Seabury : le passage du transport aérien au transport maritime est « substantiel »

08 Mai, 2014, 08:00 BST de Seabury

AMSTERDAM, May 8, 2014 /PRNewswire/ --

Dans le cadre d'une nouvelle étude, la société de conseil en transport de marchandises Seabury met en évidence une conversion prononcée du transport aérien au transport maritime. Les nouvelles technologies de conteneurs contribuent à cette tendance.

     (Logo: http://photos.prnewswire.com/prnh/20120531/537201 )

     (Photo: http://photos.prnewswire.com/prnh/20140507/685777 )

« Il y a dix ans, les probabilités que des tomates soient transportées soit par avion soit dans un conteneur frigorifique étaient égales. Aujourd'hui, pratiquement toutes les tomates sont transportées par conteneurs. Il en va de même pour de nombreuses autres denrées périssables », a déclaré Derek Brand, conseiller au service maritime de Seabury et auteur du rapport.

Environ 100 000 EVP par an sont transportés par mer plutôt que par air. Cette évolution se ressent particulièrement par rapport à certains produits périssables tels que les tomates, les poivrons et piments, le poisson frais, la laitue et les ananas, mais ne se limite pas aux périssables.

« Les volumes ayant transité vers le transport maritime affectent le secteur du transport aérien de façon considérable », a expliqué Derek Brand.

S'il n'y avait pas eu de glissement dans les modes de transport depuis l'année 2000, 5,4 tonnes de fret seraient encore transportées par avion plutôt que par bateau. Le transport aérien aurait dû croître à une cadence annuelle de 4,5 %, au lieu des 2,6 % constatés.

« La nouvelle technologie que l'on trouve dans les conteneurs à atmosphère contrôlée, comme Star Cool CA, a le potentiel de consolider cette tendance. Grâce à sa capacité à ralentir le mûrissement, l'atmosphère contrôlée permet au transport maritime de se positionner comme alternative viable au transport aérien pour des voies commerciales particulièrement longues », a ajouté M. Brand.

Pour Maersk Container Industry (MCI), le fabricant de Star Cool CA, c'est une évolution positive.

« Parallèlement à l'ouverture de nouveaux marchés, nos clients peuvent améliorer leurs activités. En outre, le gain obtenu en matière d'émission de carbone s'élève presque à un facteur de 50 lorsque l'on met les transports aérien et maritime en perspective », a commenté Anders Gamborg Holm du service de ventes et marketing de MCI.  « Cela fait maintenant 5 ans que nous occupons le marché avec l'atmosphère contrôlée. Il s'agit d'une technologie fiable et économique, dont l'avancée devrait se poursuivre sur le marché. »

Source : Seabury 

Synthèse de l'analyse de Seabury : http://ipaper.ipapercms.dk/MCI/Various/SeaburyModeshiftinperishables/

Photos et graphiques  : 

Veuillez trouver ci-dessous des photos, logos et graphiques de basse résolution. Pour obtenir une version haute résolution de ces images, consultez le site suivant :

http://www.mcicontainers.com/AboutUs/News/NewsAndPressReleases/Pages/SeaburyShiftfromairplanetoseatransport.aspx

LA

SOURCE Seabury