Sexe dans la ville : l'urbanisation pourrait-elle faire augmenter le nombre de naissances ?

12 Mai, 2016, 08:30 BST de Allianz Asset Management AG

MUNICH, May 12, 2016 /PRNewswire/ --

  • Il se pourrait que les villes soient injustement qualifiées de « pièges de l'infertilité »  
  • L'urbanisation ne cesse d'augmenter, tandis que la fécondité diminue considérablement au niveau mondial ; ces deux tendances démographiques sont donc traditionnellement considérées comme liées  
  • Une nouvelle étude montre que dans 41 grandes villes européennes et américaines, le taux de naissance est en réalité 7 % supérieur à la moyenne nationale du pays respectif  
  • Même les villes où le coût de la vie est le plus élevé affichent des taux de fécondité supérieurs, notamment Londres, New York et Stockholm  

Tandis que l'urbanisation est traditionnellement liée à des taux de naissance plus faibles, cette étude brise le mythe selon lequel les villes sont des « pièges de l'infertilité ». Une récente étude d'Allianz a révélé que dans 41 grandes villes européennes et américaines, le taux de naissance est en réalité supérieur à la moyenne nationale du pays respectif.

     (Photo: http://photos.prnewswire.com/prnh/20160411/353863-INFO )

Parallèlement à la croissance sans précédent des villes au cours des dernières décennies, les taux de fécondité ont considérablement diminué à l'échelle mondiale. Certains démographes pensent que les conditions qui attirent les gens dans les villes, comme un meilleur accès à l'éducation, de meilleurs emplois pour les femmes et un éventail complet d'options de planification familiale, pourraient être liées à ce déclin.

Pourtant, une récente étude indique que les villes dans les pays en développement font actuellement l'objet d'un « mini baby boom ». L'ampleur de ce phénomène a été mise en relief dans une étude récemment menée par le département international des retraites d'Allianz, l'un des plus grands assureurs au monde. Elle a révélé qu'en moyenne, dans 41 grandes villes européennes et américaines, le taux de naissance est en réalité 7 % supérieur à la moyenne du pays dans lequel la ville est située.

Dans le cadre de cette étude sur la fécondité dans les villes d'Europe et des États-Unis, les taux de naissance sont calculés et comparés avec les taux de naissance nationaux.* La liste étudiée comprend les villes et capitales européennes de plus d'1 million d'habitants. Les chercheurs ont découvert que cette tendance de taux de fécondité supérieurs dépassent les frontières : Lisbonne (+50 %), Bratislava (+31 %) et Birmingham au Royaume-Uni (+17 %) figurent en tête de la liste des villes étudiées en termes de taux de naissance supérieurs. Aux États-Unis, le taux de naissance ajusté est 5 % supérieur à la moyenne nationale à New York, 3 % à Chicago et 17 % à Dallas.

« Étonnamment, les villes où le coût de la vie et les dépenses de logement sont les plus élevés enregistrent des taux de naissance supérieurs à la moyenne nationale », a déclaré Brigitte Miksa, directrice du département international des retraites. « C'est notamment le cas à New York, Munich (+5 %), Londres (+8 %), Stockholm (+13 %), Copenhague (+14 %) et Oslo (+16 %).

Les moteurs de cette hausse de la fécondité dans certaines villes incluent de meilleures opportunités d'emploi qui offrent un équilibre entre travail et vie privée, une infrastructure plus complète avec un accès plus facile à des services de garde d'enfants, l'évolution des mentalités concernant le rôle parental parmi les couples affluents, ainsi que l'augmentation de l'immigration.

Cependant, les chercheurs d'Allianz signalent également que même si un baby boom urbain constitue un avantage démographique, il ne s'agit pas de la panacée pour les problèmes auxquels les sociétés vieillissantes sont confrontées. Parmi les villes étudiées, Dallas et Birmingham sont les seules à afficher des taux de fécondité de 2,1 enfants par femme, le nombre considéré comme nécessaire pour assurer le renouvellement d'une génération sans immigration. Cinq autres villes, Bruxelles, Stockholm, Oslo, Londres et New York, présentent des niveaux de fécondité légèrement inférieurs au taux de renouvellement. D'après Brigitte Miksa, cela signifie que « les pays devront quand même trouver d'autres façons de maintenir leurs populations et de financer leurs services publics et systèmes de retraite ».


Renseignements complémentaires :  

  • Villes plus grandes, davantage de naissances ?
    http://projectm-online.com/app/uploads/PROJECTM-Fertility-and-Cities-Demography-Special.pdf

*Une description de la méthodologie est fournie dans le rapport.  

Ces évaluations sont, comme toujours, assujetties à l'avis de non-responsabilité fourni ci-dessous.

- Renvoi : image disponible via AP Images (http://www.apimages.com) -

À propos d'Allianz  

Avec sa clientèle et ses partenaires commerciaux, Allianz constitue l'une des communautés financières les plus importantes. Plus de 85 millions de clients particuliers et professionnels assurés par Allianz s'appuient sur son expertise, sa dimension internationale et son assise capitalistique pour tirer le meilleur parti des opportunités financières et se prémunir contre les risques. En 2015, ses 142 000 collaborateurs répartis dans plus de 70 pays ont permis à Allianz de générer un chiffre d'affaires total de 125,2 milliards d'euros et un bénéfice d'exploitation de 10,7 milliards d'euros. Les prestations fournies à nos clients ont pour leur part atteint 91,4 milliards d'euros.

Cette réussite dans les domaines de l'assurance, de la gestion d'actifs et des services d'assistance se fonde de manière croissante sur le besoin de solutions financières à l'épreuve des crises adaptées à nos sociétés vieillissantes et aux défis liés au réchauffement climatique. Transparence et intégrité constituent les éléments fondamentaux du modèle de gouvernance durable d'Allianz SE.

L'intégralité de l'avis de non-responsabilité est accessible ici : http://projectm-online.com/legal-statement

Contact : Pour tout complément d'information, veuillez contacter : Greg Langley greg.langley@allianzam.com , Tél. +49-89-1220-7577

 

LA

SOURCE Allianz Asset Management AG