SIR-Spheres®, microsphères en résine marquées à l'yttrium-90, sont recommandées dans les nouvelles directives cliniques de la Société Européenne d'Oncologie Médicale (ESMO) pour le traitement du cancer colorectal métastatique (mCRC)

01 Octobre, 2014, 09:53 BST de Sirtex Medical Europe

BONN, Allemagne, October 1, 2014 /PRNewswire/ --

Les nouvelles directives cliniques publiées par la Société Européenne d'Oncologie Médicale (ESMO) pour le traitement du cancer colorectal métastatique (mCRC) recommandent la radioembolisation, spécifiquement réalisée avec les microsphères en résine marquées à l'yttrium-90, comme une technologie cliniquement prouvée qui «prolonge le délai de progression des tumeurs hépatiques » chez les patients atteints de mCRC réfractaires aux traitements de chimiothérapie disponibles.

SIR-Spheres, microsphères en résine marquées à l'yttrium-90, produit phare de la société Sirtex Medical Limited, est l'unique produit utilisé pour la radioembolisation ou la Radiothérapie Interne Sélective (SIRT) qui est recommandé dans les nouvelles directives de l'ESMO.

Ces nouvelles directives, rédigées au nom du groupe de travail sur les directives de l'ESMO par les professeurs Eric Van Cutsem (Louvain, Belgique), Andres Cervantes (Valence, Espagne), Bernard Nordlinger (Paris, France) et Dirk Arnold (Freiberg, Allemagne) ont été publiées en ligne le 4 septembre 2014 en complément des Annals of Oncology (Annales de l'oncologie).[1]

« Nous nous réjouissons que les auteurs de directives cliniques internationales majeures sur le traitement du mCRC aient mis l'accent sur la radioembolisation, et plus particulièrement sur notre produit unique SIR-Spheres, microsphères en résine marquées à l'yttrium-90, en tant que traitement adapté aux patients atteints de métastases hépatiques colorectales réfractaires à la chimiothérapie», a déclaré Nigel Lange, PDG de Sirtex Medical Europe GmbH.  « Nous pensons que les nouvelles directives cliniques de l'ESMO auront un effet immédiat en Europe sur une meilleure accessibilité des patients au traitement par SIR-Spheres, microsphères en résine marquées à l'yttrium-90. »

Pour preuve des nouvelles recommandations de l'ESMO, les auteurs ont cité une étude multicentrique, randomisée et contrôlée, menée par le Professeur Alain Hendlisz (Bruxelles, Belgique) et ses collaborateurs.  L'étude Hendlisz porte sur un « Essai de phase III comparant le fluoro-uracile administré en infusion intraveineuse seul ou avec les microsphères en résine marquées à l'yttrium-90 dans le cancer colorectal métastatique limité au foie, réfractaire à la chimiothérapie standard. »[2]

En avril 2013, Sirtex a annoncé avoir terminé le recrutement des patients pour SIRFLOX, une étude clinique randomisée menée sur 500 patients, évaluant l'utilisation de SIR-Spheres, microsphères en résine marquées à l'yttrium-90, associées à une chimiothérapie standard, par rapport à une chimiothérapie standard seule dans le traitement de patients récemment diagnostiqués comme ayant un mCRC inopérable, soit bien plus tôt dans le schéma de prise en charge de cette pathologie. Les résultats de l'étude SIRFLOX sont attendus pour 2015.

À propos du cancer colorectal métastatique   

Les nouvelles directives de l'ESMO indiquent que 447 000 cas de cancer colorectal (CRC) sont rapportés chaque année en Europe, et que 215 000 patients européens décèdent tous les ans de cette maladie.  C'est la deuxième forme de cancer la plus fréquente - aussi bien chez l'homme que la femme.   Lorsque le CRC se dissémine, ou forme des métastases dans d'autres parties de l'organisme, il devient alors un cancer colorectal métastatique (mCRC), objet des nouvelles directives de l'ESMO.

Autre information d'importance critique, un quart (25 %) des patients nouvellement diagnostiqués porteurs d'un cancer colorectal sont déjà atteints de mCRC au moment du diagnostic.  La moitié (50%) des patients atteints d'un cancer colorectal développera par la suite des métastases.  Les métastases du cancer colorectal apparaissent généralement en premier et le plus souvent dans le foie.  C'est pourquoi les équipes pluridisciplinaires d'oncologie, au travers desquelles l'ESMO recommande la prise en charge des patients atteints de mCRC, recourent de plus en plus souvent à l'utilisation combinée de thérapies systémiques  et de traitements locaux, tels que la radioembolisation hépatique avec SIR-Spheres, microsphères en résine marquées à l'yttrium-90, pour produire des résultats optimaux chez les patients.

À propos de SIR-Spheres, microsphères en résine marquées à l'yttrium-90 

SIR-Spheres, microsphères en résine marquées à l'yttrium-90  utilisées en Radiothérapie Interne Sélective (SIRT ou radioembolisation, est une technologie prouvée dans le traitement des tumeurs  du foie inopérables qui consiste à délivrer des doses de radiation substantielles ciblant directement le tissu tumoral.  Lors de ce traitement mini-invasif, des millions de microsphères SIR-Spheres sont infusées via un cathéter dans le foie où elles ciblent de manière sélective les tumeurs hépatiques en y délivrant une dose d'irradiation locale 40 fois supérieure à la radiothérapie conventionnelle, en épargnant les tissus adjacents sains du foie.

Fabriquées par Sirtex Medical Limited, les microsphères SIR-Spheres sont approuvées dans l'Union européenne (marquage CE) et dans bien d'autres pays pour le traitement des tumeurs hépatiques inopérables.   Disponibles dans plus de 700 centres de traitement, plus de 45 000 doses de microsphères SIR-Spheres ont été délivrées dans le monde.

SIR-Spheres® est une marque déposée de Sirtex SIR-Spheres Pty Ltd.

Références   

1.    Van Cutsem E, Cervantes A, Nordlinger B, Arnold D on behalf of the ESMO Guidelines Working Group.  Metastatic colorectal cancer: ESMO Clinical Practice Guidelines for diagnosis, treatment and follow-up.  Ann Oncol 2014; 25 (Suppl 3): iii1-iii9.

2.    Hendlisz A, Van den Eynde M, Peeters M et al.  Phase III trial comparing protracted intravenous fluorouracil infusion alone or with yttrium-90 resin microspheres radioembolization for liver-limited metastatic colorectal cancer refractory to standard chemotherapy.  J Clin Oncol 2010; 28: 3687-3694.

916-EUA-0914


LA

SOURCE Sirtex Medical Europe