec sa politique d'acquisitions de proximité, avec des opérations également ciblées sur l'efficacité énergétique, le Solaire, et les pays émergents.

1. Hors effet fiscal des plus ou moins-values de cessions, dépréciations d'actifs et provisions non récurrentes significatives.

Stratégie 2011-2015

Fort d'une structure financière très solide et d'une base de coûts sensiblement allégée, le Groupe entend mener au cours des prochaines années une stratégie de croissance rentable et de conquête, visant à faire de Saint-Gobain la référence de l'Habitat durable. Cette stratégie, se traduira notamment par :

- la sortie progressive du Pôle Conditionnement (Verallia), le processus conduisant à sa mise en bourse minoritaire à compter du second trimestre 2011 étant engagé depuis le 13 octobre.

- le renforcement du positionnement du Groupe sur les solutions à forte valeur ajoutée dans l'Habitat, avec l'objectif de porter à 60% (contre 51% aujourd'hui), d'ici à 2015, la part des solutions à forte valeur ajoutée dans le chiffre d'affaires du Groupe.

- l'accélération du développement du Groupe en Asie et pays émergents, avec l'objectif d'y réaliser, d'ici à 2015, 26% du chiffre d'affaires du Groupe (contre 19% aujourd'hui).

La mise en oeuvre de cette stratégie se fera avec le souci permanent de la rentabilité et dans le respect d'une grande discipline financière, afin d'atteindre les objectifs ambitieux que le Groupe s'est fixés à l'horizon de 2015, à savoir :

    
    Chiffre d'affaires                           55 MdsEUR
    Résultat d'exploitation                     5,5 MdsEUR
                                               (10% du C.A.)
    Résultat Net courant                         3 MdsEUR
    ROI* (Retour sur investissements)               25%
    ROCE* (Retour sur capitaux employés)          14-15%

* avant impôts

Perspectives et objectifs 2011

Après une année 2010 de sortie de crise et de retour progressif à la croissance, le Groupe s'attend, globalement pour 2011, à une évolution plus favorable de ses principaux marchés, avec cependant la persistance de fortes disparités géographiques :

- en Asie et dans les pays émergents, la croissance devrait rester vigoureuse, avec en particulier une accélération de la reprise en Europe de l'Est (notamment en Pologne).

- en Amérique du Nord, les marchés industriels devraient continuer à bénéficier d'une dynamique favorable. En revanche, les marchés de la construction devraient rester faibles, avec néanmoins quelques espoirs de redressement en cours d'année.

- en Europe occidentale, les marchés industriels devraient conserver un bon niveau d'activité, tandis que les marchés de la construction devraient poursuivre leur redressement, notamment sur les segments du résidentiel neuf et de la rénovation. Cette amélioration globale masquerait la persistance de forts contrastes d'un pays à l'autre avec, d'une part, une accélération de la reprise dans les pays les plus importants pour le Groupe (France, Allemagne, Royaume-Uni, Scandinavie) et, d'autre part, la persistance de difficultés en Europe du Sud.

- enfin, les marchés de la consommation des ménages devraient rester bien orientés dans toutes les zones géographiques.

Dans ce contexte, tous les Pôles du Groupe devraient bénéficier d'une dynamique de croissance favorable.

Pour accompagner le retour à la croissance de ses principaux marchés, le Groupe adoptera, en 2011, une politique de développement résolue et maîtrisée, avec le souci permanent de la rentabilité et dans le respect d'une grande discipline financière. Ainsi,

- fort de sa structure financière solide, il reprendra une politique dynamique d'investissements (industriels et financiers) sélective et mesurée, ciblée sur les axes de croissance du Groupe (les pays émergents, l'efficacité énergétique et le solaire). Il prévoit ainsi d'y consacrer, dans la continuité de l'année 2010, plus de 80% de ses investissements industriels de croissance,

- il continuera à donner la priorité à ses prix de vente ; en particulier, dans un contexte de retour de l'inflation, il s'efforcera de répercuter sur ses prix de vente les augmentations de coûts des matières premières et de l'énergie,

- il continuera à maîtriser ses coûts,

- il continuera à faire preuve d'une grande discipline en matière de gestion de trésorerie et de solidité financière,

- il maintiendra son effort de R&D.

