Szavay remporte l'Open de Chine après un retour étourdissant contre Jankovic

24 Septembre, 2007, 15:58 BST de China Open

BEIJING, September 24 /PRNewswire/ --

La Hongroise Agnes Szavay a sauvé une balle de match et effectué un retour étourdissant contre la Serbe Jelena Jankovic pour finalement remporter l'Open de Chine 6-7 7-5 6-2, dimanche à Beijing.

(Photo: http://www.newscom.com/cgi-bin/prnh/20070924/CNM015 )

Menée un jeu à rien et 5-1 dans la deuxième manche, Szavay, âgée de 18 ans, était dangereusement près de la défaite. Elle a néanmoins remonté sa performance et gagné consécutivement les six jeux suivants, gagnant la deuxième manche 7-5 et s'imposant 3-0 lors de la dernière manche. Elle l'a finalement gagnée, après presque 3 heures sur le terrain.

Le retournement du jeu est survenu de façon épique : ayant sauvé la balle de match et commis une faute lors de son premier service, Szavay, confiante, a réalisé son premier ace du match lors de son second service.

L'étonnant revirement de situation a fait suite à une première manche si serrée qu'une feuille de papier de riz aurait difficilement pu séparer les deux joueuses. Jankovic, numéro trois mondial et deuxième tête de série, a pris le service de Szavay pour mener 3-1, mais seulement pour permettre que la Hongroise fasse à nouveau le break lors du jeu suivant - un jeu de suspens avec huit égalités, pendant lequel Jankovic a sauvé quatre balles de break avant que son service ne finisse par être pris.

Le premier jeu a ensuite débouché sur un excitant tie-break. Szavay, sixième tête de série, a mené 5-0, avant de commettre plusieurs fautes directes qui ont permis à Jankovic de se hisser à nouveau dans la compétition et de gagner le tie-break 9 jeux à 7.

Le jeu de Szavay était plus puissant que celui de Jankovic, âgée de 22 ans, dont la force réside dans la constance et la précision de son coup de fond de court. À maintes reprises, les revers cinglants de Szavay ont fait haleter la foule. Mais elle a aussi envoyé beaucoup de balles au filet. Particulièrement pendant le premier jeu, elle a fréquemment dépassé ses coups droits, abandonnant ainsi des points aisés.

En remportant de la sorte une balle de match, Szavay a poursuivi son jeu puissant ponctué de services d'environ 190 km/h, mais a réussi à réduire le nombre de fautes directes. Cela a constitué le facteur clé de sa récupération au cours du match.

Jankovic, qui tentait de remporter son cinquième titre de la saison, a semblé ressentir la fatigue lors de la dernière manche, en partie en raison de difficultés physiques qui l'ont obligée à faire une pause de trois minutes à cause d'un problème de cou vers la fin de la seconde manche. Après sa tentative échouée de convertir cette balle de match en deuxième set, elle a seulement gagné deux jeux supplémentaires.

C'est la performance courageuse de Szavay qui a enchanté les différents groupes de supporters vocaux au sein du stade. Les deux femmes ont reçu un soutien considérable et de nombreux spectateurs neutres se sont joints à l'ambiance de la foule lors de cette soirée chaude et dégagée à Beijing.

Szavay, classée moins de 200ème il y a un an, est montée rapidement cette année. Elle était 23ème mondiale juste avant l'Open de Chine. Il s'agit de son deuxième titre WTA de la saison et il est très probable qu'elle entre dans le top 20 mondial.

LA

SOURCE China Open