Stop à la violence : les pouvoirs publics ukrainiens sont félicités pour leur remarquable campagne de communication

13 Mars, 2013, 08:19 GMT de Worldwide News Ukraine

KIEV, Ukraine, March 13, 2013 /PRNewswire/ --

Stop Violence, une campagne de sensibilisation contre la violence aux femmes, a obtenu le prix X-Change pour l'excellence en communication par des pouvoirs publics. Ce prix est décerné par Avon Foundation. Salma Hayek Pinault, la célèbre actrice et ambassadrice d'Avon Foundation for Women, a présenté le prix au siège des Nations Unies à New York, au cours de la 57e session de la Commission sur le statut des femmes.

http://wnu-ukraine.com/news/culture-lifestyle/?id=2758

Selon la déclaration d'Avon Foundation, « En récompensant cette campagne, nous mettons en avant l'importance de l'émergence de la collaboration entre les pouvoirs publics, les Nations Unies et les ONG afin de susciter un impact plus grand dans la société »,

La populaire chanteuse ukrainienne Ani Lorak figure dans le poster gagnant. On la voit brandissant un carton rouge, signe de pénalité bien connu dans le football indiquant qu'un joueur est expulsé du terrain et suspendu pendant au moins un match. Le message du poster signifie Non à l'exploitation sexuelle ! Ne tombe pas dans le piège.

La campagne Stop Violence a été lancée en Ukraine avant l'EURO 2012 de football. Elle a duré d'octobre 2011 à décembre 2012. L'objectif était de communiquer un message d'égalité des sexes et de condamner la violence, les relations risquées, l'exploitation sexuelle et l'intolérance envers les personnes séropositives. Les services ukrainiens de la jeunesse et des sports, le centre international des droits de la femme La Strada et l'UNICEF ont mené la campagne Stop Violence.

D'autres célébrités ukrainiennes ont participé au projet, notamment la chanteuse pop Gaitana, un des plus célèbres footballers et buteurs au monde Andriy Shevchenko et Vasyl Virastyuk, l'homme le plus fort du monde. Ils figurent dans les posters en tant que modèles pour les comportements socialement acceptables. Ces stars disent non à l'indifférence, l'inégalité et la violence domestique.

Les organisateurs ont diffusé cette campagne dans toute l'Ukraine. La campagne a également fait l'objet de spots vidéo diffusés dans les chaînes de télévision nationale et régionale, dans les gares et les organismes d'éducation.

Stop Violence a été inclus dans un projet social d'une plus grande envergure : Davai Razom! (Agissons ensemble !) s'adressant principalement à la jeunesse ukrainienne. Utilisant le vocabulaire des supporters de foot, des programmes à thème ont visé tout un éventail de problèmes sociaux : la discrimination, l'épidémie VIH/SIDA, la traite des personnes, le racisme, la violence, la xénophobie ainsi que l'inclusion des immigrants et des personnes handicapées. Les programmes font également la promotion, au sein de la jeunesse ukrainienne, de modes de vie sains et de hobbys sensés.

LA

SOURCE Worldwide News Ukraine