Selon le président du détaillant internet russe Ulmart, « Amazon n'a aucune chance » en Russie

09 Mars, 2014, 21:21 GMT de Ulmart

MOSCOU, March 9, 2014 /PRNewswire/ --

Dans une interview accordée la semaine dernière au programme matinal d'informations de Bloomberg « Market Makers », le président du conseil d'Ulmart, Dmitry Kostygin, a calmement affirmé qu'« Amazon n'a aucune chance en Russie ». Ulmart est le détaillant internet numéro un en Russie ayant affiché un chiffre d'affaires de plus de 1,2 milliard de dollars pour l'exercice 2013.

     (Logo: http://photos.prnewswire.com/prnh/20140203/667275 )

     (Photo: http://photos.prnewswire.com/prnh/20140307/673987 )

Vu les ressources, la taille et les pratiques commerciales agressives d'Amazon cela peut surprendre plus d'un, mais le modèle d'Ulmart, que M. Kostygin qualifie de « quatrième génération » du commerce de détail, est mieux adapté aux particularités du marché russe.

Le modèle de « quatrième génération », tel que décrit par Dmitry Kostygin et Sergei Fedorinov, le cofondateur et PDG d'Ulmart, peut quasiment paraître contre-intuitif à certains Occidentaux. De grands centres de distribution situés en centre-ville, juste à l'extérieur des centres-villes et en banlieue sont appuyés par de petites « zones de traitement » où les consommateurs russes peuvent acheter les produits choisis sur Internet.

Dans ces zones de traitement, les acheteurs peuvent utiliser les terminaux informatiques d'Ulmart pour consulter des centaines de milliers d'articles, en sélectionner un produit et l'envoyer dans leur « panier ». Ensuite, ils peuvent effectuer l'achat à l'aide d'une carte de crédit ou souvent en espèces au guichet d'Ulmart situé dans la zone de traitement.

Comme l'explique M. Kostygin, « les articles les plus populaires se trouvent là où sont les gens, ce qui fait que l'achat et la réception d'un produit peuvent prendre 10 minutes à peine. Par contre, Amazon fait appel à des entreprises de livraison tierces telles que USPS, FedEx et d'autres encore, ce qui lui permet de faire la livraison en quelques jours. Or, en permettant à ses clients d'acheter ce qu'ils veulent, où et quand ils le souhaitent, Ulmart a su apprivoiser la logistique qui a souvent mis des bâtons dans les roues à de grandes multinationales en Russie.

En décembre, Amazon et d'autres ont été affectés lorsque FedEx et DHL avaient annoncé la suspension des livraisons vers la Russie. En outre, Otto, le leader allemand de la vente à distance, trouve également les obstacles logistiques de la Russie parfois quasiment insurmontables.

Le « réseau de centres de distribution » d'Ulmart est soutenu par une flotte de 190 camions qui peuvent desservir les clients jusqu'au « dernier kilomètre ». Grâce à son approche, Ulmart a maîtrisé cet aspect et elle est désormais capable de faire des livraisons en deux heures à domicile ou au bureau, même dans des villes comme Moscou, qui est connue pour sa circulation terrible. Ce service est appelé « livraison 2.0 ».

http://www.bloomberg.com/video/is-ulmart-the-amazon-of-russia-j1hKBd4QQKq3vpuas8VrGg.html

Brian Kean - +7-812-336-3777 poste 4575

LA

SOURCE Ulmart