UN CONSORTIUM TAÏWANAIS ANNONCE UNE INITIATIVE IMPORTANTE EN VUE DE JOUER UN RÔLE DE PREMIER PLAN DANS L'ADOPTION DE LA FIBRE OPTIQUE AU NIVEAU DES RÉSEAUX LOCAUX DU MONDE ENTIER

03 Mai, 2000, 10:00 BST de Industrial Technology Research Institute

    
  • Le consortium prend des mesures pour réduire le coût des réseaux locaux à fibre jusqu'à concurrence de 50 pour cent

 
    
  • la largeur de bande illimitée des réseaux locaux de la prochaine génération permet de générer de nouvelles applications de gestion et de divertissement

 


 Taipeh, Taïwan - Le Industrial Technology Research Institute 
 (ITRI), le plus grand laboratoire de R.-D. de Taïwan bénéficiant d'un soutien 
 public, a annoncé aujourd'hui que 14 grands fabricants de réseaux taïwanais, 
 représentant actuellement environ 25 pour cent de la production mondiale de 
 postes de travail et matériel de réseaux locaux de bureau, ont formé un 
 consortium ouvert en vue de diriger l'adoption mondiale de réseaux locaux à 
 fibre optique. Le consortium commencera, en fonction d'une norme commune, à 
 assurer la transition de l'industrie de mise en réseau vers les produits de 
 mise en réseau à fibre qui devraient permettre la création d'une nouvelle 
 génération d'applications à large bande de gestion et de divertissement. Le 
 groupe s'attend à stimuler la demande sur le marché grâce à une diminution 
 du coût des réseaux locaux à fibre de jusqu'à 50 pour cent.


 


 Cette annonce représente également une volonté de transformation
 importante de la part d'une industrie taïwanaise qui, de simple fabricant
 aspire à devenir un acteur mondial de premier plan dans la définition de la
 technologie de la prochaine génération. Avec cette mesure, la demande de
 réseaux locaux à fibre devrait atteindre 60 millions de lignes de fibre d'ici
 2002 par rapport aux 5 millions mises en place actuellement. De plus, le
 marché, qui pèse actuellement 5 milliards $US, devrait représenter quelque
 20 milliards $US d'ici 2003.


 


 «Nous prenons ces mesures pour nous assurer que la fibre devienne le
 médium de choix des environnements de réseaux locaux à fibre. Sa capacité
 virtuellement illimitée répond au besoin grandissant de largeur de bande», a
 souligné M. Chintay Shih, président de l'ITRI. «Nous avons l'intention
 d'amener la fibre dans la rue, au bureau et à la maison. Nous croyons que
 cette initiative modifiera fondamentalement l'industrie du réseautage et
 aidera à créer une toute nouvelle génération d'applications qui, jusqu'à
 présent, étaient non disponibles en raison des limitations au niveau de la
 largeur de bande.»


 


 Le consortium a déclaré que ses sociétés membres commenceraient à livrer
 des produits de mise en réseau à base de fibre dès le début de juin. Les
 produits comprennent le matériel de réseau local, les systèmes de chauffage et
 de ventilation, les applications de sécurité, les services de téléphonie
 avancés et les services d'affaires Internet.


 


 La norme technologique de la fibre soutenue par le consortium
 d'entreprises taïwanaises est appelée la norme VF-45 et a été mise au point
 par la division des systèmes de télécommunications de 3M (MMM à la Bourse de
 New York). Les fabricants apprécient sa conception pour son caractère
 économique et sa facilité d'installation. La norme VF-45 représente une percée
 technologique qui rend les réseaux locaux à fibre plus économiques que les
 réseaux à fibre de génération antérieure et les réseaux locaux à fil de
 cuivre.


 


 «Nous prévoyons que le marché acceptera cette technologie aussi
 rapidement que les ports USB, qui ont également reçu l'appui des fabricants de
 Taïwan. Nous prévoyons que cette technologie sera aussi bien acceptée que les
 ports USB», a déclaré M. D.Y. Yang, président-directeur général de Winbond.


 


 Les 14 entreprises taïwanaises soutenant la conception VF-45 sont :
 Accton Technology; Atop Technologies; Axlon Electronics; Baycom
 Opto-Electronics Technology Co.; Dynacolor; EtherWAN Systems; Lantech Computer
 Company; Prime, Radiantech; Rubytech; Uconn Technology; UnivSVR; Winbond
 Electronics et Volktek. Le consortium a déclaré qu'il prévoit que son
 influence et le nombre de ses membres s'accroîtront à mesure que de nouvelles
 entreprises y adhéreront au fil des prochains mois.


 


 A propos de l'Industrial Technology Research Institute (ITRI)


 


 L'ITRI est un organisme de recherche et de développement sans but
 lucratif oeuvrant dans le secteur de la recherche appliquée et des services
 techniques. Il a été fondé en 1973 par le ministère des Affaires économiques
 pour répondre aux besoins technologiques du développement industriel de
 Taïwan. Il a grandi pour devenir un centre technique pour l'industrie et un
 organisme gouvernemental important d'établissement de politiques
 industrielles. Aujourd'hui, l'ITRI est une société de 6 000 personnes
 organisée en onze divisions desservant un large éventail d'industries
 nouvelles et traditionnelles. La portée des activités techniques de l'ITRI
 comprend la recherche et le développement des technologies suivantes :
 ingénierie chimique; équipement, électronique, ordinateurs, appareils
 électroniques de communication et de consommation; énergie et ressources;
 technologie des matériaux; technologie optoélectronique; normes de mesure;
 santé et sécurité industrielle, aérospatiale et technologie d'ingénierie
 biomédicale. Le laboratoire des systèmes et d'optoélectronique (OES) de l'ITRI
 travaille en étroite collaboration avec les membres du consortium afin de
 soutenir la mise au point de la technologie de réseaux locaux à fibres
 optiques. www.itri.org.tw .


 


 Pour renseignements, communiquer avec :
 Margaret Dawson ou Stanley Liu
 The Weber Group Taiwan
 +886-2757-7273
 mdawson@ca.webergroup.com
 sliu@ca.webergroup.com


 

LA

SOURCE Industrial Technology Research Institute