Selon une étude clinique, la contamination du piston des seringues représente une voie d'exposition majeure aux substances médicamenteuses dangereuses

26 Mars, 2014, 15:43 GMT de Equashield

PORT WASHINGTON, New York, March 26, 2014 /PRNewswire/ --

Une étude menée par le Centre Karmanos dédié à la lutte contre le cancer a permis d'établir que la solution EQUASHIELD® était supérieure à BD PhaSeal dans le cadre de la prévention de la contamination du piston des seringues par les substances médicamenteuses dangereuses.

Equashield (http://www.equashield.com), premier fournisseur de dispositifs de transfert en système clos (DTSC) destinés aux substances médicamenteuses dangereuses, a annoncé aujourd'hui que la revue The Journal of Oncology Pharmacy Practice avait publié les résultats d'une étude comparative entre le dispositif de transfert en système clos d'Equashield (EQUASHIELD®) et les seringues de Becton Dickinson (BD) (NYSE : BDX) dotées du système clos PhaSeal.

D'après les résultats de l'étude, les pistons des seringues BD présentent à maintes reprises des niveaux élevés de contamination à cause de substances médicamenteuses dangereuses et ce, malgré des conditions normales de préparation. Quant à la solution EQUASHIELD®, les résultats ont indiqué des concentrations de contamination non détectables. Cela signifie que la solution EQUASHIELD® est le seul dispositif de transfert disponible sur le marché capable de protéger de manière avérée les professionnels de la santé contre toute contamination des pistons.

« Au lancement de la solution EQUASHIELD®, nous avons été immédiatement impressionnés par le design novateur du système et sa capacité à minimiser les risques d'exposition comparativement à d'autres solutions DTSC », a déclaré Stephen T. Smith, MS, FASHP, Directeur exécutif des services pharmaceutiques du Centre Barbara Ann Karmanos dédié à la lutte contre le cancer. « Les résultats de notre étude ont permis de confirmer cela de manière empirique ».

L'étude intitulée

Syringe plunger contamination by hazardous drugs: A comparative study (Étude comparative : la contamination des pistons de seringues par les substances médicamenteuses dangereuses) a été menée à Détroit par le Centre Karmanos dédié à la lutte contre le cancer. Stephen T. Smith et Mark C. Szlaczky, RPh, PharmD, ont mené des essais comparatifs des niveaux de contamination entre les pistons de seringues 60 ml BD dotés du DTSC PhaSeal et les pistons de seringues 60 ml EQUASHIELD®. Toutes les seringues étaient remplies de cyclophosphamide (un produit de chimiothérapie généralement toxique), substance ensuite expulsée à maintes reprises dans les conditions normales de préparation pharmaceutique et selon les procédures de transfert.

ChemoGlo™, laboratoire tiers spécialisé, a effectué au sein de ses locaux des essais sur 48 récipients contenant des prélèvements de surface selon une sensibilité de détection de 10 ng. Les résultats ont indiqué que les seringues BD étaient contaminées de manière significative comparativement aux pistons des seringues EQUASHIELD® qui présentaient des niveaux de contamination non-détectables.

Les seringues BD présentent un cylindre de seringue standard ouvert avec un piston normal à 4 nervures, à l'image de la plupart des seringues à usage unique. Pour empêcher toute contamination des pistons, la solution EQUASHIELD® dispose d'un piston avec une tige métallique fine, mais également d'un cylindre de seringue dans une capsule de protection avec fermeture étanche.

« À l'image d'études antérieures, cette étude a de nouveau permis d'observer des niveaux élevés de contamination sur les pistons de seringues BD standard, un fait qui suggère que le cyclophosphamide s'infiltre dans les pistons BD au cours de l'utilisation de ces seringues, même avec les DTSC. Cela ouvre une voie d'exposition majeure aux substances médicamenteuses dangereuses capables de contaminer tout un espace de travail », a expliqué Marino Kriheli, co-fondateur d'Equashield. « En revanche, la solution d'Equashield a été éprouvée sur le plan clinique pour empêcher cette contamination et créer un environnement plus sûr pour les membres du personnel pharmaceutique, les infirmières, ainsi que les patients et leurs proches ».

L'intégralité de l'étude est disponible en ligne, mais également dans la prochaine édition de la revue The Journal of Oncology Pharmacy Practitioners, le journal officiel de l'ISOPP (International Society of Oncology Pharmacy Practitioners).

La société Equashield participera au 19e Congrès de l'EAHP (European Association of Hospital Pharmacists) qui se déroulera à Barcelone du 26 au 28 mars 2014 (stand 37), mais également à la 10e Conférence annuelle de l'HOPA (Hematology/Oncology Pharmacy Association) qui se déroulera à la Nouvelle-Orléans du 26 au 29 mars 2014 (stand 313).

À propos d'Equashield 

Equashield fournit les dispositifs de transfert en système clos (DTSC) les plus sûrs du monde ; dispositifs éprouvés sur le plan clinique pour protéger les professionnels de la santé des vapeurs et substances médicamenteuses dangereuses. EQUASHIELD® II, produit phare de la société, est le DTSC le plus rapide à déployer et le plus facile à utiliser. Il s'agit également du seul dispositif sur le marché à véritablement fonctionner en système clos, couvrant plus de voies d'exposition que les systèmes alternatifs et protégeant également des résidus de médicaments dangereux retrouvés sur les pistons des seringues contaminées. Pour de plus amples informations, rendez-vous sur le site de la société http://www.equashield.com. Suivez Equashield sur Twitter : @equashield.

Contact média :
Finn Partners pour Equashield
Ellie Hanson
ellie@finnpartners.com

 

LA

SOURCE Equashield