Thomson Reuters publie son rapport sur l'état de l'innovation mondiale

12 Janvier, 2011, 19:35 GMT de Thomson Reuters

EAGAN, Minnesota, January 12, 2011 /PRNewswire/ --

- Hausse de 25 % pour l'aérospatiale, baisse de 9 % pour les semi-conducteurs selon l'analyse des principaux domaines technologiques

Les niveaux d'innovation, mesurés par le volume de brevets, ont varié dans douze grands domaines technologiques de 2009 à 2010, selon la seconde analyse annuelle de l'activité mondiale en matière de brevets publiée par la branche IP Solutions de Thomson Reuters. Le Rapport 2010 sur l'innovation, intitulé << Douze domaines technologiques essentiels et l'état de leur innovation >> suit l'activité de brevet dans des secteurs technologiques clés en utilisant la base de données de l'indice Thomson Reuters Derwent World Patents Index(R) (DWPI(SM)), la principale source mondiale d'informations sur les brevets.

(Photo: http://photos.prnewswire.com/prnh/20110112/NY28351)

Les principaux résultats des données sur l'innovation entre 2009 et 2010 comprennent :

    
    -- Le domaine de la technologie aérospatiale atteint de nouveaux
       sommets : outre une augmentation globale de l'activité de 25 % d'une
       année sur l'autre, la plus forte augmentation sous-sectorielle dans
       l'aérospatiale entre 2009 et 2010 a été enregistrée dans le domaine de
       la technologie des véhicules spatiaux et des satellites, avec 108 % de
       croissance. Les trois sociétés dans ce domaine ont été le constructeur
       japonais Sharp, suivi des constructeurs coréens LG et Samsung.

    -- L'innovation dans le domaine des semi-conducteurs a connu un court-
       circuit : la technologie des semi-conducteurs a enregistré la plus
       forte baisse en matière d'innovation dans les douze secteurs suivis,
       avec une chute de 9 % l'année dernière. Cette chute a été entraînée
       par le déclin des sous-secteurs des circuits intégrés, des composants
       distincts, et des circuits de mémoire, de film et hybrides. Le seul
       sous-secteur des semi-conducteurs à avoir affiché une croissance en
       2010 a été celui des matériaux et des processus. Les principaux
       innovateurs en matière de brevets dans ce sous-secteur ont été les
       fabricants coréens Samsung et Hynix Semiconductor, suivis du Japonais
       Toshiba.

    -- Les ordinateurs et les périphériques arrivent en tête de liste des
       domaines technologiques les plus innovants, avec le plus fort volume
       de brevets pour la seconde année consécutive, malgré une baisse
       générale depuis 2009 : le domaine technologique des ordinateurs et des
       périphériques a publié 212 622 inventions uniques en 2010, ce qui lui
       a conféré la première place parmi les douze secteurs envisagés par
       cette analyse. Mais il s'agit en réalité d'un recul de 6 % par rapport
       au niveau enregistré en 2009.

Les données de ce rapport ont été compilées en utilisant la base de données Thomson Reuters DWPI, en agrégeant les brevets accordés et les applications publiées (examinées et non examinées) du 1er janvier au 3 décembre 2010. Cette étude suit les inventions uniques dans les domaines de l'aérospatiale, de l'agrochimie et de l'agriculture, de l'automobile, des ordinateurs et des périphériques, des produits de beauté, des appareils domestiques, de l'alimentation, du tabac et des produits de fermentation, des appareils médicaux, de l'ingénierie pétrolière et chimique, des produits pharmaceutiques, des semi-conducteurs et des télécommunications.

Pour consulter l'intégralité du rapport 2010 sur l'innovation << Douze domaines technologiques essentiels et l'état de leur innovation >>, rendez-vous sur le site http://ip.thomsonreuters.com/InnovationReport2010

À propos de Thomson Reuters

Thomson Reuters est la plus importante source mondiale d'informations intelligentes pour les entreprises et les professionnels. Nous combinons expertise industrielle et technologie innovante pour fournir des informations critiques aux grands décideurs sur les marchés de la finance, juridiques, fiscaux et comptables, de la santé et des sciences et des médias, alimentées par les organismes de presse les plus respectés au monde. Basé à New York et disposant d'importants bureaux à Londres et à Eagan, dans le Minnesota, Thomson Reuters emploie 55 000 personnes et est présent dans plus de cent pays. Les actions de Thomson Reuters sont cotées à la Bourse de Toronto et au New York Stock Exchange. Pour de plus amples informations, consultez le site web http://www.thomsonreuters.com.

LA

SOURCE Thomson Reuters