Speednames demande une reforme du systeme des noms de domaines internet

10 Octobre, 2000, 20:10 BST de Hill & Knowlton

Il faut prendre en compte les identités personnelles et «.eu»

Copenhague/Singapour - Speednames, bureau d'enregistrement numérique des noms de domaines, a répondu aujourd'hui aux propositions de l'ICANN concernant la réforme du système de noms de domaines (DNS) sur l'Internet. Dans «Connecting to the Internet», Speednames demande l'introduction de nouveaux domaines principaux (TLD) afin de faciliter l'expression des identités d'entreprise et individuelles sur l'Internet. Le TLD personnel serait différent du TLD commercial. En outre, Speednames soutient activement l'introduction d'un nouveau TLD destiné à être utilisé exclusivement par les pays de l'Union européenne: «.eu».

«Nous pensons que les TLD personnels spécifiques seront à l'avenir d'une importance capitale et qu'il permettront d'éviter que les particuliers n'entrent en compétition avec les entreprises pour utiliser les TLD traditionnels. Ces TLD personnels permettront de confirmer l'identité numérique des usagers dans toutes sortes de situations, y compris l'e-commerce et la signature de contrats. Ils pourront aussi devenir un élément clé de l'identité et de l'image sociale des particuliers et être à la base du développement d'un véritable marché de masse sur l'Internet, déclare Mogens Nielsen, PDG de Speednames.

Speednames considère également les réformes proposées par l'ICANN comme une façon d'internationaliser davantage l'Internet. Ainsi, la volonté de l'Union européenne d'introduire .eu permettrait aux entreprises européennes de s'implanter au cœur même de l'Internet tout en permettant aux clients européens ou autres d'y accéder dans leur propre langue et leur propre pays.

Speednames a aussi annoncé sa participation à un nouveau consortium, Afilias, qui s'adresse à l'ICANN pour un accès non restrictif à tous les noms de domaines génériques existants, offrant un choix entre .com, .net et .org. Mickey Beyer Clausen, co-fondateur et vice-président de Speednames, est son représentant au Conseil d'administration d'Afilias.

«Connecting to the Internet» est disponible à http://www.speednames.com

  • À propos de Speednames

Depuis sa création en 1999, et son lancement en Europe et en Asie/Pacifique, Speednames est devenu le plus grand bureau d'enregistrement numérique des noms de domaines. Nos clients ont la possibilité de rechercher, d'enregistrer et de gérer numériquement leurs noms de domaines sur plus de 110 domaines principaux. Depuis son lancement, Speednames a signé plus d'une trentaine d'accords de partenariat avec des portails et des fournisseurs de services Internet du monde d'entier.

LA

SOURCE Hill & Knowlton