En conséquence, le Groupe vise, pour 2011 :

- une croissance interne soutenue, avec un très fort premier trimestre, compte tenu notamment d'une base de comparaison très favorable,

- une croissance à deux chiffres de son résultat d'exploitation (à taux de change constants*), malgré la hausse des coûts de l'énergie et des matières premières,

- un autofinancement libre de 1,3 milliard d'euros, après augmentation de 500 millions d'euros des investissements industriels,

- le maintien d'une structure financière solide.

* Taux de change moyens de 2010.

S'agissant de la politique de dividende, le Conseil d'administration de la Compagnie a décidé, lors de sa réunion du 24 février, de proposer à l'Assemblée Générale du 9 juin 2011, de distribuer 605 millions d'euros** de dividendes, ce qui représente 45% du résultat net courant et 54% du résultat net, soit un dividende par action de 1,15 euro, en augmentation de 15% sur celui de l'an dernier. Sur la base du cours de clôture au 31 décembre 2010 (38,50EUR) ce dividende représenterait un rendement de 3,0%. La mise en paiement du dividende, intégralement en espèces interviendra le 16 juin 2011, la date de détachement du coupon (ex-date) étant prévue le 13 juin 2011.

** Le montant du dividende s'entend sur la base du nombre d'actions donnant droit à dividende à la date du 31 janvier 2011.

Prochaine publication de résultat

- Chiffre d'affaires du premier trimestre 2011 : 28 avril 2011, après bourse.

Annexe 1 : Résultats par pôle et grande zone géographique

    
                                               variation variation  variation
                                                 à stru- à stru-        
    I. CHIFFRE D'AFFAIRES           2009   2010    cture   cture  à structure
                                (en MEUR)(en MEUR) réelle compa-    et change
                                                          rable   comparables
    par pôle et activité :
    Pôle Matériaux Innovants (1)    7,792  9,283  +19.1%  +18.7%      +12.3%
    Vitrage                         4,572  5,218  +14.1%  +14.3%       +8.4%
    Matériaux Haute Performance     3,240  4,088  +26.2%  +25.0%      +17.9%
    Pôle Produits pour la 
    Construction (1)               10,414 10,940   +5.1%   +4.3%       +0.0%
    Aménagement Intérieur           5,034  5,195   +3.2%   +2.1%       -1.8%
    Aménagement Extérieur           5,413  5,781   +6.8%   +6.5%       +1.7%
    Pôle Distribution Bâtiment     17,101 17,326   +1.3%   +1.1%       -1.5%
    Pôle Conditionnement            3,445  3,553   +3.1%   +3.1%       +0.2%
    Ventes internes et divers        -966   -983     n.s.   n.s.        n.s.
    Total Groupe                   37,786 40,119   +6.2%   +5.8%       +1.9%
    (1) y compris les 
    éliminations intra-pôles
 
    par grande zone :
    France                         11,495 11,388   -0.9%   -1.0%       -1.0%
    Autres pays d'Europe 
    occidentale                    16,557 17,063   +3.1%   +2.9%       +0.2%
    Amérique du Nord                4,864  5,516  +13.4%  +12.5%       +6.5%
    Pays émergents et Asie          6,377  7,983  +25.2%  +23.8%      +11.4%
    Ventes internes                -1,507 -1,831    n.s.    n.s.        n.s.
    Total Groupe                   37,786 40,119   +6.2%   +5.8%       +1.9%
 
                                                 
                                                                                                      
    II. RÉSULTAT D'EXPLOITATION      
                                                 variation
                                                  à struc- 
                                   2009      2010   ture     2009        2010
                               (en MEUR)(en MEUR)  réelle (en % du   (en % du
                                                             C.A.)      C.A.)

