Selon le président Ianoukovitch, l'Ukraine devrait devenir un pont entre l'UE et l'Union douanière

07 Novembre, 2013, 06:03 GMT de Worldwide News Ukraine

KIEV, Ukraine, November 7, 2013 /PRNewswire/ --

La signature de l'Accord d'association (AA) et de l'accord de libre-échange approfondi et complet (DCFTA) entre l'Ukraine et l'Union européenne ne devrait pas marquer la fin d'une étape de coopération, mais le début d'un processus d'intégration plus large et plus approfondi. Telle est la déclaration faite par le président ukrainien Victor Ianoukovitch à la réunion régionale du Forum économique mondial à Kiev.

« En tant que centre géographique de l'Europe, l'Ukraine peut agir en qualité de "pont" entre l'Union européenne et l'Union eurasienne afin de faciliter la création progressive d'un Espace économique européen unique », a déclaré le président Ianoukovitch dans son discours devant les délégués du Forum économique mondial.

Il a également fait remarquer que l'entrée de l'Ukraine dans l'orbite de l'Europe unie rajoute une nouvelle qualité à l'élargissement européen. « En fait, il ne s'agit pas de l'élargissement de l'UE vers l'est, mais de l'émergence de "l'épaule eurasienne" de l'Union européenne », a-t-il indiqué.

Selon le président Ianoukovitch, l'Ukraine pourrait jouer le rôle de « portail inter-civilisationnel » pour les pays euro-atlantiques (les États-Unis et l'UE) et l'Eurasie (principalement la Russie et la Chine). D'après son chef d'État, l'objectif de l'Ukraine consiste à établir des partenariats tant avec l'UE qu'avec la Communauté économique eurasienne (CEE), ainsi que d'harmoniser davantage les activités économiques au sein des deux associations. Il a souligné que ces partenariats seront fondés sur « la souveraineté, l'égalité et les avantages réciproques ».

La coopération entre l'Ukraine et l'UE et la CEE dure depuis des années. Toutefois, ce n'est que récemment que l'Ukraine a enregistré des progrès considérables pour ce qui est de sa collaboration avec les deux unions.

Le 29 mai 2013, le Conseil économique eurasien suprême - l'organe directeur de l'Union douanière entre le Kazakhstan, la Russie et le Bélarus - a accordé à l'Ukraine le statut d'observateur. La participation de l'Ukraine au travail de l'Union douanière et la signature du mémorandum visant à améliorer la coopération entre la Commission économique eurasienne ne vont pas à l'encontre de l'adhésion de l'Ukraine à l'OMC et du parcours stratégique vers l'intégration européenne par le biais de l'Accord d'association et de la mise en place d'une zone de libre-échange approfondi et complet avec l'UE.

En septembre 2013, le gouvernement ukrainien a approuvé l'Accord d'association entre l'UE et l'Ukraine. La signature de l'accord est prévue pour les 28 et 29 novembre lors du sommet du Partenariat oriental qui aura lieu à Vilnius (Lituanie).

 

LA

SOURCE Worldwide News Ukraine