Selon un rapport d'ARC Financial Corp., les investisseurs peuvent prendre une décision rationnelle en investissant dans les actifs de pétrole brut

16 Février , 2016, 14:00 GMT de ARC Financial Corp

CALGARY, Alberta, February 16, 2016 /PRNewswire/ --

Il n'est pas nécessaire de tenir les investisseurs dans l'ignorance concernant les risques liés au changement climatique auxquels ils pourraient être confrontés en investissant dans des actifs de pétrole brut, selon un nouveau rapport publié par ARC Financial Corp. (« ARC »).  Les investisseurs peuvent désormais estimer le coût sur leurs investissements des politiques visant à limiter les émissions de gaz à effet de serre (« GES »).

     (Logo: http://photos.prnewswire.com/prnh/20160212/332935LOGO )

Des politiques plus strictes en matière de changement climatique devraient augmenter les coûts pour certains actifs d'hydrocarbure, dont les puits de production de pétrole brut, les installations et les pipelines. Cependant, un manque d'information concernant l'intensité de carbone des pétroles bruts rend difficile pour les investisseurs de quantifier les coûts supplémentaires auxquels ils pourraient être exposés, et donc dans quelle mesure ces coûts affecteraient leurs retours sur investissement.

Crude Oil Investing in a Carbon Constrained World (Investir dans le pétrole brut dans un monde sous contrainte carbone), le rapport d'ARC, a pour objectif de donner aux investisseurs les outils d'évaluation nécessaires pour prendre des décisions mesurées sur le rendement de leurs investissements en tenant compte de l'impact des différentes politiques envisagées. La méthode ARC s'appuie sur des modèles et des recherches universitaires accessibles au public afin d'estimer l'intensité des GES à chaque étape de la production de carburant à base de pétrole. Le rapport a été examiné par un panel d'experts dans le domaines des analyses d'émissions de GES comprenant des universitaires, des consultants ainsi que des investisseurs.

Peter Tertzakian, économiste spécialiste des questions énergétiques et directeur général d'ARC, a déclaré : « Certaines organisations et certains individus suggèrent que les investisseurs en pétrole brut sont exposés à des risques excessifs, et que le désinvestissement est la seule option pour limiter ces risques. Ce n'est pas nécessairement le cas, et nous pensons que ce qui est mesurable est gérable. »

Jackie Forrest, vice-présidente de la recherche sur l'énergie et l'un des auteurs de ce rapport, a ajouté : « Nous avons utilisé nos méthodes pour estimer les coûts futurs du carbone pour un certain nombre d'investissements dans le pétrole brut. Nous avons constaté que, en se basant sur une gamme réaliste de prix du carbone, de nombreux types d'actifs peuvent continuer à fournir des retours sur investissement attractifs. » 

Ce type d'information est de plus en plus nécessaire, car l'ensemble des parties prenantes, qui incluent des investisseurs, des organisations gouvernementales et des régulateurs, cherchent toutes à y voir plus clair. L'annonce récente du gouvernement canadien d'inclure les émissions GES en amont de la production de pétrole brut dans l'évaluation de nouveaux projets de pipeline illustre cet intérêt croissant. Pourtant, pour permettre aux parties prenantes de comparer l'intensité des GES concernant plusieurs pétroles bruts, il faut des méthodes standard pour l'estimation. C'est pour cette raison qu'ARC a développé cette méthode. En utilisant systématiquement la méthode ARC, un groupe diversifié d'investisseurs et de parties prenantes peut comparer les coûts carbone potentiels pour un certain nombre d'investissements dans le pétrole brut en utilisant des données équivalentes.

Le rapport Crude Oil Investing in a Carbon Constrained World (Investir dans le pétrole brut dans un monde sous contrainte carbone) est disponible ici.

Certaines déclarations contenues dans le rapport d'ARC, Crude Oil Investing in a Carbon Constrained World, et dans cet article et portant sur des événements ou conditions futurs, sont des énoncés prospectifs.  La réalité des événements ou conditions futurs pourrait différer de manière significative, notamment en cas de modification des hypothèses et des facteurs discutés dans le rapport d'ARC.  Veuillez consulter le rapport d'ARC pour de plus amples informations.

À propos d'ARC Financial Corp.  

ARC est un gestionnaire de fonds d'investissement canadien concentré exclusivement sur le secteur pétrolier et gazier canadien. La société est basée à Calgary, la capitale des activités du pétrole et du gaz canadiens. Sur les 20 dernières années, ARC a investi dans plus de 180 entreprises en pleine croissance du secteur énergétique, principalement des entreprises canadiennes privées spécialisées dans l'exploration, la production et les services pétroliers. L'équipe d'ARC est composée d'ingénieurs pétroliers, de géologues et de géophysiciens qui fournissent des clés pour comprendre les opportunités d'investissement et les stratégies de création de valeur. ARC possède une brillante équipe de chercheurs qui soutient les stratégies d'investissement, identifie les tendances clés de manière proactive, et aide à établir des relations avec les entrepreneurs, les leaders de l'industrie et le gouvernement.

ARC Financial Corp. : Jackie Forrest, vice-présidente de la recherche en énergie, +1-403-292-0430, jforrest@arcfinancial.com

LA

SOURCE ARC Financial Corp