    par pôle et activité :
    Pôle Matériaux Innovants          370  1,024 +176.8%    4.7%       11.0%
    Vitrage                           155    439 +183.2%    3.4%        8.4%
    Matériaux Haute Performance       215    585 +172.1%    6.6%       14.3%
    Pôle Produits pour la 
    Construction                      985  1,064   +8.0%    9.5%        9.7%
    Aménagement Intérieur             344    379  +10.2%    6.8%        7.3%
    Aménagement Extérieur             641    685   +6.9%   11.8%       11.8%
    Pôle Distribution Bâtiment        412    578  +40.3%    2.4%        3.3%
    Pôle Conditionnement              437    434   -0.7%   12.7%       12.2%
    Divers                             12     17    n.s.    n.s.        n.s.
    Total Groupe                    2,216  3,117  +40.7%    5.9%        7.8%
 
    par grande zone :
    France                            629    714  +13.5%    5.5%        6.3%
    Autres pays d'Europe 
    occidentale                       730  1,007  +37.9%    4.4%        5.9%
    Amérique du Nord                  432    590  +36.6%    8.9%       10.7%
    Pays émergents et Asie            425    806  +89.6%    6.7%       10.1%
    Total Groupe                    2,216  3,117  +40.7%    5.9%        7.8%
 

    III. RÉSULTAT OPERATIONNEL   
                                                 variation
                                                  à struc- 
                                   2009      2010   ture     2009        2010
                               (en MEUR)(en MEUR)  réelle (en % du   (en % du
                                                             C.A.)      C.A.)
    par pôle et activité :
    Pôle Matériaux Innovants           70    883 +1161.4%    0.9%       9.5%
    Vitrage                           -46    289  +728.3%   -1.0%       5.5%
    Matériaux Haute Performance       116    594  +412.1%    3.6%      14.5%
    Pôle Produits pour la 
    Construction                      639    928   +45.2%    6.1%       8.5%
    Aménagement Intérieur              59    305  +416.9%    1.2%       5.9%
    Aménagement Extérieur             580    623    +7.4%   10.7%      10.8%
    Pôle Distribution Bâtiment        250    403   +61.2%    1.5%       2.3%
    Pôle Conditionnement              395    404    +2.3%   11.5%      11.4%
    Divers                         -114(a) -94(a)    n.s.    n.s.       n.s.
    Total Groupe                    1,240  2,524  +103.5%    3.3%       6.3%
 
    par grande zone :
    France                            462    607   +31.4%    4.0%       5.3%
    Autres pays d'Europe 
    occidentale                       358    779  +117.6%    2.2%       4.6%
    Amérique du Nord                64(a)   22(a) +559.4%    1.3%       7.7%
    Pays émergents et Asie            356    716  +101.1%    5.6%       9.0%
    Total Groupe                    1,240  2,524  +103.5%    3.3%       6.3%
    (a) après charge-amiante (avant impôts) de 75 millions d'euros en 2009 
    et 97 millions d'euros en 2010
 
                                                                                
    IV. AUTOFINANCEMENT           
                                                 variation
                                                  à struc- 
                                   2009      2010   ture     2009        2010
                               (en MEUR)(en MEUR)  réelle (en % du   (en % du
                                                             C.A.)      C.A.)            
                                                         
    par pôle et activité :
    Pôle Matériaux Innovants          385    958  +148.8%    4.9%      10.3%
    Vitrage                           170    505  +197.1%    3.7%       9.7%
    Matériaux Haute Performance       215    453  +110.7%    6.6%      11.1%
    Pôle Produits pour la 
    Construction                      659    834   +26.6%    6.3%       7.6%
    Pôle Distribution Bâtiment        283    447   +58.0%    1.7%       2.6%
    Pôle Conditionnement              492    488    -0.8%   14.3%      13.7%
    Divers                          484(a) 277(a)    n.s.    n.s.       n.s.
    Total Groupe                    2,303  3,004   +30.4%    6.1%       7.5%
 
    par grande zone :
    France                            527    431   -18.2%    4.6%       3.8%
    Autres pays d'Europe 
    occidentale                       797  1,167   +46.4%    4.8%       6.8%
    Amérique du Nord                451(a) 501(a)  +11.1%    9.3%       9.1%
    Pays émergents et Asie            528    905   +71.4%    8.3%      11.3%
    Total Groupe                    2,303  3,004   +30.4%    6.1%       7.5%
    (a) après charge-amiante (après impôts) de 46 millions d'euros en 2009 
    et 59 millions d'euros en 2010
 
