The Asia Foundation publie le sondage 2009 de l'opinion publique afghane

27 Octobre, 2009, 04:01 GMT de The Asia Foundation

KABUL et SAN FRANCISCO, October 27 /PRNewswire/ --

- Des citoyens ont été interrogés dans 34 provinces au sujet de la sécurité, la reconstruction et le gouvernement

The Asia Foundation a publié aujourd'hui les résultats du sondage d'opinion publique le plus récent réalisé en Afghanistan, couvrant l'ensemble des 34 provinces du pays. Afghanistan en 2009 : Un sondage des Afghans (<< Afghanistan in 2009: A Survey of the Afghan People >>) (http://www.asiafoundation.org/country/afghanistan/2009-poll.php) est le cinquième sondage effectué par le bureau de The Asia Foundation en Afghanistan. Les études antérieures ont été publiées en 2004, 2006, 2007, et 2008. Ensemble, les cinq enquêtes établissent un baromètre précis et sur le long terme de l'opinion publique à travers l'Afghanistan pour aider à analyser l'état d'esprit et la direction du pays. Le travail de terrain réalisé pour l'enquête a été entrepris du 17 juin au 6 juillet 2009, avant les élections présidentielles nationales. Des entretiens en personne ont été effectués auprès d'un échantillon aléatoire à deux degrés de plus de 6 406 citoyens Afghans âgés de 18 ans et plus, hommes et femmes, appartenant à différentes communautés sociales, économiques et ethniques, à la campagne et en ville.

(Logo : http://www.newscom.com/cgi-bin/prnh/20090909/DC72536LOGO)

L'étude 2009 est accessible dans sa totalité à l'adresse www.asiafoundation.org.

Selon les répondants à l'enquête, l'insécurité - attaques, violence et terrorisme - est le principal problème auquel le pays doit faire face, suivi de près par le chômage, une économie faible et la corruption. Les résultats indiquent également que 42 % des Afghans pensent que le pays va dans la bonne direction (contre 38 % en 2008, 42 % en 2007, 44 % en 2006 et 64 % en 2004) ; tandis que 29 % pensent que le pays se dirige dans le mauvais sens (32 % en 2008, 24 % en 2007, 21 % en 2006, 11 % en 2004). Les 21 % restants ont des sentiments partagés (23 % en 2008, 25 % en 2007, 29 % en 2006, 8 % en 2004). (Il est important de noter qu'en 2004 l'étude était fondée sur le sondage de 804 Afghans seulement ; toutes les enquêtes ultérieures ont reposé sur le sondage de plus de 6 000 Afghans.)

L'enquête 2009, financée par l'Agence américaine pour le développement international, a été conçue, dirigée et éditée par The Asia Foundation, et tous les questionnaires ont été complétés en personne par 648 Afghans, hommes et femmes, employés par le Centre Afghan pour la recherche socioéconomique et de l'opinion (<< Afghan Center for Socio-Economic and Opinion Research >>, ACSOR) à Kabul. Des enquêtes similaires ont été planifiées pour 2010 et 2011. The Asia Foundation s'est construit une réputation dans la mise au point d'études empiriques sophistiquées destinées à être utilisées à travers l'Asie et visant à déterminer avec précision les inquiétudes et les besoins des citoyens, de jauger le soutien public et le progrès du développement et de guider les débats en matière de politiques.

À propos de The Asia Foundation en Afghanistan

Le bureau de Kabul de The Asia Foundation (http://www.asiafoundation.org/country/overview/afghanistan) a été rétabli en février 2002 pour lancer des programmes vitaux dans la région pour le développement politique, social, économique et intellectuel de l'Afghanistan post-taliban. Depuis cette date, le bureau de Kaboul de la Fondation a épaulé les Afghans dans leurs efforts de reconstruction du pays à travers l'établissement d'un gouvernement provisoire, la création d'une nouvelle constitution et l'apport d'un soutien pour la mise en application de l'enregistrement national des électeurs, l'instruction civique, le suivi médiatique et la planification technique pour les élections présidentielles de 2004 et les élections de l'Assemblée nationale et des Conseils provinciaux de 2005. Depuis ces élections, la Fondation a également continué d'apporter un soutien fondamental sur le long terme aux institutions clés au sein de la branche exécutive du gouvernement au niveau central. D'autres programmes de la Fondation se sont concentrés sur la création d'opportunités éducatives et de formation pour les femmes et jeunes filles, le soutien au développement d'un enseignement supérieur et la promotion des échanges pour encourager l'amélioration des relations internationales.

À propos de The Asia Foundation

The Asia Foundation est une organisation non gouvernementale sans but lucratif, engagée pour le développement d'une région Asie-Pacifique pacifique, prospère, juste et ouverte. La Fondation appuie des programmes en Asie qui soutiennent l'amélioration du gouvernement, de la législation et de la société civile, l'autonomisation des femmes, les réformes économiques et le développement et les relations internationales. La Fondation, qui compte sur plus de 50 ans d'expérience en Asie, collabore avec des partenaires privés et publics pour soutenir le développement du pouvoir dirigeant et institutionnel, les échanges et la recherche des politiques.

La Fondation, qui possède des bureaux à travers l'Asie, un bureau à Washington, D.C., et son siège à San Francisco, traite ces problématiques au niveau aussi bien national que régional. En 2008, la Fondation a fourni plus de 87 millions de dollars dans le cadre d'un programme de soutien et distribué plus d'un million de livres et du matériel éducatif d'une valeur de 41 millions de dollars dans toute l'Asie.

Pour de plus amples informations, veuillez vous rendre sur http://www.asiafoundation.org.

    
    Contact médias :
    À San Francisco : Amy Ovalle
    Courrier électronique : aovalle@asiafound.org
    Téléphone : +1-415-743-3340
    Debbie Felix
    Courrier électronique : dfelix@asiafound.org
    Téléphone : +1-415-743-3318

LA

SOURCE The Asia Foundation