Selon Analysis, les entreprises qui démarrent sur le marché de l'Internet mobile doivent s'attendre à faire face à la concurrence

18 Octobre, 2000, 21:57 BST de Analysys

<div> <P> Cambridge, Royaume-Uni - Selon un nouveau rapport produit par Analysis (www.analysys.com), intitul&amp;#233; 'Mobile Portals and ASPs', les jeunes portails mobiles et fournisseurs de services d'application sans fil arriveront difficilement &amp;#224; dominer le march&amp;#233; des services d'Internet mobile comme Yahoo! et AOL l'ont fait en mati&amp;#232;re de services Internet &amp;#224; lignes fixes. </P> <P> Analysys pr&amp;#233;voit que d'ici &amp;#224; 2005, plus de la moiti&amp;#233; des 1,1 million d'abonn&amp;#233;s mobiles acc&amp;#232;deront aux services Internet &amp;#224; partir de leurs combin&amp;#233;s, et que les portails mobile percevront des recettes de plus de 1 milliard de dollars US, d&amp;#233;coulant de la publicit&amp;#233; et des commissions (graphiques offerts aux journalistes &amp;#224; la demande). Tant les entreprises d&amp;#233;j&amp;#224; &amp;#233;tablies que celles qui d&amp;#233;marrent placent rapidement leurs pions de fa&amp;#231;on &amp;#224; b&amp;#233;n&amp;#233;ficier de cette croissance. Cependant, le rapport donne &amp;#224; penser que le succ&amp;#232;s ne sera pas facilement atteint. </P> <P> Katrina Bond, principale auteure du rapport, met en garde : &amp;quot;Ces chiffres ne sont pas si impressionnants, &amp;#233;tant donn&amp;#233; le nombre &amp;#233;lev&amp;#233; d'entreprises qui ciblent ce march&amp;#233;. Les portails mobiles et les fournisseurs de services d'application sans fil devront rapidement constituer leur client&amp;#232;le. En effet, les jeunes entreprises d&amp;#233;pourvues d'un soutien financier substantiel risquent de manquer de r&amp;#233;serves liquides avant de s'assurer un revenu continu d&amp;#233;coulant des commissions et de la publicit&amp;#233;.&amp;quot; </P> <P> Les portails mobiles, tout comme leurs &amp;#233;quivalents fixes, offrent une interface gr&amp;#226;ce &amp;#224; laquelle les utilisateurs peuvent acc&amp;#233;der au contenu Internet de fa&amp;#231;on simple et rapide. Par ailleurs, les fournisseurs de services d'application sans fil donnent acc&amp;#232;s &amp;#224; des applications centrales telles que les logiciels de gestion des employ&amp;#233;s, le courriel ou les jeux mobiles. </P> <P> En plus de g&amp;#233;n&amp;#233;rer des recettes tir&amp;#233;es de la publicit&amp;#233; et des commissions, les applications destin&amp;#233;es aux individus, dont plusieurs seront offertes par l'interm&amp;#233;diaire de portails, pourraient g&amp;#233;n&amp;#233;rer des revenus suppl&amp;#233;mentaires de 1,8 milliard de dollars US d'ici &amp;#224; 2005. Pour leur part, les fournisseurs de services d'application sans fil ax&amp;#233;s sur les affaires pourraient g&amp;#233;n&amp;#233;rer des revenus de 2,1 milliards de dollars US durant la m&amp;#234;me p&amp;#233;riode (graphiques offerts aux journalistes &amp;#224; la demande). </P> <P> Le rapport sugg&amp;#232;re que la d&amp;#233;ception du march&amp;#233; &amp;#224; l'&amp;#233;gard des services fond&amp;#233;s sur le protocole d'application sans fil s'est traduite par une croissance plus faible que pr&amp;#233;vu par plusieurs investisseurs chez les utilisateurs d'Internet mobile. Le rapport souligne &amp;#233;galement que les portails mobiles autonomes (sans op&amp;#233;rateur) ne pourront pas s'appuyer tr&amp;#232;s longtemps sur le partage des revenus du trafic. S'ils veulent g&amp;#233;n&amp;#233;rer des revenus &amp;#224; long terme, les portails mobiles devront trouver une fa&amp;#231;on de faciliter une publicit&amp;#233; non intrusive et des transactions s&amp;#233;curis&amp;#233;es. </P> <P> Une version plus d&amp;#233;taill&amp;#233;e de ce communiqu&amp;#233; est accessible &amp;#224; l'adresse www.analysys.com. </P> <P> Le rapport 'Mobile Portals and ASPs' est offert en exemplaire papier (1650 &amp;pound; (2805 $ US)) ou en format &amp;#233;lectronique sur le Web (1750 &amp;pound; (2975 $ US)). Pour de plus amples renseignements, composez le +44 (0) 