Selon le commissaire de l'UE, le PIB de l'Ukraine augmentera de 6 % après la signature de l'accord d'association

15 Octobre, 2013, 05:35 BST de Worldwide News Ukraine

KIEV, Ukraine, October 15, 2013 /PRNewswire/ --

Après l'implémentation complète du régime de libre-échange entre l'UE et l'Ukraine, le PIB de l'Ukraine est susceptible d'augmenter de plus de six pour cent par an. Telle est la déclaration faite par le commissaire européen chargé de l'élargissement et la politique européenne de voisinage, Štefan Füle, à une table ronde au parlement ukrainien.

Dans son intervention le commissaire de l'UE a mentionné l'introduction de nouvelles dispositions transitoires pour les producteurs ukrainiens afin d'aider l'économie ukrainienne à s'adapter aux normes européennes. « Les négociations portant sur les mécanismes de libéralisation prévoient la protection de l'économie ukrainienne, de sorte que les modifications ne soient pas trop brusques », a déclaré M. Füle, tel que rapporté par Ekonomichna Pravda.

Le cabinet d'audit international Ernst and Young aurait estimé la croissance actuelle du PIB de l'Ukraine à 1,1 pour cent, alors que le FMI avait affirmé que le PIB de l'Ukraine devrait rester à zéro pour cent en 2013. Le budget d'État pour 2013 estime que le PIB nominal atteindra en 2013 approximativement 1 576 billions UAH (approximativement 197 milliards USD) en maintenant la croissance du PIB à 3,4 pour cent.

Maintenant que l'Ukraine effectue des réformes et se prépare à signer l'accord d'association (AA) et l'accord sur la zone de libre-échange approfondie et complète (DCFTA) avec l'UE, le pays est européen se dit prêt à faire tous les « devoirs » qui lui reviendraient pendant la mise en œuvre de l'AA et du DCFTA, tel que l'a fait remarquer le premier ministre Mykola Azarov.

Le DCFTA créera sans doute des possibilités sans pareil permettant d'accélérer la modernisation de l'économie ukrainienne, tout en la rendant plus attrayante pour les investisseurs et en améliorant la compétitivité des fabricants ukrainiens, a déclaré le premier ministre. La mise en œuvre des réglementations et des normes techniques demande beaucoup de travail et des investissements significatifs, a-t-il indiqué, en exprimant son espoir que la Commission accorderait à l'Ukraine de l'aide financière et technique adéquate pour appuyer la compétitivité des produits nationaux.

D'autre part, l'UE était prête à offrir de l'assistance financière à l'Ukraine à hauteur de 186 millions EUR, tel qu'indiqué par le commissaire Štefan Füle. Il a également mentionné la possibilité de lui accorder 610 millions EUR une fois que toutes les conditions de l'Union européenne seront satisfaites. En outre, le représentant de l'UE a promis de soutenir l'Ukraine lors des prochaines négociations avec le FMI visant l'obtention d'un autre prêt.

LA

SOURCE Worldwide News Ukraine