TAXIS Pharmaceuticals démontre la puissance clinique du TXA709 dans la lutte contre la résistance aux antibiotiques

27 Avril, 2015, 13:36 BST de TAXIS Pharmaceuticals

- Une présentation par affiche au ECCMID 2015 met en lumière un mécanisme d'action unique et une activité bactéricide puissante contre les souches SARM

NORTH BRUNSWICK, New Jersey, 27 avril 2015 /PRNewswire/ -- TAXIS Pharmaceuticals, société de découverte médicamenteuse spécialisée dans le développement d'une nouvelle catégorie d'agents antibiotiques destinés à soigner les infections bactériennes polypharmacorésistantes potentiellement mortelles, a annoncé aujourd'hui la présentation de données prouvant les promesses de son candidat clinique majeur, le TXA709, dans la lutte contre la résistance aux antibiotiques. Dans le cadre d'une présentation par affiches lors du Congrès européen sur la microbiologie clinique et les maladies infectieuses (ECCMID) de Copenhague, au Danemark, plusieurs chercheurs ont présenté des données précliniques mettant en valeur le mécanisme d'action unique et l'activité bactéricide puissante du TXA709 contre les isolats de Staphylococcus aureus, qui sont résistants aux antibiotiques de la norme actuelle de soins tels que la vancomycine, la daptomycine et le linézolide.

Logo - http://photos.prnewswire.com/prnh/20150424/201495LOGO

Le TXA709 inhibe la protéine bactérienne FtsZ, qui joue un rôle essentiel dans la division des cellules bactériennes. L'inhibition de la FtsZ est considérée comme un nouveau mécanisme d'action, qui rend attrayant le produit candidat TXA709 à l'heure où les chercheurs s'efforcent de développer des agents antibactériens afin de répondre à la crise de santé publique résultant d'une fréquence croissante de la résistance aux antibiotiques.

« Le Staphylococcus aureus résistant à la méthicilline, ou SARM, contribue en grande partie au problème global de résistance aux antibiotiques. Nos recherches démontrent que le TXA709, que notre organisme convertit en composé benzamide appelé TXA707, offre une efficacité in vivo supérieure contre le SARM et d'autres souches de Staphylococcus aureus résistantes, par rapport aux agents antibiotiques de la norme de soins, » a expliqué Edmond J. LaVoie, Ph.D., auteur principal de l'affiche, professeur et président du département de chimie médicinale de l'Ernest Mario School of Pharmacy, Rutgers, de la faculté The State University of New Jersey, et co-fondateur de TAXIS Pharmaceuticals. « La capacité d'inhibition unique de la protéine FtsZ se traduit par une activité bactéricide puissante, une stabilité métabolique accrue, et des propriétés pharmacocinétiques améliorées, contribuant à faire du TXA709 un outil potentiellement précieux dans le cadre de la lutte globale contre la résistance aux antibiotiques. »

Le Dr LaVoie et ses collègues ont rendu un rapport sur une série d'études relatives au défi des antibiotiques, au sein desquelles le TXA707, métabolite du TXA709, maintenait une activité bactéricide puissante contre les isolats de S. aureus dont la résistance ou l'absence de sensibilité à la méthicilline, à la vancomycine, à la daptomycine et au linézolide a été prouvée. Ils ont également présenté une analyse relative à l'efficacité anti-staphylococcique dans le cadre d'un modèle d'infection systémique chez des souris présentant une péritonite, et dans le cadre de laquelle le TXA709 s'était avéré présenter une efficacité in vivo accrue (deux à quatre fois supérieure) contre les S. aureus sensibles à la méthicilline (SASM) et les souches SARM, par rapport à un autre composé TAXIS doté d'un mécanisme d'action similaire.

« L'activité antibactérienne du TXA709 ainsi que la perturbation de la division cellulaire bactérienne par son métabolite, le TXA707, démontre que nous sommes sur la bonne voie dans le ciblage de la FtsZ, » a déclaré Daniel S. Pilch, Ph.D., professeur associé du département de pharmacologie, de la Rutgers Robert Wood Johnson Medical School, co-auteur de l'affiche et co-fondateur de TAXIS Pharmaceuticals.

