Un cadre pour nouer des alliances stratégiques fructueuses

19 Janvier, 2014, 22:58 GMT de Global Competitiveness Forum (GCF)

RIYADH, Saudi Arabia, January 19, 2014 /PRNewswire/ --

L'objectif de la journée d'ouverture du forum GCF 2014 était de nouer des alliances stratégiques en vue de stimuler la compétitivité de l'économie saoudienne, autour de sujets tels que la catalyse de l'innovation, le rôle des femmes dans la croissance économique et l'innovation dans le système éducatif.

Cette étape a été définie par Son Altesse Abdullatif Al-Othman, gouverneur de la SAGIA, dans son discours « L'Arabie saoudite : une destination de choix pour les investisseurs », qui a exposé la nouvelle approche adoptée par ce pays afin d'attirer des investisseurs partenaires.

« S'il existe un pays qui peut prétendre à favoriser les partenariats fondés sur l'excellence, il s'agit de l'Arabie saoudite. Nous avons participé à la création et au développement de partenariats parmi les plus sophistiqués au monde, depuis les premiers jours de la découverte du pétrole dans les années 1930 jusqu'aux entreprises qui ont participé à la construction des plus grands complexes industriels pétrochimiques mondiaux.

« Nous entamons aujourd'hui la phase suivante : une ère de diversification de notre portefeuille d'investissement, adaptée à l'évolution de notre économie nationale, à notre époque et surtout aux investisseurs avisés de notre Royaume et du monde entier. Nous croyons fermement à l'instauration d'un climat d'investissement qui favorisera ces programmes de développement et avons pleinement l'intention d'atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés », a déclaré Son Altesse Al-Othman.

Son Altesse le Dr Muhammad Al-Jasser, ministre de l'Économie et de la Planification, a également tenu à souligner les avantages concurrentiels de l'Arabie saoudite, mais a précisé que, malgré les progrès dont cette nation peut être fière, aucune complaisance ne doit être tolérée.

« L'Arabie saoudite ne tombera pas dans ce piège », a expliqué Son Altesse le Dr Al-Jasser. « En très peu de temps, notre Royaume a accompli de grands progrès sur le plan économique, mais il reste encore beaucoup à faire. Nous avons besoin de nous concentrer sur l'avenir, sur la flexibilité de nos marchés, de notre politique d'emploi et de notre législation, ainsi que sur notre volonté de mettre en œuvre des initiatives visant à soutenir la compétitivité de notre pays. »

À l'issue de cette journée axée sur des questions de macroéconomie affectant la compétitivité, la deuxième journée du GCF 2014 sera consacrée à des études de cas provenant de différents secteurs d'activité et fournira l'opportunité de prendre contact avec des visiteurs, des conférenciers et des experts nationaux et internationaux.  

Créé en 2006 par la SAGIA (Autorité générale saoudienne d'investissement), le forum GCF est devenu l'un des rendez-vous annuels les plus vastes et les plus importants réunissant des universitaires, des chefs d'entreprise, des dirigeants politiques et des journalistes dans la région.

Pour tout complément d'information, veuillez consulter le site http://www.gcf.org.sa

Contact : Nick Cash, gcfe@alefinternational.com, +966(0)114623632

LA

SOURCE Global Competitiveness Forum (GCF)