                                                              
    V. INVESTISSEMENTS INDUSTRIELS     
                                                 variation
                                                  à struc- 
                                   2009      2010   ture     2009        2010
                               (en MEUR)(en MEUR)  réelle (en % du   (en % du
                                                             C.A.)      C.A.)                        
                                                           
    par pôle et activité :
    Pôle Matériaux Innovants          456    562   +23.2%    5.9%       6.1%
    Vitrage                           326    413   +26.7%    7.1%       7.9%
    Matériaux Haute Performance       130    149   +14.6%    4.0%       3.6%
    Pôle Produits pour la 
    Construction                      364    422   +15.9%    3.5%       3.9%
    Aménagement Intérieur             199    194    -2.5%    4.0%       3.7%
    Aménagement Extérieur             165    228   +38.2%    3.0%       3.9%
    Pôle Distribution Bâtiment        155    187   +20.6%    0.9%       1.1%
    Pôle Conditionnement              259    261    +0.8%    7.5%       7.3%
    Divers                             15     18     n.s.    n.s.       n.s.
    Total Groupe                    1,249  1,450   +16.1%    3.3%       3.6%
 
    par grande zone :
    France                            254    290   +14.2%    2.2%       2.5%
    Autres pays d'Europe 
    occidentale                       414    427    +3.1%    2.5%       2.5%
    Amérique du Nord                  167    201   +20.4%    3.4%       3.6%
    Pays émergents et Asie            414    532   +28.5%    6.5%       6.7%
    Total Groupe                    1,249  1,450   +16.1%    3.3%       3.6%
 
    VI. EBE                                                   
    (Résultat d'exploitation + amortissements d'exploitation) 

                                                 variation
                                                  à struc- 
                                   2009      2010   ture     2009        2010
                               (en MEUR)(en MEUR)  réelle (en % du   (en % du
                                                             C.A.)      C.A.)  
                                                
    par pôle et activité :
    Pôle Matériaux Innovants          843  1,506   +78.6%   10.8%      16.2%
    Vitrage                           444    746   +68.0%    9.7%      14.3%
    Matériaux Haute Performance       399    760   +90.5%   12.3%      18.6%
    Pôle Produits pour la 
    Construction                    1,494  1,584    +6.0%   14.3%      14.5%
    Aménagement Intérieur             672    711    +5.8%   13.3%      13.7%
    Aménagement Extérieur             822    873    +6.2%   15.2%      15.1%
    Pôle Distribution Bâtiment        698    851   +21.9%    4.1%       4.9%
    Pôle Conditionnement              657    669    +1.8%   19.1%      18.8%
    Divers                             38     42     n.s.    n.s.       n.s.
    Total Groupe                    3,730  4,652   +24.7%    9.9%      11.6%
 
    par grande zone :
    France                          1,013  1,085    +7.1%    8.8%       9.5%
    Autres pays d'Europe 
    occidentale                     1,282  1,547   +20.7%    7.7%       9.1%
    Amérique du Nord                  674    832   +23.4%   13.9%      15.1%
    Pays émergents et Asie            761  1,188   +56.1%   11.9%      14.9%
    Total Groupe                    3,730  4,652   +24.7%    9.9%      11.6%

    Annexe 2 : Résultats par pôle et grande zone géographique - 2ème semestre


                                               variation variation  variation
                                     S2     S2    à stru- à stru-        
    I. CHIFFRE D'AFFAIRES           2009   2010    cture   cture  à structure
                                (en MEUR)(en MEUR) réelle compa-    et change
                                                          rable   comparables

