UN NOUVEAU COMPOSE DIMINUE LE RECOURS AUX STEROIDES CHEZ LES ASTHMATIQUES TOUT EN ATTENUANT LES SYMPTOMES DE L'ASTHME

29 Décembre , 1999, 08:34 GMT de Novartis

<div> <UL>&amp;#13; <LI>D'importants r&amp;#233;sultats sont publi&amp;#233;s aujourd'hui dans le New England Journal of Medicine&amp;#13; </UL>&amp;#13; &amp;#13; <P>&amp;#13; B&amp;#226;le, Suisse - Les r&amp;#233;sultats d'une &amp;#233;tude publi&amp;#233;s aujourd'hui dans le New England Journal of Medicine (1) d&amp;#233;montrent que les patients atteints d'une forme mod&amp;#233;r&amp;#233;e &amp;#224; grave d'asthme allergique peuvent att&amp;#233;nuer leurs sympt&amp;#244;mes tout en diminuant, sinon en &amp;#233;liminant, la n&amp;#233;cessit&amp;#233; de prendre des st&amp;#233;ro&amp;#239;des en utilisant l'anti-IgE, anticorps monoclonal exp&amp;#233;rimental (rhuMab-E25). &amp;#13; </P>&amp;#13; &amp;#13; <P>&amp;#13; On &amp;#233;value &amp;#224; 34 millions le nombre d'asthmatiques dans le monde entier. L'asthme est souvent caus&amp;#233; par le pollen, les poils et squames d'animaux, les moisissures ou les acariens d&amp;#233;triticoles; une obstruction des voies respiratoires, une respiration sifflante ainsi qu'une toux en sont les principales caract&amp;#233;ristiques.&amp;#13; </P>&amp;#13; &amp;#13; <P>&amp;#13; Les st&amp;#233;ro&amp;#239;des, qui constituent un des &amp;#233;l&amp;#233;ments standard du traitement de l'asthme, causent une vari&amp;#233;t&amp;#233; d'effets secondaires nuisibles. Ainsi, la corticoth&amp;#233;rapie par a&amp;#233;rosol a &amp;#233;t&amp;#233; associ&amp;#233;e au ralentissement de la croissance chez les enfants et les corticost&amp;#233;ro&amp;#239;des administr&amp;#233;s par voie orale affaiblissent les os, causent des cataractes et entra&amp;#238;nent d'autres probl&amp;#232;mes m&amp;#233;dicaux.&amp;#13; </P>&amp;#13; &amp;#13; <P>&amp;#13; La mol&amp;#233;cule IgE d&amp;#233;clenche le relargage de m&amp;#233;diateurs inflammatoires, notamment les histamines, les prostaglandines et les leucotri&amp;#232;nes. Ce ph&amp;#233;nom&amp;#232;ne cause les sympt&amp;#244;mes associ&amp;#233;s aux r&amp;#233;actions allergiques. &amp;#171;L'E25 (rhuMab e25) est le premier d'une nouvelle classe de m&amp;#233;dicament con&amp;#231;us pour bloquer la mol&amp;#233;cule IgE au d&amp;#233;but de la cascade allergique, processus qui d&amp;#233;clenche les sympt&amp;#244;mes de l'asthme&amp;#187;, a expliqu&amp;#233; le Joerg Reinhardt, Ph.D., directeur global du d&amp;#233;veloppement &amp;#224; Novartis Pharma AG.&amp;#13; </P>&amp;#13; &amp;#13; <P>&amp;#13; Lors des essais de phase II, auxquels ont particip&amp;#233; plus de 300 adolescents et adultes qui ont r&amp;#233;guli&amp;#232;rement recours &amp;#224; la corticoth&amp;#233;rapie par a&amp;#233;rosol et(ou) par voie orale, 33 p. 100 et 43 p. 100 des patients recevant respectivement des doses &amp;#233;lev&amp;#233;es et faibles d'anti-IgE ont discontinu&amp;#233; l'usage de la corticoth&amp;#233;rapie par voie orale, comparativement &amp;#224; 17 p. 100 seulement des patients auxquels on a administr&amp;#233; un placebo. De plus, 18 p. 100 et 23 p. 100 des patients recevant respectivement des doses &amp;#233;lev&amp;#233;es et faibles d'anti-IgE ont discontinu&amp;#233; l'usage de la corticoth&amp;#233;rapie par a&amp;#233;rosol, comparativement &amp;#224; 12 p. 100 seulement des patients auxquels on a administr&amp;#233; un placebo. Les patients recevant l'anti-IgE ont &amp;#233;galement b&amp;#233;n&amp;#233;fici&amp;#233; d'une att&amp;#233;nuation de leurs sympt&amp;#244;mes - la r&amp;#233;duction s'&amp;#233;levant &amp;#224; 42 p. 100 pour le groupe recevant une dose &amp;#233;lev&amp;#233;e et &amp;#224; 40 p. 100 pour le groupe recevant une dose faible, tandis que les patients auxquels on a administr&amp;#233; un placebo ont manifest&amp;#233; une r&amp;#233;duction de 30 p. 100.