Un « Partenariat d'écologisation de la route de la soie » pour s'attaquer à la dégradation des sols et au changement climatique

20 Novembre, 2014, 07:42 GMT de China Elion Foundation

$codeDebug.log("output array of get country targets countryT $codeDebug.log("output array of get country targets countryT $codeDebug.log("output array of get country targets countryT $codeDebug.log("output array of get country targets countryT $codeDebug.log("output array of get country targets countryT

SYDNEY, 20 novembre 2014 /PRNewswire/ -- La formation d'un partenariat visant à combattre la dégradation des sols et le changement climatique a été annoncée officiellement aujourd'hui à Sydney conjointement par la CNULD (Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification) et la China Elion Foundation lors de la 6e édition du Congrès mondial des parcs. Un total de 1,3 milliard d'arbres seront plantés le long de la route de la soie sur 10 ans. Le « Partenariat d'écologisation de la route de la soie » ambitionne en effet de réparer les sols dégradés et de s'attaquer au changement climatique pour promouvoir la paix et la sécurité dans le monde.

Photo - http://photos.prnewswire.com/prnh/20141119/159548

La CNULD est une plateforme globale qui s'attaque à la désertification et à la dégradation des sols. Elion Group est une entreprise chinoise de premier plan spécialisée dans la dépollution des sols et la restauration écologique. Elle est basée dans le désert de Kubuqi, en Mongolie-Intérieure. Le désert de Kubuqi est le septième plus grand désert de Chine.

On s'attend à ce que les 1,3 milliard d'arbres restaurent plus de 1 300 000 hectares de sols dans les régions écologiquement vulnérables situées le long de la route de la soie et à ce qu'ils contribuent de façon spectaculaire à la séquestration du carbone. Les déserts et la désertification constituent un défi majeur pour le développement de cette région. Les statistiques montrent que la restauration de 500 millions d'hectares de sols dégradés permettrait de séquestrer environ un tiers des émissions actuelles globales de GES. Plus important encore, cet effort s'aligne sur la stratégie de développement durable le long de la route de la soie mise en avant par les représentants chinois ayant pris part au sommet de l'APEC qui s'est tenu récemment à Beijing.

Plus de 5 000 personnes participent au Congrès mondial des parcs qui a pour thème « Parc, population, planète : des solutions inspirantes ». Lors du Congrès, un article intitulé « Réparer les sols dégradés pour promouvoir la paix et la sécurité dans le monde » a été publié. Cet article a été coécrit par Monique Barbut, secrétaire générale exécutive de la CNULD, et Wang Wenbiao, président de Elion Resources Group et récipiendaire avec distinction de l'édition 2013 du titre de « World Dryland Champion » (Champion international en zone aride). L'article appelle l'ensemble des pays et des secteurs publics et privés à conclure un partenariat et à s'engager à investir dans la réduction de la pauvreté, la lutte contre la désertification et le changement climatique et la promotion d'une civilisation écologique le long de la route de la soie.

Le monde d'aujourd'hui comporte 36 millions de kilomètres carrés de sols classés comme étant des déserts ou en voie de désertification avec un taux d'expansion de 50 000 à 70 000 kilomètres carrés par an. Plus de deux milliards de personnes vivent dans ces régions. À Rio+20, en 2012, la CNULD a fixé comme objectif global une croissance nulle de la désertification d'ici 2030. Il s'agissait d'un élément important de « L'avenir que nous voulons », la déclaration conjointe faite par la totalité des leaders politiques ayant participé au Sommet.

En juillet dernier, Mme Monique Barbut, secrétaire générale exécutive récemment élue de la CNULD, s'est rendue à Kubuqi, en Chine. Elle a été témoin des efforts couronnés de succès déployés par Elion Group à Kubuqi, qui a restauré en oasis une zone de plus de 600 000 hectares de déserts en adoptant un modèle de fonctionnement durable.

Mme Barbut a dit le plus grand bien des efforts, des pratiques exemplaires et du modèle de fonctionnement employés pour combattre la désertification et l'adaptation au climat terrestre en Chine, et plus particulièrement à Kubuqi. Elle a déclaré que Kubuqi avait mis en place de très bons modèles de comportement et de fonctionnement et que la communauté internationale pourrait s'en inspirer pour ce qui est de restaurer les sols dégradés et de lutter contre le changement climatique. Ce modèle novateur met l'accent sur l'harmonie et l'équilibre entre les écosystèmes, l'économie et la population.

Mme Barbut a par ailleurs grandement apprécié la stratégie nationale de la Chine en matière de civilisation écologique et de développement durable le long de la route de la soie, une stratégie renforcée par des objectifs et des actes ambitieux. Elle croit par ailleurs que les efforts déployés par la Chine pour restaurer ses sols dégradés permettraient de jeter un regard neuf sur l'importance que le pays accorde à la lutte contre le changement climatique.

« La société chinoise est très réceptive à la Stratégie de développement durable de la route de la soie », a déclaré Wang Wenbiao, président de Elion Resources Group. « Elion Resources Group s'est engagé à prendre les devants pour ce qui est de mettre en œuvre le Partenariat d'écologisation de la route de la soie dans les provinces chinoises du Xinjiang, de la Mongolie-Intérieure et du Hebei, ainsi que dans d'autres pays en voie de développement. Grâce au partenariat conjoint avec la CNULD et à bien d'autres partenariats, nous espérons que nos réussites seront partagées et extrapolées aux niveaux régional et international pour lutter efficacement contre la dégradation des sols et le changement climatique ».

« Le caractère novateur de cette initiative repose sur le fait qu'elle constitue un partenariat public-privé-population locale (PPPP), un modèle que nous avons exploré et élaboré à Kubuqi », a déclaré M. Wang. « Elion Resources Group est en outre bien positionné pour partager les expériences qu'il a acquises, les leçons qu'il a apprises, ainsi que les solutions techniques et le modèle de fonctionnement qu'il a élaborés pour que les efforts entrepris pour lutter contre les défis internationaux que sont la dégradation des sols et le changement climatique soient plus concertés. »

Pour pouvoir redoubler d'efforts, le talent humain est devenu essentiel. Dans le cadre d'une initiative conjointe, Elion Resources Group et la CNULD se sont également mis d'accord pour s'associer afin de lancer le Kubuqi Global Desert Institute. Cet institut s'efforcera de proposer un renforcement des capacités et d'innover dans les ressources humaines au sein des pays situés le long de la route de la soie et au sein d'autres pays en voie de développement afin de bâtir un réservoir de main-d'œuvre qualifiée qui puisse relever des défis internationaux.

L'institut cherche à obtenir le soutien et le partenariat des secteurs publics et privés pour promouvoir l'innovation et le leadership afin d'assurer un avenir durable.

LA

SOURCE China Elion Foundation