SELON KMI CORPORATION, LES NOUVEAUX RÉSEAUX À FIBRES OPTIQUES PANEUROPÉENS FONT AUGMENTER LA DEMANDE DE FIBRES LONGUE DISTANCE

14 Février , 2000, 21:19 GMT de KMI Corporation

  • KMI constate une augmentation de la demande de 300 p. 100 depuis 1997

Newport, Rhode Island - Les exploitants de réseaux paneuropéens ont installé 6 millions de kilomètres de fibres en 1999, et prévoient en faire autant en l'an 2000. Ce déploiement sans précédent est le résultat de modifications de réglementation, d'une approche plus libérale et de nombreuses occasions de bouleverser l'infrastructure des sociétés de télécommunications récemment privatisées en mettant en oeuvre des réseaux modernes de la prochaine génération. Selon, Patrick Fay, analyste et chef de projet chez KMI Corporation pour l'étude «Networks of fiber-based pan-european carriers: market developments and forecasts" (réseaux à fibre optique pour les télécommunicateurs européens : développements et prévisions du marché), cette quantité de fibres dépasse de plus de 300 p. 100 la quantité de fibres longue distance installées en Europe en 1997.

Depuis janvier 1998, plus de 20 exploitants de réseaux paneuropéens ont annoncé leurs projets de création de réseaux à fibres optiques. Un autre groupe de télécommunicateurs paneuropéens prévoit louer la fibre ou la capacité d'offrir des services aux utilisateurs finaux. On compte presque 40 télécommunicateurs paneuropéens offrant des services de réseaux optiques. Pour répondre à la forte demande de capacité, les télécommunicateurs employant la fibre utilisent des câbles de grande contenance qui peuvent généralement contenir plus de 100 fibres. Cette méthode permet à certains télécommunicateurs de vendre ou de louer des paires de fibres à d'autres exploitants afin de récupérer des frais de construction. Ces nouveaux télécommunicateurs préfèrent également utiliser une fibre à dispersion décalée non nulle (ou fibre NZDS, pour non-zero dispersion-shifted), fibre haute-performance optimisée pour la transmission des canaux de longueur d'onde multiples sur de longues distances.

Pour visualiser un tableau des annonces de réseaux à fibres optiques paneuropéens, veuillez consulter le site web de KMI à l'adresse http:/www.kmicorp.com

Selon l'étude «Réseaux à fibre optique pour les télécommunicateurs européens : développements et prévisions du marché", l'étendue géographique des réseaux alliée à l'utilisation de câbles de grande contenance est un événement sans précédent en Europe. Plusieurs télécommunicateurs paneuropéens comme Level 3, Qwest, MCIWorldcom et MetroMedia Fiber Network sont situés aux Etats-Unis et mettent sur pied des réseaux en Europe afin de les connecter avec leurs réseaux nord-américains. Non content de créer des réseaux de base, des télécommunicateurs comme COLT et MCIWorldcom étendent leur portée aux clients commerciaux en créant des réseaux métropolitains (MAN). KMI prévoit que les télécommunicateurs installeront plus de 600 000 kilomètres de fibres dans les réseaux métropolitains cette année. D'autres télécommunicateurs préféreront faire l'acquisition de télécommunicateurs urbains stratégiquement situés en Europe, conformément à leurs plans de croissance.

Cette étude arrivait à d'autres constatations :

+ les exploitants paneuropéens installeront 16,7 millions de kilomètres de fibres optiques de 1998 à 2002;

+ 90 p. 100 de la fibre de base installée entre 1998 et 2002 est mise en oeuvre par des exploitants qui n'offraient pas de services longue distance en Europe avant 1998;

+ la fibre à dispersion décalée non nulle représente 75 p. 100 des fibres utilisées dans les nouveaux réseaux optiques paneuropéens;

+ le nombre de fibres dans les réseaux longue distance est généralement de 96 fibres; des câbles optiques contenant 144 fibres sont actuellement installés dans les réseaux métropolitains;

+ tous les exploitants de réseaux à fibres optiques paneuropéens installent des systèmes DWDM (pour «dense wavelength division multiplexing", ou multiplexage dense par répartition en longueur d'onde);

+ les 21 exploitants de réseaux à fibres optiques paneuropéens cités dans ce rapport desservent 135 villes dans 18 pays;

+ le nombre de réseaux métropolitains paneureopéens est passé de un (1), en 1993, à 35, en 1999.

KMI Corporation se spécialise dans les études de marché sur la fibre optique. Les produits de KMI incluent des rapports portant sur les marchés de la fibre optique à l'échelle mondiale, un bulletin d'information bimensuel, des cartes indiquant l'emplacement des réseaux de fibres optiques et des conférences portant sur les marchés régionaux et sous-marins de la fibre optique.

LA

SOURCE KMI Corporation