Trois illustres avocats français deviennent associés chez Sullivan & Cromwell

05 Décembre , 2000, 01:09 GMT de Sullivan & Cromwell

Paris - Sullivan & Cromwell, prestigieux cabinet d'avocats international, a annoncé aujourd'hui que trois avocats français très en vue joindront ses rangs à titre d'associés en janvier 2001.

Rodgin Cohen, président du conseil chez Sullivan & Cromwell, a déclaré : "Nous sommes ravis d'accueillir à nos bureaux de Paris trois des avocats français les plus réputés de la profession. Gérard Mazet s'occupera des questions de fusions et d'acquisitions; Jean-Pierre LeGall mettra à profit son expérience du droit fiscal français dans les secteurs des fusions et acquisitions, les marchés financiers et autres secteurs. Richard Vilanova se joint quant à lui à notre division marchés financiers. Nous souhaitons la plus cordiale des bienvenues à MM. Mazet, LeGall et Vilanova."

"L'arrivée de ces trois avocats chevronnés à Paris bouclent notre remaniement, alors que nous avons muté plus tôt cette année quatre associés de New York en Europe, à savoir des juristes spécialisés dans les questions de fusions, d'acquisitions, de droit fiscal et de lois de la concurrence dont notamment l'associé Neil Anderson, spécialiste des acquisitions et des fusions ainsi que Willard Taylor, associé, expert en droit fiscal", a précisé M. Cohen.

William Plapinger, coordonnateur des activités européennes du cabinet, a ajouté : "L'arrivée de ces associés à Paris, combiné à notre expansion récente en Europe et l'élection de cinq nouveaux associés à nos bureaux de Londres, en vigueur à partir du 1er janvier 2001, constitueront un atout considérable dans notre aptitude à répondre à la demande sans cesse grandissante de la clientèle pour des services juridiques de premier ordre en Europe et partout dans le monde."

"Nos opérations dans l'Hexagone et notre expertise en droit français continuent à être des composantes essentielles de nos activités, et l'embauche de MM. Mazet, LeGall et Vilanova viennent appuyer ces priorités", a affirmé Richard Asthalter, associé et directeur du bureau de Paris.

D'ici le début de l'année prochaine, les bureaux européens du cabinet à Londres, Paris et Francfort compteront près de 80 avocats, dont 21 associés. Fondé en 1879, Sullivan & Cromwell emploie environ 590 avocats, dont 127 associés. En plus des bureaux européens, le cabinet est présent à New York, Washington, Los Angeles, Palo Alto, Tokyo, Hong Kong, Beijing et Melbourne.

Sullivan & Cromwell a été classé au premier rang des cabinets juridiques participant à des transactions de fusions et d'acquisitions à l'échelle internationale par le Wall Street Journal en vertu de la valeur globale des transactions concluent entre le 1er janvier et le 30 septembre 2000 (selon les données de Thomson Financial Securities). Au cours des deux dernières années, le cabinet s'est vu confier des mandats importants relativement à des transactions de fusions et d'acquisitions sur le marché européen. Il a représenté les intérêts de Cap Gemini lors de l'acquisition du cabinet d'experts-conseils Ernst & Young, de la Société Générale lors de la soumission spontanée de BNP, d'Olivetti lors de l'acquisition de Telecom Italia, d'Elf Aquitaine lors de son acquisition par TotalFina, et de Vodafone AirTouch lors de l'acquisition de Mannesmann et la vente d'Orange à France Telecom.

LA

SOURCE Sullivan & Cromwell