T-cellic obtient 40 millions de couronnes danoises pour son nouveau traitement contre le cancer

07 Novembre, 2003, 18:05 GMT de T-Cellic

COPENHAGUE Danemark, November 7 /PRNewswire/ -- La société biotechnologique danoise T-cellic vient de finaliser un deuxième tour de financement de 40 millions de couronnes danoises. Les investisseurs participant à cette opération sont LD Pensions, Scandinavian Life Science Venture et Danish Investment Fund. Grâce à cet investissement, T-cellic va pouvoir progresser rapidement vers sa prochaine étape, les études cliniques.

Ces 40 millions de couronnes danoises, qui sont versés en une seule fois, permettront à T-cellic d'accélérer de nouveau ses activités de recherche et développement. Selon Elsebeth Budolfsen, directrice générale de T-cellic, l'entreprise possède désormais les capitaux nécessaires pour procéder aux études cliniques en 2005.

<< Cet investissement nous permet de renforcer à nouveau notre processus de recherche et je pense que nous allons pouvoir élargir notre capacité de recherche à très court terme. Nous sommes donc ravis d'inclure LD Pensions à notre groupe d'investisseurs, ce qui nous permet de garantir le développement positif permanent de T-cellic >>, explique Elsebeth Budolfsen.

La technologie de T-cellic s'appuie sur deux découvertes concernant l'utilisation des lymphocytes T des patients comme transporteurs de composés thérapeutiques ou d'imagerie, afin de localiser et traiter efficacement le cancer : la thérapie et la localisation guidées par lymphocytes T.

<< Notre technologie combine la thérapie et la localisation dans un concept unique. Lorsque l'on utilise ces lymphocytes T pour transporter un médicament actif, ils sont concentrés dans et autour de la tumeur, ce qui permet d'appliquer un traitement beaucoup plus ciblé que la thérapie existante. La thérapie guidée par les lymphocytes T ouvre des perspectives d'amélioration majeure en matière de traitement du cancer. Ce concept est en mesure de devenir un traitement beaucoup plus efficace et ciblé que les thérapies actuelles, grâce à une relation très nettement améliorée entre l'effet et les effets secondaires >>, précise Elsebeth Budolfsen.

En collaboration avec des chercheurs de l'Université d'Århus, T-cellic a démontré que cette technologie lui permet d'identifier et de localiser des tumeurs beaucoup plus petites que celles qu'il est possible de localiser avec les méthodes de diagnostic actuelles. Néanmoins, la recherche effectuée par cette entreprise n'est pas le seul aspect expliquant la forte confiance des investisseurs dans T-cellic.

<< Les résultats obtenus avec T-cellic sont sans précédent et nous pensons que cette technologie marquera un tournant dans le traitement du cancer. Cependant, outre l'utilisation unique et intelligente du système immunitaire humain, la bonne gestion de T-cellic constitue également un motif important de notre investissement dans cette entreprise >>, déclare Henrik Lawaetz, associé fondateur de Scandinavian Life Science Venture (SLS).

<< Elsebeth Budolfsen et Jan Trøst Jørgensen dirigent cette entreprise avec brio dans un secteur où la recherche et la compréhension des fondamentaux économiques ne sont pas toujours associées >>, ajoute Henrik Lawaetz à propos des nouveaux fonds investis par SLS.

La société T-cellic a été créée en 2000 par Torsana A/S. Ses principaux investisseurs sont Scandinavian Life Science Venture, LD Pensions, Danish Growth Fund et Torsana. T-cellic a mis en place une collaboration de recherche interdisciplinaire avec les plus grands chercheurs d'Århus, Copenhague et Berlin.

LA

SOURCE T-Cellic