Un chef d'orchestre de renommée mondiale inaugure le centre Cantus Mundi en Roumanie

18 Avril, 2016, 10:43 BST de Cantus Mundi

BUCAREST, Roumanie, April 18, 2016 /PRNewswire/ --

Ion Marin, chef d'orchestre de renommée mondiale, a inauguré le nouveau centre Cantus Mundi situé dans le complexe culturel du Palais royal à Bucarest, avec un soutien du gouvernement roumain pour le projet pionnier d'intégration sociale.

Fondé par Maestro Marin en 2011, Cantus Mundi est un projet culturel et d'intégration sociale à but non lucratif, qui utilise la musique chorale pour réunir des enfants issus de groupes ethniques disparates de Roumanie.

L'idée du projet est d'unir à travers la musique des enfants roumains de tous les groupes ethniques, des enfants handicapés, dont ceux souffrant de trisomie, et des enfants de tous les groupes socioéconomiques.  

Avec une subvention modeste mais importante du gouvernement et la coopération des ministères de la Culture, de l'Éducation et du Développement, le projet ambitionne de toucher 250 000 enfants au cours des trois prochaines années. Il a déjà vu la participation de 4 500 enfants venus de toutes les parties du pays. 

Développé à travers le Chœur national Madrigal-Marin Constantin, il a été déclaré Programme national en Roumanie en 2014 par décret gouvernemental. Entièrement gratuit, il réunit des enfants de toutes origines sociales, riches et pauvres, orphelins, aveugles, autistes, handicapés moteurs et trisomiques. Il inclut un large éventail de minorités ethniques, ainsi que des enfants d'immigrés et de la diaspora roumaine.

Étaient présents à la cérémonie d'inauguration à Bucarest des représentants du Bureau du président roumain, Klaus Johannis et plusieurs ministres du gouvernement du Premier ministre Dacian Ciolos. Technocrate indépendant ayant précédemment officié en qualité de commissaire européen à Bruxelles, M. Ciolos a pris part à un gouvernement de transition suite à la crise politique de novembre 2015 en Roumanie.

Maestro Marin, qui est principal chef d'orchestre invité de l'Orchestre symphonique de Hambourg, a fait défection de Roumanie il y a 30 ans pour échapper au régime de Ceausescu et s'est installé comme chef d'orchestre, au début à Vienne.

« Je suis extrêmement heureux, trente ans après ma défection, de pouvoir offrir à mon pays natal et à sa société future un système éducatif qui contribuera à l'intégration et renforcera l'estime de soi et l'espoir pour de si nombreux enfants. Je suis convaincu que le langage non verbal de la musique est le bon outil pour éviter la discrimination », a-t-il déclaré.

Cantus Mundi ambitionne d'élargir sa portée en tant que programme d'intégration sociale à travers l'Europe, avec des projets prévus en Allemagne, en Italie, en Espagne et en Belgique. Il a un programme télévisé hebdomadaire d'une heure à la télévision roumaine et son site Internet officiel est http://www.cantusmundi.com

LA

SOURCE Cantus Mundi