    par pôle et activité :
    Pôle Matériaux Innovants (1)    3,991  4,748   +19.0%  +18.5%     +10.9%
    Vitrage                         2,374  2,681   +12.9%  +12.8%      +6.7%
    Matériaux Haute Performance     1,629  2,078   +27.6%  +26.7%     +16.8%
    Pôle Produits pour la 
    Construction (1)                5,181  5,518    +6.5%   +5.6%      +0.2%
    Aménagement Intérieur           2,495  2,660    +6.6%   +4.8%      +0.1%
    Aménagement Extérieur           2,703  2,878    +6.5%   +6.5%      +0.4%
    Pôle Distribution Bâtiment      8,657  9,004    +4.0%   +3.8%      +1.0%
    Pôle Conditionnement            1,701  1,793    +5.4%   +5.4%      +0.7%
    Ventes internes et divers        -459   -473     n.s.    n.s.       n.s.
    Total Groupe                   19,071 20,590    +8.0%   +7.6%      +2.8%
    (1) y compris les éliminations intra-pôles
 
    par grande zone :
    France                          5,600  5,602    +0.0%   +0.0%      +0.0%
    Autres pays d'Europe 
    occidentale                     8,458  8,902    +5.2%   +5.1%      +2.1%
    Amérique du Nord                2,363  2,670   +13.0%  +12.2%      +1.7%
    Pays émergents et Asie          3,430  4,352   +26.9%  +25.6%     +13.0%
    Ventes internes                  -780   -936     n.s.    n.s.       n.s.
    Total Groupe                   19,071 20,590    +8.0%   +7.6%      +2.8%
 
                                  
    II. RÉSULTAT D'EXPLOITATION 
                                                 variation
                                    S2      S2    à struc-    S2         S2
                                   2009    2010     ture     2009       2010
                               (en MEUR)(en MEUR)  réelle (en % du   (en % du
                                                             C.A.)      C.A.) 

    par pôle et activité :
    Pôle Matériaux Innovants          269   553   +105.6%    6.7%      11.6%
    Vitrage                           142   240    +69.0%    6.0%       9.0%
    Matériaux Haute Performance       127   313   +146.5%    7.8%      15.1%
    Pôle Produits pour la 
    Construction                      511   515     +0.8%    9.9%       9.3%
    Aménagement Intérieur             173   206    +19.1%    6.9%       7.7%
    Aménagement Extérieur             338   309     -8.6%   12.5%      10.7%
    Pôle Distribution Bâtiment        296   381    +28.7%    3.4%       4.2%
    Pôle Conditionnement              204   207     +1.5%   12.0%      11.5%
    Divers                              6    16      n.s.    n.s.       n.s.
    Total Groupe                    1,286 1,672    +30.0%    6.7%       8.1%
 
    par grande zone :
    France                            313   356    +13.7%    5.6%       6.4%
    Autres pays d'Europe 
    occidentale                       470   592    +26.0%    5.6%       6.7%
    Amérique du Nord                  211   248    +17.5%    8.9%       9.3%
    Pays émergents et Asie            292   476    +63.0%    8.5%      10.9%
    Total Groupe                    1,286 1,672    +30.0%    6.7%       8.1%
 
                                  S2      S2     variation   S2       S2
    III. RÉSULTAT OPERATIONNEL    2009    2010  à structure 2009     2010
                                 (en MEUR)(en     réelle  (en % du  (en % du
    par pôle et activité :                 MEUR)           C.A.)     C.A.)
    Pôle Matériaux Innovants       128     501    +291.4%   3.2%       10.6%
    Vitrage                         52     136    +161.5%   2.2%        5.1%
    Matériaux Haute Performance     76     365    +380.3%   4.7%       17.6%
    Pôle Produits pour la 
    Construction                   219     445    +103.2%   4.2%        8.1%
    Aménagement Intérieur          -80     183    +328.8%  -3.2%        6.9%
    Aménagement Extérieur          299     262     -12.4%  11.1%        9.1%
    Pôle Distribution Bâtiment     179     243     +35.8%   2.1%        2.7%
    Pôle Conditionnement           177     187      +5.6%  10.4%       10.4%
    Divers                         -64 (a) -53 (a)   n.s.   n.s.        n.s.
    Total Groupe                   639   1,323    +107.0%   3.4%        6.4%
 
    par grande zone :
    France                         180     297     +65.0%   3.2%        5.3%
    Autres pays d'Europe 
    occidentale                    257     443     +72.4%   3.0%        5.0%
    Amérique du Nord               -57 (a) 165(a) +389.5%  -2.4%        6.2%
    Pays émergents et Asie         259     418     +61.4%   7.6%        9.6%
    Total Groupe                   639   1,323    +107.0%   3.4%        6.4%

