Shell à nouveau classée compagnie pétrolière la plus écologique/éthique en 2006, Petrobras évince Exxon des 5 premières places

21 Février , 2006, 08:00 GMT de Management & Excellence

$codeDebug.log("output array of get country targets countryT

MADRID, Espagne, February 21 /PRNewswire/ --

Pour la troisième année consécutive, Shell se classe compagnie pétrolière la plus durable/éthique suivie de BP et de la compagnie brésilienne Petrobras, selon une étude du cabinet d'évaluation de Madrid Management & Excellence (M&E).

Shell s'est fortement améliorée en passant de 82 % (2005) à 89 %. Elle soutient 8 codes des droits de l'homme et son conseil s'est réuni un nombre record de 29 fois en 2004, contre seulement 12 fois chez BP. Elle offre des voies de réclamation à ses employés dans plus de 50 pays et met en oeuvre 120 projets de biodiversité dans le monde entier. Aucune compagnie pétrolière évaluée n'était aussi transparente que Shell, elle a en effet publié 13 rapports distincts sur des thèmes allant de l'impact sur l'environnement aux essais sur les animaux. Enchevêtrée dans un scandale il y a deux ans pour avoir donné une fausse image sur ses réserves de pétrole, Shell publie dorénavant un rapport de 40 pages pour démontrer que ses calculs de réserves sont en conformité avec les directives de la SEC.

    
                               Classement 
 
                    1.  Shell            89,01 % 
                    2.  BP               83,52 % 
                        Petrobras        83,52 % 
                    4.  Statoil          83,15 % 
                    5.  Total            76,19 % 
                    6.  Norsk Hydro      73,26 % 
                        Repsol           73,26 % 
                    8.  Chevron          72,53 % 
                    9.  ExxonMobil       68,13 % 
                    10. Conoco           66,30 % 
                    11. Pemex            62,64 % 
                    12. ENI              62,27 % 
                    13. Lukoil           58,61 % 
                    14. Gazprom          35,90 %
                    15. Petronas         20,15 % 

La compagnie Petrobras du Brésil passe cette année de la 7e (2005) à la 2e place. Alors qu'Exxon a obtenu 80 % en 2005, elle n'a réussi que 68,1 % cette année, en raison d'omissions dans ces rapports, passant ainsi de la 2e à la 9e place en 2006. Exxon transmet peu d'informations sur les systèmes de mesure du résultat des employés, sur la gestion des fournisseurs et n'apparaît pas dans les indices FTSE4Good ou Dow Jones Sustainability.

D'autres compagnies améliorent leur transparence. La société russe Lukoil parvient à augmenter sa note de 23 points, passant de 35 % à 58,61 %, soit un bond de 67 %. En septembre 2005, Lukoil a publié son premier rapport sur la durabilité, ce qui a fait plus que doubler sa note de transparence en passant de 29 % (2005) à 62 % (2006).

Management & Excellence (M&E) a été l'un des premiers cabinets à faire des recherches et à évaluer les compagnies pétrolières dans les domaines de la durabilité et de l'éthique, elle se spécialise dans l'industrie pétrolière et l'Amérique Latine. L'étude est en vente actuellement.

Site Web : http://www.management-rating.com

LA

SOURCE Management & Excellence