SC-U.S. REALTY A CONCLU LA VENTE DE SON PORTEFEUILLE D'INVESTISSEMENT D'OCCASIONS SPÉCIALES

14 Janvier, 2000, 19:42 GMT de Security Capital

$codeDebug.log("output array of get country targets countryT

  • Le produit sera alloué à un programme de rachat des actions

Luxembourg - SC-U.S. Realty (RTY à la Bourse de New York) (numéro ISIN LU0060100673 à la Bourse d'Amsterdam) a annoncé aujourd'hui la vente de son portefeuille d'investissements d'occasions spéciales (IOS). Le produit de la vente servira au rachat d'actions supplémentaires en vertu du programme de rachat sur le marché d'une valeur de 200 millions $, ainsi qu'à la réduction du solde impayé de sa ligne de crédit.

Depuis la création du portefeuille, le 31 décembre 1995, et jusqu'à sa liquidation le 22 décembre 1999, son rendement annuel composé s'établissait à 9,3%. On peut établir un parallèle favorable avec le rendement de 6,1% de l'indice de la Wilshire Associates Real Estate Securities (WARESI) pendant la même période.

Tel qu'annoncé précédemment, la Société a réduit sa position d'investissement (IOS) depuis le quatrième trimestre de 1998. Depuis lors, la Société a réalisé un produit brut global de plus de 345 millions $ en liquidant son portefeuille d'investissements IOS. SC-U.S. Realty a annoncé qu'au moment de cette vente, elle a essuyé des pertes, plutôt qu'un bénéfice avant dépréciation, d'amortissement et d'impôts reportés (BADAIR) d'environ 67 millions $, soit environ 0,87$ par action, pendant le quatrième trimestre de 1999. La baisse de la valeur du portefeuille est le résultat du déclin général du marché public foncier aux États-Unis depuis décembre 1997. Cette baisse a été comptabilisée précédemment dans les comptes d'exploitation et le bilan de la Société, car la Société utilise une méthode de comptabilisation à la juste valeur pour l'évaluation de son actif. Cependant, ces pertes n'ont pas été comptabilisées dans l'état du bénéfice avant dépréciation, amortissement et impôts reportés, parce que les pertes n'avaient pas encore été officiellement réalisées. Jeffrey A. Cozad, directeur général, a souligné que ces pertes n'ont pas augmenté les pertes en trésorerie.

«La vente de ces actifs permet à la Société de réinvestir le produit dans des activités à plus forte croissance par l'intermédiaire du programme de rachat des actions tout en profitant de la forte remise de la valeur liquidative et du bon rendement BADAIR que représentent l'échange des actions de SC-U.S. Realty, a déclaré M. Cozad. Nous sommes convaincus que les actions de la Société ont encore une grande valeur. Les membres de la Direction et du Conseil considèrent cette stratégie comme la meilleure façon de placer nos capitaux dans la conjoncture présente et d'accroître notre valeur dans l'intérêt des actionnaires.»

SC-U.S. Realty est une société immobilière spécialisée dans la recherche dont l'objectif est d'acquérir des positions d'investissements stratégiques dans des sociétés immobilières à valeur ajoutée situées aux États-Unis. Depuis le 30 septembre 1999, les investissements stratégiques de SC-U.S. incluaient des participations et des engagements dans six sociétés immobilières américaines avec une capitalisation boursière combinée d'environ 8,4 milliards $.

Les communiqués de presse et les renseignements sur la Société sont disponibles au site Web de la Société qui se trouve au http://www.sc-usrealty.com.

Tous les chiffres monétaires sont exprimés en devises américaines.

Lew présent communiqué, outre les renseignements de nature rétrospective qu'il contient, renferme des énoncés prospectifs. Ces énoncés se fondent sur les attentes, les estimations et les prévisions concernant les marchés et l'industrie dans lesquels la Société Security Capital U.S. Realty exerce ses activités, et sur les convictions et les hypothèses formulées par la Direction. Les énoncés prospectifs ne garantissent pas le rendement futur et sont assujettis à certains facteurs de risque et d'incertitude qui sont difficiles à prévoir. Les résultats réels peuvent être influencés par des modifications de la conjoncture économique internationale, nationale ou locale, par un marché compétitif, ou par les conditions du marché des valeurs mobilières. Les résultats réels peuvent donc différer considérablement de ce qui est écrit ou prévu dans ce communiqué.

LA

SOURCE Security Capital