Trouver le carburant durable le plus adapté afin de répondre à la demande mondiale est un défi : Spécialistes lors de la Conférence TERI

02 Février , 2015, 19:57 GMT de The Energy and Resources Institute

NEW DELHI, February 2, 2015 /PRNewswire/ --

 

L'institut « The Energy and Resources Institute (TERI) » et Tata Motors ont organisé aujourd'hui la Conférence internationale « Carburant durable pour les moteurs à combustion interne dans les pays émergents ». La conférence de deux jours est la première d'une série de réunions biannuelles, dont l'objectif sera de trouver des carburants durables alternatifs permettant de contrôler les émissions de gaz à effet de serre (GES).

     (Logo: http://photos.prnewswire.com/prnh/20121005/564821 )

Lors de l'inauguration de l'événement, le Dr R K Pachauri, Directeur général de TERI, a déclaré : « La croissance du transport routier en Inde et la prolifération massive des moteurs à combustion interne dans les économies émergentes exigent l'analyse complète des choix effectués concernant les carburants à utiliser dans les transports afin de garantir la protection de l'environnement et le développement durable. La pollution de l'air dans les villes et les axes routiers en Inde nécessite un contrôle minutieux de la situation actuelle et des décisions que l'Inde et les autres économies émergentes vont prendre pour l'avenir. Cette conférence représentera une avancée majeure pour l'avenir des carburants durables et servira de base pour les stratégies et politiques visant à soutenir la qualité de l'environnement, la sécurité des approvisionnements et la durabilité dans le secteur des transports. »

Au cours de l'événement, M. Nitin Gadkari, l'honorable Ministre du transport par route, des axes routiers et du transport maritime, a déclaré : « La pollution est un important problème dans les villes indiennes. Par ailleurs, nous importons des produits pétroliers, du charbon et du gaz, ce qui représente des dépenses élevées. Notre gouvernement suit de près l'évaluation de la portée des biocarburants et d'autres combustibles durables. Le premier bus fonctionnant à l'éthanol a été testé à Nagpur au cours des trois derniers mois. Jusqu'à présent, sa mise en place a été une réussite. Nous sommes également en train de faire des essais avec du biodiesel et du GNC bio. Nous sommes arrivés à un stade où il est temps pour l'économie et le pays d'accorder la plus grande priorité aux carburants alternatifs et durables. Parmi tout cela, nous souhaitons également mettre en avant la campagne « Make in India » et employer le savoir-faire technique local pour répondre à nos besoins. »  

Il est généralement admis qu'il est nécessaire de limiter les niveaux équivalents de GES en deçà des 450 ppm afin d'éviter que les températures à l'échelle mondiale n'augmentent de plus de 2 [°]C.  Des niveaux plus élevés engendreront des températures plus importantes et des conséquences potentiellement catastrophiques.  Pour inverser cette tendance, il faudrait réduire de 80 % l'ensemble des niveaux de GES d'ici 2050.  

Pour obtenir le communiqué complet, rendez-vous sur : http://www.teriin.org/files/pr-icsf.pdf

Contact : Basudha Das
Tél. : +91-(0)11-2468-2100 Poste-2461 
e-mail: basudha.das@teri.res.in


LA

SOURCE The Energy and Resources Institute