    (a) après charge-amiante (avant impôts) de 37,5 millions d'euros au 
    S2 2009 et 59,5 millions d'euros au S2 2010
 
                                  S2     S2     variation   S2       S2
    IV. AUTOFINANCEMENT         2009    2010   à structure 2009     2010
                             (en MEUR) (en MEUR)  réelle  (en % du (en % du
    par pôle et activité :                                 C.A.)    C.A.)
    Pôle Matériaux Innovants     262     495     +88.9%    6.6%       10.4%
    Vitrage                      129     270    +109.3%    5.4%       10.1%
    Matériaux Haute 
    Performance                  133     225     +69.2%    8.2%       10.8%
    Pôle Produits pour la 
    Construction                 327     431     +31.8%    6.3%        7.8%
    Pôle Distribution Bâtiment   203     298     +46.8%    2.3%        3.3%
    Pôle Conditionnement         232     238      +2.6%   13.6%       13.3%
    Divers                       200 (a) 111 (a)   n.s.    n.s.        n.s.
    Total Groupe               1,224   1,573     +28.5%    6.4%        7.6%
 
    par grande zone :
    France                       228     202     -11.4%    4.1%        3.6%
    Autres pays d'Europe 
    occidentale                  438     667     +52.3%    5.2%        7.5%
    Amérique du Nord             216 (a) 211 (a)  -2.3%    9.1%        7.9%
    Pays émergents et Asie       342     493     +44.2%   10.0%       11.3%
    Total Groupe               1,224   1,573     +28.5%    6.4%        7.6%

    (a) après charge-amiante (après impôts) de 23 millions d'euros au 
    S2 2009 et 36 millions au S2 2010
 
                                    S2     S2     variation   S2       S2
    V. INVESTISSEMENTS INDUSTRIELS 2009   2010   à structure 2009     2010
                                 (en MEUR)(en MEUR) réelle (en % du (en % du
    par pôle et activité :                                  C.A.)     C.A.)
    Pôle Matériaux Innovants       247     411     +66.4%   6.2%      8.7%
    Vitrage                        176     297     +68.8%   7.4%     11.1%
    Matériaux Haute Performance     71     114     +60.6%   4.4%      5.5%
    Pôle Produits pour la 
    Construction                   229     325     +41.9%   4.4%      5.9%
    Aménagement Intérieur          111     151     +36.0%   4.4%      5.7%
    Aménagement Extérieur          118     174     +47.5%   4.4%      6.0%
    Pôle Distribution Bâtiment      88     124     +40.9%   1.0%      1.4%
    Pôle Conditionnement           163     147      -9.8%   9.6%      8.2%
    Divers                           8      11       n.s.   n.s.      n.s.
    Total Groupe                   735   1,018     +38.5%   3.9%      4.9%
 
    par grande zone :
    France                         148     213     +43.9%   2.6%      3.8%
    Autres pays d'Europe 
    occidentale                    244     294     +20.5%   2.9%      3.3%
    Amérique du Nord                94     135     +43.6%   4.0%      5.1%
    Pays émergents et Asie         249     376     +51.0%   7.3%      8.6%
    Total Groupe                   735   1,018     +38.5%   3.9%      4.9%
 
    VI. EBE                        
    (Résultat d'exploitation 
    + amortissements               S2   S2     variation     S2       S2
    d'exploitation)               2009  2010  à structure   2009     2010
                               (en MEUR)(en MEUR) réelle  (en % du  (en % du
    par pôle et activité :                                 C.A.)      C.A.)
    Pôle Matériaux Innovants      508   791     +55.7%     12.7%     16.7%
    Vitrage                       288   394     +36.8%     12.1%     14.7%
    Matériaux Haute Performance   220   397     +80.5%     13.5%     19.1%
    Pôle Produits pour la 
    Construction                  763   773      +1.3%     14.7%     14.0%
    Aménagement Intérieur         336   370     +10.1%     13.5%     13.9%
    Aménagement Extérieur         427   403      -5.6%     15.8%     14.0%
    Pôle Distribution Bâtiment    442   515     +16.5%      5.1%      5.7%
    Pôle Conditionnement          312   325      +4.2%     18.3%     18.1%
    Divers                         19    28       n.s.      n.s.      n.s.
    Total Groupe                2,044 2,432      19.0%     10.7%     11.8%
 