&amp;#13; </P>&amp;#13; &amp;#13; <P>&amp;#13; &amp;#171;Cette th&amp;#233;rapie m&amp;#233;dicamenteuse tout &amp;#224; fait nouvelle pourrait consid&amp;#233;rablement am&amp;#233;liorer le traitement offert aux personnes atteintes d'asthme allergique. Elle n'a rien en commun avec les traitements utilis&amp;#233;s auparavant&amp;#187;, a dit Henry Milgrom, Ph.D., auteur principal de l'article publi&amp;#233; dans le New England Journal of Medicine et sp&amp;#233;cialiste en asthme p&amp;#233;diatrique au National Jewish Medical and Research Center de Denver, Colorado, aux Etats-Unis.&amp;#13; </P>&amp;#13; &amp;#13; <P>&amp;#13; L'anti-IgE est mis au point par Novartis Pharma AG, Genentech, Inc. et Tanox, Inc. Il est rendu &amp;#224; l'&amp;#233;tape finale du d&amp;#233;veloppement clinique de phase III et est destin&amp;#233; au traitement de l'asthme allergique et de la rhinite allergique saisonni&amp;#232;re. Des donn&amp;#233;es positives d&amp;#233;coulant des essais de phase III portant sur la rhinite allergique saisonni&amp;#232;re ont &amp;#233;t&amp;#233; pr&amp;#233;sent&amp;#233;es plus t&amp;#244;t cette ann&amp;#233;e dans le cadre du vingti&amp;#232;me Nordic Congress of Allergology annuel qui se tenait &amp;#224; Oslo, en Norv&amp;#232;ge. Une premi&amp;#232;re analyse des r&amp;#233;sultats des essais de phase III sur l'asthme allergique a permis de conclure que les donn&amp;#233;es sont positives et correspondent aux r&amp;#233;sultats publi&amp;#233;s aujourd'hui. Ces derniers indiquent que le m&amp;#233;dicament am&amp;#233;liore le traitement de l'asthme allergique chez les adultes et les adolescents.&amp;#13; </P>&amp;#13; &amp;#13; <P>&amp;#13; Les soci&amp;#233;t&amp;#233;s entendent pr&amp;#233;senter les r&amp;#233;sultats de ces &amp;#233;tudes cliniques, auxquelles ont particip&amp;#233; 1 300 patients adultes et p&amp;#233;diatriques, au congr&amp;#232;s de l'American Academy of Allergy Asthma and Immunology (AAAI), qui aura lieu en mars &amp;#224; San Diego, en Californie (Etats-Unis).&amp;#13; </P>&amp;#13; &amp;#13; <P>&amp;#13; Novartis et Genentech, Inc. ont d&amp;#233;sign&amp;#233; l'anti-IgE comme compos&amp;#233; de haute priorit&amp;#233; et l'on s'attend &amp;#224; ce que les soci&amp;#233;t&amp;#233;s d&amp;#233;posent une demande de produit biologique aux Etats-Unis, ainsi qu'une demande d'autorisation de mise en march&amp;#233; en Europe, d'ici au milieu de l'an 2000.&amp;#13; </P>&amp;#13; &amp;#13; <P>&amp;#13; Novartis est un chef de file mondial dans le domaine des sciences de la vie dont les principales activit&amp;#233;s touchent les produits pharmaceutiques, les services de sant&amp;#233; aux consommateurs, les produits g&amp;#233;n&amp;#233;riques, les soins des yeux et la sant&amp;#233; animale. En 1998, le chiffre d'affaires du groupe Novartis (y compris l'agro-industrie) a atteint 31,7 milliards de francs suisses et le groupe a investi plus de 3,7 milliards de francs suisses dans la recherche-d&amp;#233;veloppement. Le groupe Novartis, dont le si&amp;#232;ge social est situ&amp;#233; &amp;#224; B&amp;#226;le, en Suisse, emploie quelque 82 000 personnes et il est pr&amp;#233;sent dans plus de 140 pays. R&amp;#233;cemment, il a annonc&amp;#233; qu'il entendait d&amp;#233;doubler les secteurs de la protection des cultures et des semences et les fusionner avec le secteur des produits agrochimiques d'AstraZeneca dans la seconde moiti&amp;#233; de l'an 2000. Le si&amp;#232;ge social de la Soci&amp;#233;t&amp;#233; aux Etats-Unis est situ&amp;#233; &amp;#224; Summit, au New Jersey.