Toshiba communique ses résultats consolidés et non consolidés pour le

30 Octobre, 2000, 16:08 GMT de Toshiba

TOKYO, Japon, le 27 oct. /PR Newswire/ - Toshiba Corporation a annoncé aujourd'hui ses résultats consolidés et non consolidés pour le premier semestre de l'exercice 2000.

1) Aperçu général du premier semestre de l'exercice 2000 L'économie nationale dans laquelle opèrent Toshiba et les sociétés de son groupe consolidé ("le groupe") a montré des signes d'une reprise en douceur, soutenue il est vrai par les investissements dans les technologies de l'information et ce, même si les dépenses personnelles de consommation sont restées quelque peu limitées tout au long de cette période. L'économie américaine a continué d'afficher une bonne santé, bien que les premiers signes de ralentissement aient commencé à se faire sentir, l'Asie et l'Europe manifestant aussi une croissance positive. Dans ces circonstances, le groupe a donc poursuivi sa politique de réaménagement en profondeur de sa structure organisationnelle et de ses activités commerciales, tout en continuant à favoriser l'évolution de la culture de l'entreprise afin d'optimiser les efforts visant à garantir la rentabilité.

  • Résultats consolidés Le chiffre d'affaires net consolidé a grimpé de 8 p. cent par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent pour s'établir à 2&£8226;825&£8226;918&£8226;millions de yens (soit environ 26 166 millions $US). Ces produits sont tirés des secteurs des semi-conducteurs, des dispositifs d'affichage à cristaux liquides, des périphériques d'ordinateurs et des téléphones cellulaires.

Fortement stimulés par les semi-conducteurs, le bénéfice net s'est considérablement amélioré pour atteindre 53 898 millions de yens (499&£8226;millions&£8226;$US), générant ainsi le premier bénéfice semestriel depuis trois ans.

  • Résultats non consolidés

En matière de résultats non consolidés, la Société a inscrit un chiffre d'affaires net de 1 755 528 millions de yens (16 255 millions $US), soit un bond de 13 p. cent par rapport à la période comparable de l'exercice précédent et une première augmentation semestrielle depuis trois ans. Ces résultats, qui reflètent la solide croissance des ventes d'appareils électroniques, de périphériques d'ordinateurs et de téléphones cellulaires, ont pu être atteints malgré la cession d'une partie des activités de matériel industriel à une filiale. Le bénéfice périodique s'est accru pour s'élever à 67 553 millions de yens (625 millions $US). Des pertes exceptionnelles, notamment les pertes associées à une augmentation des réserves pour se prévaloir d'une éventuelle pénurie dans la caisse de retraite et celles imputées à la restructuration d'une filiale se sont soldées par la comptabilisation d'un bénéfice net de 26&£8226;307 millions de yens (244 millions $US).

2) Encaisses En privilégiant une gestion plus autonome de ses sociétés, le groupe a continué d'accroître ses encaisses. Ainsi, les activités d'exploitation ont généré des rentrées de fonds nettes de 286 347 millions de yens (2&£8226;651&£8226;millions $US), alors que les sorties de fonds liées aux investissements se sont élevées à 106 911 millions de yens (990 millions $US), soit au total 179&£8226;436 millions de yens (1 661 millions $US) de liquidités disponibles.

3) Ventilation des chiffres d'affaires du premier semestre de l'exercice par secteurs industriels

Le secteur des systèmes industriels d'information et de télécommunications affiche un repli de 5 p. cent par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent, pour s'établir à 765 905 millions de yens (7 092 millions $US). Ces résultats reflètent notamment la faible demande de systèmes informatiques dans le secteur des services, malgré la solide croissance des activités d'ascenseurs domestiques et d'escaliers mobiles.

Le chiffre d'affaires des médias numériques a progressé de 8 p. cent par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent, pour s'établir à 764 188 millions de yens (7 076 millions $US). La demande de périphériques d'ordinateurs, à savoir les DVD-ROM et les lecteurs de disque dur, de produits de télécommunications, comme les téléphones cellulaires ou les modems câbles et de lecteurs DVD est en hausse ; malgré cela, les ventes informatiques reflètent dans l'ensemble, une concurrence féroce.

Les ventes de systèmes électriques ont grimpé de 13 p. cent comparativement à la période correspondante de l'exercice antérieur, pour s'élever à 285 580 millions de yens (2 644 millions $US). Cette amélioration s'explique surtout par les nombreux contrats remportés dans le secteur des équipements d'énergie thermique, tant sur les marchés internationaux que nationaux et ce, malgré un marché japonais peu enclin à procéder à de nouveaux investissements.

