Star Cool sort un film sur les containers frigorifiques en atmosphère contrôlée

30 Septembre, 2013, 00:30 BST de MCI

TINGLEV, Danemark, September 30, 2013 /PRNewswire/ --

Grâce à quatre années d'expérience, l'atmosphère contrôlée Star Cool permet aux clients de faire un éventuel bond de géant dans un certain nombre de nouveaux segments dédiés au transport frigorifique

Il y a encore quelques années, il était impossible de transporter des bananes en provenance de l'Équateur pour les consommateurs d'Azerbaïdjan autrement que par voie aérienne. Puis arriva une nouvelle règle du jeu pour le commerce frigorifique, l'atmosphère contrôlée (AC) Star Cool de MCI. Désormais, un nouveau film d'animation explique la technologie simple et abordable ici à l'œuvre.

Pour consulter le communiqué de presse multimédia, veuillez cliquer sur :

http://www.multivu.com/mnr/63464-maersk-star-cool-reefer-film  

     (Logo: http://photos.prnewswire.com/prnh/20120531/537201 )

Les producteurs de bananes ont alors vu le délai de transport éventuel passer de 45 à 20 jours. Les bananes en provenance de la ferme Matanuska dans la région de Nacala au Mozambique, par exemple, ont soudainement atteint les marchés européens et asiatiques, et l'AC Star cool a permis aux exportateurs d'Équateur d'accéder aux consommateurs de bananes à Bakou, en Azerbaïdjan.

Quatre ans plus tard, plus de 25 000 conteneurs frigorifiques en AC Star Cool sont en action dans le monde entier sur plusieurs grandes lignes de conteneurs frigorifiques en Asie et en Europe.

La nouvelle animation AC va au-delà des exportations de bananes et d'avocats, ciblant également les expéditeurs d'une vaste gamme de fruits et légumes qui respirent beaucoup comme les asperges ou les mangues.

Les résultats de l'AC Star Cool se basent sur un système breveté simple. Lors du transport, les processus biologiques de respiration dans la cargaison vont consommer l'O2 du conteneur, permettant au Star Cool de contrôler ce processus grâce à un filtre à membrane. Le filtre rejette de façon énergétique l'excès de CO2, lequel dans certains cas peut endommager la cargaison si elle n'est pas contrôlée.

« Nous avons adopté une technologie bien connue dans d'autres contextes et l'avons développée. L'AC Star Cool utilise une membrane perméable et une pompe à vide pour extraire l'excès de CO2 de la cargaison », explique Gert Jorgensen, directeur de la section recherche et développement chez MCI.

Le coût d'acquisition et d'exploitation revête une grande importance dans l'utilisation de l'AC au sein de nouveaux métiers.

« Un plus grand nombre de clients pourront utiliser l'AC parce que le coût d'acquisition est relativement faible. Ils pourront également réaliser des économies sur les opérations de sorte que le coût par voyage soit maintenu à son minimum », explique Anders G. Holm, service des ventes et du marketing chez MCI.

L'animation Star Cool CA se réfère à un film similaire sur la ventilation automatisée de MCI, AV +. « Ne laissez pas votre réfrigérateur ouvert » montre comment AV + contrôle l'admission d'air dans un conteneur frigorifique, ce qui permet d'économiser de l'énergie et de préserver la qualité des cargaisons.

Video: http://www.multivu.com/mnr/63464-maersk-star-cool-reefer-film

LA

SOURCE MCI