Ulmart, le géant russe de l'e-commerce novateur, révolutionne l'industrie : un classement rectifié place la société au 6e rang européen

03 Septembre, 2014, 08:00 BST de Ulmart

MOSCOU, September 3, 2014 /PRNewswire/ --


Après avoir identifié une erreur commise en juin 2014 dans son classement des e-commerçants, l'équipe de recherche d'Internet Retailer 2014 Edition Europe 500 (IR) a donc désigné Ulmart comme 6e plus grand e-commerçant européen opérant UNIQUEMENT VIA INTERNET.

     (Logo: http://photos.prnewswire.com/prnh/20140203/667275 )

Selon un courrier adressé aux représentants de la société Ulmart, « [Cela a été] discuté avec des collègues et, à la suite d'une analyse plus approfondie, nous pouvons comprendre votre point de vue. Nous mettons à jour notre guide numérique afin de classer Ulmart en tant que société opérant uniquement via Internet. »

Les passionnés et les étudiants en e-commerce considèrent les classements « IR » comme un document de référence qui reflète les tendances de l'industrie, identifie les futurs acteurs majeurs et désigne parfois les sociétés dignes d'intérêt pour les investisseurs.

Plaçant Ulmart en 25 e position parmi l'ensemble des détaillants européens, le dernier classement avait étrangement omis de citer la société dans la catégorie « Uniquement via Internet ».  

« Bien que nous respections totalement les experts d'Internet Retailer, nous travaillons exclusivement en ligne. Oui, nous faisons preuve d'une approche hybride intéressante qui permet à nos clients d'accéder à nos centres de traitement, mais 100 % des commandes sont effectuées en ligne », a déclaré Alexandra Savina, directrice marketing de la société.

Malgré l'insistance d'Adrien Henni, cofondateur d'East-West Digital News, un important groupe de recherche sur l'e-commerce basé à Moscou qui considère qu'Ulmart n'est pas un e-commerçant traditionnel et ne devrait pas figurer dans de tels classements, l'équipe de communication d'Ulmart est parvenue à convaincre Internet Retailer d'accepter l'approche novatrice de la société.

« Permettre à nos clients d'utiliser Internet dans nos centres de traitement n'est pas une raison justifiant notre exclusion de ces classements. Si Internet n'est pas accessible, il n'existe aucun moyen d'acheter quoi que ce soit auprès de notre société », a ajouté Brian Kean, directeur des communications et des relations avec les investisseurs chez Ulmart.

Via les terminaux de nos centres de traitement, nos clients peuvent effectuer des achats en ligne, mais la tendance actuelle montre un recours de plus en plus fréquent aux appareils mobiles pour réaliser des achats hors de ces centres, c'est-à-dire depuis le domicile, le lieu de travail ou un café.

Deux ans auparavant, Ulmart existait à peine dans les esprits du monde de l'e-commerce. Malgré cela, il n'a fallu que très peu de temps à la société pour progresser vers le sommet des classements, jusqu'à prévoir pour cette année des ventes à hauteur de 1,5 milliard USD. En outre, il ne faut pas oublier qu'Ulmart a récemment célébré sa sixième année d'activité seulement.

« Amazon et d'autres sociétés suivront notre modèle », a prédit Dmitry Kostygin, président du conseil d'administration et actionnaire majoritaire d'Ulmart, qui s'exprimait lors du programme matinal Market Makers de Bloomberg en février dernier, et tout commence auprès de professionnels de la recherche (http://www.bloomberg.com/video/is-ulmart-the-amazon-of-russia-j1hKBd4QQKq3vpuas8VrGg.html).

LA

SOURCE Ulmart