Les ventes du secteur des appareils et des composants électroniques affichent un bond de 32 p. cent par rapport à la même période de l'exercice précédent pour s'établir à 815 312 millions de yens (7 549 millions $US). La hausse des ventes d'appareils électroniques est notamment attribuable à l'augmentation de la demande de dispositifs discrets, de systèmes LSI, de mémoires flash, de mémoires vives dynamiques et de dispositifs d'affichage à cristaux liquides.

Pour ce qui est des électroménagers, les ventes totales ont progressé de 2 p. cent par rapport à la même période de l'exercice antérieur, pour atteindre 336 280 millions de yens (3 114 millions $US), reflétant ainsi la croissance des ventes des secteurs de la climatisation et des machines à laver.

La rubrique d'articles divers affiche quant à elle une amélioration de 16&£8226;p. cent comparativement à la période correspondante de l'exercice précédent, le produit des ventes s'élevant à 335 903 millions de yens (3&£8226;110&£8226;millions $US).

  • Bénéfice d'exploitation

Le bénéfice d'exploitation du secteur des systèmes industriels d'information et de télécommunications a régressé de 17 984 millions de yens (167 millions $US) par rapport à la période correspondante de l'exercice antérieur, pour se chiffrer à moins 19 719 millions de yens (moins 183&£8226;millions $US), en raison notamment des fluctuations des taux de change et de la baisse des ventes.

Pour ce qui est des médias numériques, le bénéfice d'exploitation tiré des activités de périphériques d'ordinateurs s'est accru. Toutefois, celui des ordinateurs et des télévisions couleur a été affecté par la forte concurrence, si bien qu'au total, il atteint 17 542 millions de yens (162 millions $US).

Le bénéfice d'exploitation des systèmes électriques a progressé pour s'établir à 6 904 millions de yens (64 millions $US), en raison de la hausse des ventes d'équipement de production d'énergie thermale sur les marchés nationaux et internationaux.

Les appareils et les composants électroniques affichent des progrès considérables puisque leur bénéfice d'exploitation s'établit à 146&£8226;119&£8226;millions de yens (1 353 millions $US) comparativement aux 80&£8226;509&£8226;millions de yens (745 millions $US) de la période correspondante de l'exercice précédent.

En ce qui a trait aux électroménagers, le bénéfice d'exploitation a augmenté de 4 074 millions de yens (37 millions $US) pour atteindre 5&£8226;611&£8226;millions de yens (52 millions $US).

En revanche, le bénéfice d'exploitation de la rubrique Articles divers a régressé de 12 p. cent et s'élève à 13 716 millions de yens (127 millions $US).

  • Dividende par action

Toshiba a déclaré un dividende provisoire de 5 yens par action pour le premier semestre de l'exercice 2000.

Autres faits saillants du premier semestre de l'exercice 2000

Avril 2000 : Toshiba divise ses activités d'équipement industriel pour moteurs industriels et convertisseurs continus-alternatifs à usage général en deux filiales, l'une consacrée à la fabrication, l'autre aux ventes.

Juillet 2000 : Toshiba Corporation et Dai Nippon Printing Co., Ltd. s'entendent sur la création d'une coentreprise destinée à la mise au point, à la production et à la commercialisation de plaquettes à circuits imprimés.

Septembre 2000 : Toshiba rachète toutes les actions d'A&T Battery Corporation, coentreprise formée à l'origine avec Asahi Chemical Industry Co., Ltd. La Société axe désormais son action sur le secteur des accumulateurs aux ions de lithium.

Septembre 2000 : Toshiba Corporation, Toshiba Battery Co., Ltd. et SANYO Electric Co., Ltd. acceptent de céder la division des hydrures métalliques de nickels du groupe Toshiba à SANYO.

Septembre 2000 : toutes les actions de Shibaura NIDEC Corporation, coentreprise fondée par une filiale du groupe Toshiba et par Nidec Corporation et spécialisée dans les moteurs d'électroménagers, sont cédées à Nidec Corporation.

  • Prévisions pour l'exercice 2000

Pour le deuxième semestre de l'exercice, Toshiba anticipe une conjoncture des marchés étrangers défavorable, alors que la faiblesse des revenus des sociétés américaines, la hausse des prix du pétrole et la poursuite de l'effondrement de l'euro devraient sonner le glas des récentes périodes de forte croissance. Ces derniers temps, le volume des investissements de capitaux dans le secteur privé a de nouveau augmenté au Japon, plus particulièrement dans le secteur des technologies de l'information, et les bénéfices d'entreprise ont affiché une reprise progressive. Cette tendance devrait se poursuivre durant le deuxième semestre de l'exercice 2000. En ce qui concerne le secteur des semi-conducteurs, la hausse des ventes unitaires et la stabilité des prix devraient entraîner une croissance continue. Les ventes de systèmes d'information et de télécommunications devraient également grimper.

