Un défi pour l'avenir : D+H Mechatronic AG développe des solutions sur mesure pour le Musée des Confluences

23 Octobre, 2013, 14:40 BST de D+H Mechatronic AG

AMMERSBEK, Germany, October 23, 2013 /PRNewswire/ --

- Indication: L'image est distribuée par epa (european pressphoto agency)

Ce sera un «Crystal Cloud of Knowledge» futuriste, un OVNI de verre et d'acier associant le nuage et le cristal pour symboliser la confluence des sciences naturelles et des sciences sociales, mais dont le nom renverra également à la confluence du Rhône et de la Saône à Lyon. Et, naturellement, sa labellisation HQE (Haute Qualité Environnementale) fera de lui une référence en matière d'écologie. En deux mots, le Musée des Confluences est un défi technologique et un défi de planification.

     (Photo: http://photos.prnewswire.com/prnh/20131023/648179 )

À partir de 2014, un demi-million de visiteurs découvriront chaque année, avec le support des toutes dernières innovations en matière d'information et de muséographie, les collections de sciences et de techniques autrefois décentralisées et désormais regroupées sur 22000 m2 de surface d'exposition. Les jeux de lumière feront à eux seuls de ce complexe muséographique de 180 m de long pour 90 m de haut, conçu comme un cristal, un nouveau symbole de la ville de Lyon.

Les inévitables débats esthétiques, mais aussi les augmentations des coûts de construction sont responsables de la longueur de la planification et de la construction. Une fois l'appel d'offres remporté en 2001 par l'agence Himmelb(l)au, il a fallu cinq années pour que les travaux commencent. La date d'ouverture du Musée des Confluences, plusieurs fois repoussée, est à présent prévue pour 2014. La société D+H Mechatronic AG développe actuellement des solutions de motorisation spéciales pour la ventilation et l'extraction des fumées des nombreuses façades et constructions de toit obliques : plus de 200 battants tombants et basculants, parfois très lourds, sont équipés de près de 320 boîtiers à chaîne KA54. Les surfaces de la façade, inclinées par endroits à près de 18 degrés, font peser des exigences très lourdes sur la charge admissible et la précision des moteurs.

La dissimulation des câbles dans cette architecture tout en transparence a représenté un défi supplémentaire pour les ingénieurs de Hambourg. La solution optimale a été la motorisation EFC 230 V de D+H avec un système de commande EFC 230 V et une alimentation électrique de secours 230 V. En effet, contrairement aux systèmes 24 V courants, cela permet de réduire considérablement le diamètre et la longueur des câbles ainsi que de réaliser des économies de matériaux et de montage. Bien entendu, aucun compromis n'a été réalisé en matière de sécurité et de fiabilité, les motorisations 230 V D+H autorisant même une ventilation particulièrement silencieuse. Un concept de câblage et de montage sur mesure a été développé pour le Musée des Confluences : tous les câbles sans boîtiers à bornes sont entièrement intégrés dans les profilés et donc totalement invisibles.

Données du projet :

Superficie au sol : 20975 m²

Surface nette utile : 26700 m²

Superficie de planchers brute : 46476 m²

Coûts de construction : 150 millions d'euros

Fréquentation : 500 000 visiteurs par an

Planification : Coop Himmelb(l)au

Maîtrise d'ouvrage : Département du Rhône, Lyon, (France)

Textes et images disponibles en téléchargement à l'adresse

http://www.dh-partner.com. En cas de publication, nous vous serions

reconnaissants de nous faire parvenir un exemplaire.

D+H Mechatronic AG
Georg-Sasse-Straße 28-32
D-22949 Ammersbek
Allemagne
Tél:       +49(0)40-60565-0
Télécopie: +49(0)40-60565-222
info@dh-partner.com
http://www.dh-partner.com

LA

SOURCE D+H Mechatronic AG