Sequent Medical annonce la clôture d'un financement de risqué d'un montant de 15,6 millions USD

17 Mai, 2010, 09:00 BST de Sequent Medical, Inc.

ALISO VIEJO, Californie, May 17, 2010 /PRNewswire/ --

Sequent Medical, Inc. a annoncé aujourd'hui avoir clos un financement de capital-risque de série B d'un montant de 15,6 millions USD. Le financement a été dirigé par Domain Associates, rejoint par les investisseurs existants Versant Ventures et US Venture Partners. Nimesh Shah de Domain rejoindra le conseil d'administration de Sequent.

<< Nous sommes privilégiés d'avoir un groupe d'investisseurs d'un tel calibre, et souhaitons accueillir Domain Associates en tant qu'investisseur dans Sequent et Nimesh Shah en tant que membre du conseil d'administration >>, a déclaré Tom Wilder, qui a rejoint la société en février 2010 au poste de président-directeur général. << Nous utiliserons ces fonds pour continuer nos programmes de développement, notamment l'introduction de notre gamme initiale de produits WEB(TM) >>. Le système d'embolisation de l'anévrisme WEB(TM) procure une nouvelle alternative de traitement pour les anévrismes cérébraux, en particulier ceux enclins à un fort taux de récidive et de re-traitement.

A propos de Sequent Medical, Inc.

Sequent Medical, Inc. (http://www.sequentmedical.com) a été fondée par Bob Rosenbluth, Ph.D., et Brian Cox, avec Versant Ventures et US Venture Partners comme investisseurs ayant participé à la fondation. Sequent se consacre au développement d'appareils innovants pour faire progresser le traitement endovasculaire des maladies neurovasculaires. MM. Rosenbluth et Cox avaient précédemment fondé la société MicroVention, Inc., aujourd'hui connue sous le nom de MicroVention Terumo. Sequent a développé une technologie exclusive de fabrication de fils fins pour créer un dispositif à faible porosité qui est déployé dans l'anévrisme pour faciliter l'occlusion et la cicatrisation. Le marché pour le traitement endovasculaire des anévrismes cérébraux continue de croître rapidement tandis que les progrès de la technologie, tels que le WEB, permettent à un nombre croissant d'anévrismes d'être traités de manière non chirurgicale.

LA

SOURCE Sequent Medical, Inc.