Le TXA709, inhibiteur de FtsZ de deuxième génération, est un pro-médicament (composé biologiquement inactif qui peut être métabolisé dans l'organisme afin de produire un médicament) du TXA707, dérivé d'acide benzoïque qui perturbe la forme et la fonction de la FtsZ. En présence du TXA707, la FtsZ ne fonctionne pas correctement, ce qui engendre une mort des cellules bactériennes plus rapidement que cela a été observé par l'utilisation d'antibiotiques standards tels que la vancomycine.

« Il existe un besoin urgent en médicaments permettant de stopper la vague de résistance aux antibiotiques, » a déclaré Gregory Mario, président et président directeur général de TAXIS Pharmaceuticals. « Nos dernières découvertes, que nous espérons valider dans le cadre de nos recherches continues, indiquent que le TXA709 constitue une arme potentielle dans ce combat, et nous nous engageons à le proposer aux cliniques, aux côtés d'autres nouveaux agents antibiotiques susceptibles de sauver des vies. »

Le Dr Pilch et ses collègues ont également rendu un rapport relatif aux expérimentations qui valident la FtsZ en tant que cible bactéricide du TXA707, et engendrent la sur-stimulation de la polymérisation de la FtsZ, processus grâce auquel la FtsZ crée une structure en forme d'anneau (appelée la Z-ring) au cœur de la cellule bactérienne, qui sert de base au recrutement et à l'organisation d'autres composants essentiels à la synthèse cellulaire, à la formation de septums, et à la division cellulaire. L'étendue de cette stimulation dépend de la concentration en TXA707, a-t-il expliqué. Le TXA707 perturbe la formation de la Z-ring dans la bactérie en créant un phénotype filamenteux ainsi qu'une erreur de positionnement de la FtsZ à partir de la Z-ring septale au cœur de la cellule jusqu'à des sites ponctués multiples (zones marquées de points ou de perforations) au sein de la cellule. L'erreur de positionnement de la biosynthèse septale à l'écart du cœur de la cellule engendre une perturbation de la division cellulaire, et en fin de compte, la mort cellulaire du S. aureus.

Une analyse pharmacocinétique a démontré que le TXA707 était éliminé près de six fois moins rapidement, et qu'il présentait une biodisponibilité orale supérieure par rapport au PC190723, métabolite d'un inhibiteur de FtsZ de première génération appelé le TXY541. En outre, le volume de distribution du TXA707 s'est révélé environ trois fois supérieur à la masse d'eau normale chez la souris (0,7 L/kg), indiquant que le composé se distribuait bien dans les tissus.

« Grâce à ses performances accrues contre les souches polypharmacorésistantes, à une pharmacocinétique favorable et à une stabilité accrue, le TXA709 se démarque clairement des autres agents antibiotiques, » a déclaré M. Mario. « Le TXA709 représente ainsi une nouvelle catégorie d'antibiotiques, qui fonctionne là où d'autres médicaments échouent. Nous renforçons actuellement nos études PNMR relatives au TXA709, et sommes impatients de caractériser l'activité de cet agent de manière plus complète dans le cadre d'études actuelles et futures, à l'heure où nous continuons de lutter contre le fléau mortel de la polypharmacorésistance. »

À propos de TAXIS

TAXIS Pharmaceuticals est une société biopharmaceutique privée spécialisée dans le développement de nouveaux antibiotiques destinés à combattre la menace croissance des bactéries polypharmacorésistantes. À ce jour, TAXIS a identifié et breveté douze (12) nouvelles catégories d'agents antibiotiques exclusifs, qui exploitent un nouveau mécanisme d'action bactéricide se distinguant de tous les autres antibiotiques faisant aujourd'hui l'objet d'une utilisation clinique. La société développe actuellement son candidat clinique majeur, le TXA709, qui a été conçu afin de perturber la division des cellules bactériennes. L'objectif de la société consiste à améliorer le traitement des infections bactériennes polypharmacorésistantes, telles que le Staphylococcus aureus résistant à la méthicilline (SARM), le Staphylococcus aureus résistant à la vancomycine (SARV), l'Entérocoque résistant à la vancomycine (ERV), le Clostridium difficile (C-diff), le Pseudomonas aeruginosa, et l'Acinetobacter baumannii.

Contact médias :
Sean Hudgins
SmithSolve LLC
Tél : +1-973-442-1555 x113
E-mail : sean.hudgins@smithsolve.com

LA

SOURCE TAXIS Pharmaceuticals