1223 341300 ou &amp;#233;crivez &amp;#224; l'adresse research(at)analysys.com. </div> <div> <P> Cambridge, Royaume-Uni - Selon un nouveau rapport produit par Analysis (www.analysys.com), intitul&amp;#233; 'Mobile Portals and ASPs', les jeunes portails mobiles et fournisseurs de services d'application sans fil arriveront difficilement &amp;#224; dominer le march&amp;#233; des services d'Internet mobile comme Yahoo! et AOL l'ont fait en mati&amp;#232;re de services Internet &amp;#224; lignes fixes. </P> <P> Analysys pr&amp;#233;voit que d'ici &amp;#224; 2005, plus de la moiti&amp;#233; des 1,1 million d'abonn&amp;#233;s mobiles acc&amp;#232;deront aux services Internet &amp;#224; partir de leurs combin&amp;#233;s, et que les portails mobile percevront des recettes de plus de 1 milliard de dollars US, d&amp;#233;coulant de la publicit&amp;#233; et des commissions (graphiques offerts aux journalistes &amp;#224; la demande). Tant les entreprises d&amp;#233;j&amp;#224; &amp;#233;tablies que celles qui d&amp;#233;marrent placent rapidement leurs pions de fa&amp;#231;on &amp;#224; b&amp;#233;n&amp;#233;ficier de cette croissance. Cependant, le rapport donne &amp;#224; penser que le succ&amp;#232;s ne sera pas facilement atteint. </P> <P> Katrina Bond, principale auteure du rapport, met en garde : &amp;quot;Ces chiffres ne sont pas si impressionnants, &amp;#233;tant donn&amp;#233; le nombre &amp;#233;lev&amp;#233; d'entreprises qui ciblent ce march&amp;#233;. Les portails mobiles et les fournisseurs de services d'application sans fil devront rapidement constituer leur client&amp;#232;le. En effet, les jeunes entreprises d&amp;#233;pourvues d'un soutien financier substantiel risquent de manquer de r&amp;#233;serves liquides avant de s'assurer un revenu continu d&amp;#233;coulant des commissions et de la publicit&amp;#233;.&amp;quot; </P> <P> Les portails mobiles, tout comme leurs &amp;#233;quivalents fixes, offrent une interface gr&amp;#226;ce &amp;#224; laquelle les utilisateurs peuvent acc&amp;#233;der au contenu Internet de fa&amp;#231;on simple et rapide. Par ailleurs, les fournisseurs de services d'application sans fil donnent acc&amp;#232;s &amp;#224; des applications centrales telles que les logiciels de gestion des employ&amp;#233;s, le courriel ou les jeux mobiles. </P> <P> En plus de g&amp;#233;n&amp;#233;rer des recettes tir&amp;#233;es de la publicit&amp;#233; et des commissions, les applications destin&amp;#233;es aux individus, dont plusieurs seront offertes par l'interm&amp;#233;diaire de portails, pourraient g&amp;#233;n&amp;#233;rer des revenus suppl&amp;#233;mentaires de 1,8 milliard de dollars US d'ici &amp;#224; 2005. Pour leur part, les fournisseurs de services d'application sans fil ax&amp;#233;s sur les affaires pourraient g&amp;#233;n&amp;#233;rer des revenus de 2,1 milliards de dollars US durant la m&amp;#234;me p&amp;#233;riode (graphiques offerts aux journalistes &amp;#224; la demande). </P> <P> Le rapport sugg&amp;#232;re que la d&amp;#233;ception du march&amp;#233; &amp;#224; l'&amp;#233;gard des services fond&amp;#233;s sur le protocole d'application sans fil s'est traduite par une croissance plus faible que pr&amp;#233;vu par plusieurs investisseurs chez les utilisateurs d'Internet mobile. Le rapport souligne &amp;#233;galement que les portails mobiles autonomes (sans op&amp;#233;rateur) ne pourront pas s'appuyer tr&amp;#232;s longtemps sur le partage des revenus du trafic. S'ils veulent g&amp;#233;n&amp;#233;rer des revenus &amp;#224; long terme, les portails mobiles devront trouver une fa&amp;#231;on de faciliter une publicit&amp;#233; non intrusive et des transactions s&amp;#233;curis&amp;#233;es. </P> <P> Une version plus d&amp;#233;taill&amp;#233;e de ce communiqu&amp;#233; est accessible &amp;#224; l'adresse www.analysys.com. </P> <P> Le rapport 'Mobile Portals and ASPs' est offert en exemplaire papier (1650 &amp;pound; (2805 $ US)) ou en format &amp;#233;lectronique sur le Web (1750 &amp;pound; (2975 $ US)). Pour de plus amples renseignements, composez le +44 (0) 1223 341300 ou &amp;#233;crivez &amp;#224; l'adresse research(at)analysys.com. </div>