Schiffrin Barroway Topaz & Kessler, LLP annonce un règlement collectif de 352 M$ US avec Royal Dutch Shell au nom des actionnaires européens et non américains

12 Avril, 2007, 20:11 BST de Schiffrin Barroway Topaz & Kessler, LLP

RADNOR, Pennsylvanie, April 12 /PRNewswire/ --

La déclaration suivante a été émise aujourd'hui par le cabinet d'avocats Schiffrin Barroway Topaz & Kessler, LLP :

Un règlement historique de 352 M $US a été conclu par un groupe d'investisseurs européens avec la société Royal Dutch Shell plc (NYSE : RDS.A, RDS.B; LN : RDSA, RDSB; EN : RDSA, RDSB) concernant le retraitement des réserves 2004 de Shell(1). Ce règlement européen des réclamations pour fraude en matière de valeurs mobilières, le premier du genre à être institué sous forme de recours collectif, vise à régler les réclamations exclusivement au nom des investisseurs européens et non américains.

L'incertitude au sujet de l'existence d'une juridiction pour les investisseurs non américains lors d'un recours collectif intenté au New Jersey en 2004 a poussé un grand nombre d'investisseurs institutionnels bien connus, provenant de neuf pays en Europe et représentant plus d'un milliard d'actions Shell, à examiner la possibilité d'établir un règlement de leurs réclamations à l'extérieur des États-Unis. Parmi les investisseurs européens ayant appuyé activement l'adoption de ce règlement figurent Alecta pensionsforsakring, omsesidigt, PKA Pension Funds Administration Ltd., Swedbank Robur Fonder AB, AP7 et AFA Insurance, lesquels sont tous représentés par Schiffrin Barroway Topaz & Kessler.

De concert avec Jay Eisenhofer de Grant & Eisenhofer, P.A. - qui a mené les efforts du groupe européen - l'associé fondateur de Schiffrin Barroway Topaz & Kessler, Richard S. Schiffrin, s'est chargé de représenter les investisseurs européens dans les négociations de cette résolution sans précédent avec Shell.

Le règlement doit être approuvé par la Cour d'appel d'Amsterdam (Pays-Bas) et est subordonné à la décision du tribunal américain de décliner sa compétence relativement à ces réclamations. Une fois le règlement finalisé, les investisseurs européens et non américains pourraient recevoir jusqu'à 450 M $US si la SEC est persuadée d'appliquer le fonds de réserve de 120 M $US qui lui a été versé par Shell en 2004, au pro rata des dommages-intérêts globaux qu'auraient subi tous les investisseurs.

Les personnes qui désirent discuter de ce règlement de recours collectif ou qui s'interrogent au sujet de leurs droits ou de leurs intérêts à l'égard de cette question peuvent contacter Schiffrin Barroway Topaz & Kessler, LLP (Darren J. Check, Esq., ou Stuart L. Berman, Esq.) par téléphone au +1-888-299-7706 (sans frais) ou au +1-610-822-2235, ou par courriel à l'adresse dcheck@sbtklaw.com ou sberman@sbtklaw.com.

(1) Le terme << Shell >> tel qu'utilisé dans le présent communiqué désigne les deux anciennes sociétés mères, soit The Shell Transport and Trading Company, Ltd., (anciennement The << Shell >> Transport and Trading Company, plc.) ainsi que Shell Petroleum N.V. (la société remplaçante de Royal Dutch Petroleum Company).

    
    CONTACT : Schiffrin Barroway Topaz & Kessler, LLP
              Darren J. Check, Esq.
              Stuart L. Berman, Esq.
              280 King of Prussia Road
              Radnor, PA 19087
              Tél. : +1-888-299-7706 (sans frais) ou +1-610-822-2235
              Courriel : dcheck@sbtklaw.com ou sberman@sbtklaw.com

Site Internet : http://www.sbtklaw.com

LA

SOURCE Schiffrin Barroway Topaz & Kessler, LLP