    par grande zone :
    France                        507   538      +6.1%      9.1%      9.6%
    Autres pays d'Europe
    occidentale                   747   860     +15.1%      8.8%      9.7%
    Amérique du Nord              327   366     +11.9%     13.8%     13.7%
    Pays émergents et Asie        463   668     +44.3%     13.5%     15.3%
    Total Groupe                2,044 2,432     +19.0%     10.7%     11.8%

    Annexe 3 : C.A. par pôle et grande zone géographique - 4ème trimestre


                               T4    T4    variation   variation   variation
    CHIFFRE D'AFFAIRES       2009  2010   à structure à structure à structure
                             (en   (en      réelle    comparable   et change
                            MEUR)  MEUR)                          comparables
    par pôle et activité :
    Pôle Matériaux 
    Innovants (1)            2,038  2,365     +16.0%      +15.7%       +9.0%
    Vitrage                  1,214  1,364     +12.4%      +12.4%       +6.8%
    Matériaux Haute 
    Performance                828  1,010     +22.0%      +21.1%      +12.7%
    Pôle Produits pour la 
    Construction (1)         2,427  2,671     +10.1%       +9.1%       +3.7%
    Aménagement Intérieur    1,225  1,323      +8.0%       +6.1%       +1.6%
    Aménagement Extérieur    1,209  1,357     +12.2%      +12.3%       +6.0%
    Pôle Distribution 
    Bâtiment                 4,285  4,434      +3.5%       +3.2%       +0.6%
    Pôle Conditionnement       825    870      +5.5%       +5.5%       +1.3%
    Ventes internes et divers -223   -228       n.s.        n.s.        n.s.
    Total Groupe             9,351 10,112      +8.1%       +7.7%       +3.3%

    (1) y compris les éliminations intra-pôles
 
    par grande zone :
    France                   2,873  2,868      -0.2%       -0.2%       -0.2%
    Autres pays d'Europe 
    occidentale              4,111  4,339      +5.5%       +5.4%       +2.4%
    Amérique du Nord         1,056  1,229     +16.4%      +15.7%       +5.2%
    Pays émergents et Asie   1,706  2,152     +26.1%      +24.9%      +13.4%
    Ventes internes           -395   -476       n.s.        n.s.        n.s.
    Total Groupe             9,351 10,112      +8.1%       +7.7%       +3.3%

    Annexe 4 : Bilan consolidé
 
    (en millions d'euros)                            31 déc 2010 31 déc 2009
 
                           ACTIF
    Ecarts d'acquisition                                  11,030      10,740
    Autres immobilisations incorporelles                   3,067       2,998
    Immobilisations corporelles                           13,727      13,300
    Titres mis en équivalence                                137         123
    Impôts différés actifs                                   700         676
    Autres actifs non courants                               272         312
 
    Total de l'actif non courant                          28,933      28,149
 
    Stocks                                                 5,841       5,256
    Créances clients                                       5,038       4,926
    Créances d'impôts courants                               175         333
    Autres créances                                        1,248       1,202
    Disponibilités et équivalents de trésorerie            2,762       3,157
 
    Total de l'actif courant                              15,064      14,874
 
    Total de l'actif                                      43,997      43,023
 
                          PASSIF
    Capital                                                2,123       2,052
    Primes et réserve légale                               5,781       5,341
    Réserves et résultat consolidés                       10,614      10,137
    Ecarts de conversion                                   (383)     (1,340)
    Réserves de juste valeur                                (43)        (75)
    Actions propres                                        (224)       (203)
 
    Capitaux propres du Groupe                            17,868      15,912
 
    Intérêts minoritaires                                    364         302
 
    Capitaux propres de l'ensemble consolidé              18,232      16,214
 
    Dettes financières                                     7,822       8,839
    Provisions pour retraites et avantages au personnel    2,930       2,958
    Impôts différés passifs                                  909         921
    Autres provisions et passifs non courants              2,228       2,169
 
