Selon des experts européens, l'insuccès de l'association entre l'Ukraine et l'UE signifie l'échec du Partenariat oriental

15 Octobre, 2013, 09:34 BST de Worldwide News Ukraine

KIEV, Ukraine, October 15, 2013 /PRNewswire/ --

Selon des experts européens, la signature de l'accord d'association entre l'Ukraine et l'UE constituerait un pas crucial dans l'évolution du Partenariat oriental de l'UE. Telle est l'opinion exprimée par Tom Casier, Brussels School of International Relations, Université de Kent, Amanda Paul, European Policy Center, Christian Forstner, Hanns Seidel Stiftung et Ina Kirsch, European Centre for a Modern Ukraine, dans leurs commentaires pour Interfax.

La signature de l'accord d'association (AA) avec l'Ukraine pourrait constituer la principale réussite du Partenariat oriental ces dernières années, estime Tom Casier. En revanche, si l'accord ne se concrétisait pas au sommet du Partenariat oriental à Vilnius, cela représenterait la fin du programme. À son avis, il est difficile d'envisager l'avenir du Partenariat oriental sans l'Ukraine.

L'échec de l'UE à collaborer avec ses voisins portera atteinte à sa crédibilité, suggère Amanda Paul. De plus, la Géorgie et la République de Moldova dépendent du sérieux de la coopération entre l'UE et l'Ukraine pour favoriser leur progrès.

Étant donné que l'Ukraine est le principal membre du Partenariat oriental, la politique du Partenariat oriental serait à repenser de fonds en comble si l'accord d'association avec l'Ukraine ne venait pas à être signé, affirme Christian Forstner.

Si l'AA avec l'Ukraine n'était pas signé, cela signifierait la fin du Partenariat oriental ainsi que le renoncement aux ambitions réciproques d'intégration européenne, a commenté Ina Kirsch. Les conséquences à long terme de l'échec de l'AA avec l'Ukraine pourraient inclure de nouvelles barrières économiques, politiques et humanitaires entre l'UE et ses voisins à l'est. Le développement d'un marché unique ne serait plus possible. Fait intéressant, l'échec de l'Ukraine quant à la signature de l'AA avec l'UE pourrait donner à Moscou l'impression d'une victoire à court terme, mais le résultat à long terme serait une occasion manquée de mettre sur pied un marché unique allant de Lisbonne à Vladivostok, explique Kirsch.

L'intégration européenne constitue un objectif de longue date de l'Ukraine. Le dialogue entre les deux parties a commencé en 1994, lorsque le gouvernement ukrainien a fait de l'intégration européenne son principal objectif en matière de politique étrangère et l'accord de partenariat et de coopération a été signé. Tous les présidents ukrainiens se sont employés à favoriser l'intégration européenne du pays, a déclaré le président ukrainien Viktor Ianoukovitch le 14 octobre 2013. Il a précisé que si la signature de l'AA venait à se concrétiser, elle serait le couronnement du travail de nombreux gouvernements durant plusieurs années.

LA

SOURCE Worldwide News Ukraine