Le groupe estime pouvoir inscrire des ventes annuelles consolidées de 6&£8226;220 000 millions de yens (57 593 millions $US). Il prévoit en outre inscrire un bénéfice avant impôt et un bénéfice net de l'ordre de 250 000 millions de yens (2 315 millions $US) et de 137 000 millions de yens (1 269 millions $US) respectivement.

L'organisation envisage par ailleurs comptabiliser un chiffre d'affaires annuel non consolidé de 3 920 000 millions de yens (36 296 millions $US). Les profits et bénéfice net périodiques sont évalués à 158 000 millions de yens (1&£8226;463 millions $US) et à 73 000 millions de yens (676 millions $US) respectivement.

Les prévisions consolidées et non consolidées pour l'exercice 2000 ont été établies comme suit :

Consolidé (en milliards de yens)

Prévisions pour Croissance par rapport l'exercice 2000 à l'exercice 1999 Chiffre d'affaires net 6 220 8% Bénéfice d'exploitation 286 183% Bénéfice avant impôts 250 -- Bénéfice net 137 --

Non consolidé (en milliards de yens)

Prévisions pour Croissance par rapport l'exercice 2000 à l'exercice 1999 Chiffre d'affaires net 3 920 12% Bénéfice d'exploitation 186 442% Profits périodiques 158 871% Bénéfice avant impôts 112 -- Bénéfice net 73 --

  • Prévisions pour l'exercice 2000 par secteur industriel

Les branches des systèmes industriels d'information et de télécommunications devraient connaître une légère hausse du chiffre d'affaires grâce aux capitaux injectés dans le secteur des systèmes pour soutenir les progrès des activités des technologies de l'information et des services. Les ventes des médias numériques augmenteront notamment en raison de la croissance continue des ordinateurs personnels, des périphériques et des articles mobiles, tels que les téléphones cellulaires. La division des systèmes électriques devrait fléchir; en effet, la poursuite des restrictions imposées par les services d'électricité aux investissements nationaux devrait l'emporter sur le renforcement des activités de services et sur l'augmentation des contributions des activités étrangères. La demande croissante de semi- conducteurs et de dispositifs d'affichage à cristaux liquides devrait faire grimper les ventes d'appareils et de composantes électroniques. Le secteur des électroménagers devrait également afficher une progression de son chiffre d'affaires, grâce notamment à la mise en marché de nouveaux produits compétitifs. Les ventes d'articles divers devraient également grimper.

Les médias numériques, les systèmes électriques et les électroménagers devraient connaître une hausse de leurs revenus d'exploitation. Les appareils et les composantes électroniques devraient monter en flèche. En revanche, les systèmes industriels d'information et de télécommunications ainsi que les articles divers devraient connaître un déclin.

Les prévisions pour l'exercice 2000 ont été établies comme suit :

(en milliards de yens) Chiffre d'affaires Bénéfice d'exploitation Prévision pour Prévision pour 2000 1999 2000 1999 Information et communications et systèmes industriels 1 880 1 858 30 38 Médias numériques 1 720 1 518 50 48 Systèmes électriques 580 571 12 9 Appareils et composants électroniques 1 670 1 373 160 -23 Electroménagers 690 660 12 5 Articles divers 700 534 24 27 Total 7 240 6 514 288 104 Eliminations -1 020 -765 -2 -3 Total consolidé 6 220 5 749 286 101

  • Prévisions en matière de dividendes Le dividende de fin de période est fixé provisoirement à 5 yens, contre 3&£8226;yens à l'exercice précédent, ce qui devrait donner un dividende annuel de 10&£8226;yens par action, contre 3 yens à l'exercice antérieur.
  • Autres projets clés pour le deuxième semestre.

Janvier 2001 : Regroupement de Elevator and Building Systems Company, une des filiales de Toshiba, et de Toshiba Elevator Corporation, une filiale en propriété exclusive de Toshiba consacrée aux ventes et à l'entretien, qui donneront le jour à une nouvelle entreprise filiale.

Toujours selon les prévisions du groupe Toshiba, le dollar américain et l'euro devraient s'échanger à 100 yens au deuxième semestre 2000.

Avertissement : Pour des raisons pratiques uniquement, tous les montants en dollars du présent communiqué de presse ont été calculés à partir d'un taux de change de 108 yens pour un dollar.

LA

SOURCE Toshiba