    Total des dettes non courantes                        13,889      14,887
 
    Partie court terme des dettes financières              1,094       1,880
    Partie court terme des autres passifs                    527         518
    Dettes fournisseurs                                    5,690       5,338
    Dettes d'impôts courants                                 156         108
    Autres dettes                                          3,395       3,086
    Emprunts à moins d'un an et banques créditrices        1,014         992
 
    Total des dettes courantes                            11,876      11,922
 
    Total du passif                                       43,997      43,023


    Annexe 5 : Tableau de financement
 
                                                          exercice  exercice
    (en millions d'euros)                                   2010      2009
 
    Résultat net part du groupe                              1,129       202
 
    Part des intérêts minoritaires dans le résultat net         84        39
    Quote-part dans le résultat des sociétés mises en          (5)         2
    équivalence, nette des dividendes reçus
    Dotations aux amortissements et dépréciations d'actifs   1,755     1,857
    Résultat des réalisations d'actifs                        (87)        32
    Résultats latents liés aux variations de juste valeur       53       100
    et aux paiements en actions
    Variation des stocks                                     (404)       989
    Variation des créances clients, des dettes                 299       509
    fournisseurs et des autres créances et dettes
    Variation des créances et dettes d'impôt                   179     (216)
    Variation des provisions pour autres passifs et des      (230)     (124)
    impôts différés
 
    Trésorerie provenant de l'activité                       2,773     3,390
 
    Acquisitions d'immobilisations corporelles [ en 2010 :
    (1 450), en 2009 : (1 249) ] et incorporelles          (1,520)   (1,319)
    Acquisitions d'immobilisations corporelles en location
    financement                                                (2)      (16)
    Augmentation (diminution) des dettes sur                    48     (105)
    immobilisations
    Acquisitions de titres de sociétés consolidées [ en
    2010 : (124), en 2009 : (200) ] nettes de
    l'endettement acquis                                     (132)     (181)
    Acquisitions d'autres titres de participation              (5)       (4)
    Augmentation des dettes sur investissements                 17        29
    Diminution des dettes sur investissements                 (16)      (59)
                       Investissements                     (1,610)   (1,655)
    Cessions d'immobilisations corporelles et                   99        71
    incorporelles
    Cessions de titres de sociétés consolidées, nettes de      197         6
    l'endettement cédé
    Cessions d'autres titres de participation et autres          3         6
    opérations de désinvestissements
                      Désinvestissements                       299        83
    Augmentation des prêts, dépôts et prêts court terme       (77)      (39)
    Diminution des prêts, dépôts et prêts court terme           63        47
 
    Trésorerie nette dégagée par (ou utilisée par) des     (1,325)   (1,564)
    opérations d'investissement et désinvestissement
 
    Augmentation de capital                                    511     1,923
    Part des minoritaires dans les augmentations de              2         6
    capital des filiales
    (Augmentation) diminution des actions propres             (24)         6
    Dividendes mis en distribution                           (509)     (486)
    Dividendes versés aux minoritaires par les sociétés
    intégrées et variation des dividendes à payer             (64)      (27)
 
    Trésorerie nette dégagée par (ou utilisée par) des        (84)     1,422
    opérations de financement
 
    Augmentation (diminution) nette de l'endettement         1,364     3,248
 
    Incidence des variations monétaires sur l'endettement        7      (56)
    net
    Incidence des variations de juste valeur sur                15      (67)
    l'endettement net
 
    Endettement net en début de période                    (8,554)  (11,679)
    Endettement net en fin de période                      (7,168)   (8,554)

    
    Contacts Analystes, investisseurs:
    Florence TRIOU-TEIXEIRA +33-1-47-62-45-19;
    Etienne HUMBERT, +33-1-47-62-30-49;
    Vivien DARDEL, +33-1-47-62-44-29.
 
    Contact presse
    Sophie CHEVALLON, +33-1-47-62-30-48.

LA

SOURCE Saint-Gobain