&amp;#13; </P>&amp;#13; &amp;#13; <P>&amp;#13; Genentech, Inc. est un chef de file du secteur de la biotechnologie. La Soci&amp;#233;t&amp;#233; d&amp;#233;couvre, met au point, fabrique et met en march&amp;#233; des produits pharmaceutiques pour usage humain destin&amp;#233;s aux patients atteints de maladies pour lesquelles il n'existe aucun traitement. Douze des produits biotechnologiques actuellement commercialis&amp;#233;s ont &amp;#233;t&amp;#233; con&amp;#231;us gr&amp;#226;ce aux m&amp;#233;thodes scientifiques de Genentech et sept d'entre eux sont mis en march&amp;#233; directement par la Soci&amp;#233;t&amp;#233; aux Etats-Unis. Le si&amp;#232;ge social de Genentech est situ&amp;#233; &amp;#224; San Francisco South, en Californie, et les titres de la Soci&amp;#233;t&amp;#233; sont n&amp;#233;goci&amp;#233;s &amp;#224; la Bourse de New York et au Pacific Stock Exchange sous le symbole DNA.&amp;#13; </P>&amp;#13; &amp;#13; <P>&amp;#13; Tanox, Inc., constitu&amp;#233;e en personne morale en 1986, est une soci&amp;#233;t&amp;#233; situ&amp;#233;e &amp;#224; Houston, Texas, qui exerce ses activit&amp;#233;s dans le secteur de la recherche-d&amp;#233;veloppement biotechnologique. Tanox est un chef de file de la mise au point de nouveaux traitements ax&amp;#233;s sur les anticorps monoclonaux pour les maladies li&amp;#233;es au syst&amp;#232;me immunitaire humain ou affectant celui-ci. Les brevets d&amp;#233;tenus par Tanox dans le monde entier portent sur l'usage des anticorps anti-IgE pour le traitement des maladies indirectement caus&amp;#233;es par la mol&amp;#233;cule IgE. Tanox collabore &amp;#224; l'&amp;#233;laboration d'anticorps anti-IgE de concert avec Novartis Pharma AG et Genentech, Inc. Tanox proc&amp;#232;de &amp;#233;galement &amp;#224; la mise au point d'anticorps monoclonaux novateurs additionnels destin&amp;#233;s au traitement des maladies inflammatoires et infectieuses et du cancer. On peut obtenir des renseignements compl&amp;#233;mentaires sur Tanox en se rendant &amp;#224; l'adresse www.tanox.com.&amp;#13; </P>&amp;#13; &amp;#13; <P>&amp;#13; R&amp;#233;f&amp;#233;rence :&amp;#13; 1. Milgrom H., Fick RB, Jr., Su JQ, et coll. Treatment of allergic asthma with monoclonal anti-IgE antibody&amp;#13; N Engl J Med 1999; 341: 1966-73.&amp;#13; </P>&amp;#13; &amp;#13; </div> <div> <UL>&amp;#13; <LI>D'importants r&amp;#233;sultats sont publi&amp;#233;s aujourd'hui dans le New England Journal of Medicine&amp;#13; </UL>&amp;#13; &amp;#13; <P>&amp;#13; B&amp;#226;le, Suisse - Les r&amp;#233;sultats d'une &amp;#233;tude publi&amp;#233;s aujourd'hui dans le New England Journal of Medicine (1) d&amp;#233;montrent que les patients atteints d'une forme mod&amp;#233;r&amp;#233;e &amp;#224; grave d'asthme allergique peuvent att&amp;#233;nuer leurs sympt&amp;#244;mes tout en diminuant, sinon en &amp;#233;liminant, la n&amp;#233;cessit&amp;#233; de prendre des st&amp;#233;ro&amp;#239;des en utilisant l'anti-IgE, anticorps monoclonal exp&amp;#233;rimental (rhuMab-E25). &amp;#13; </P>&amp;#13; &amp;#13; <P>&amp;#13; On &amp;#233;value &amp;#224; 34 millions le nombre d'asthmatiques dans le monde entier. L'asthme est souvent caus&amp;#233; par le pollen, les poils et squames d'animaux, les moisissures ou les acariens d&amp;#233;triticoles; une obstruction des voies respiratoires, une respiration sifflante ainsi qu'une toux en sont les principales caract&amp;#233;ristiques.&amp;#13; </P>&amp;#13; &amp;#13; <P>&amp;#13; Les st&amp;#233;ro&amp;#239;des, qui constituent un des &amp;#233;l&amp;#233;ments standard du traitement de l'asthme, causent une vari&amp;#233;t&amp;#233; d'effets secondaires nuisibles. Ainsi, la corticoth&amp;#233;rapie par a&amp;#233;rosol a &amp;#233;t&amp;#233; associ&amp;#233;e au ralentissement de la croissance chez les enfants et les corticost&amp;#233;ro&amp;#239;des administr&amp;#233;s par voie orale affaiblissent les os, causent des cataractes et entra&amp;#238;nent d'autres probl&amp;#232;mes m&amp;#233;dicaux.&amp;#13; </P>&amp;#13; &amp;#13; <P>&amp;#13; La mol&amp;#233;cule IgE d&amp;#233;clenche le relargage de m&amp;#233;diateurs inflammatoires, notamment les histamines, les prostaglandines et les leucotri&amp;#232;nes. Ce ph&amp;#233;nom&amp;#232;ne cause les sympt&amp;#244;mes associ&amp;#233;s aux r&amp;#233;actions allergiques. &amp;#171;L'E25 (rhuMab e25) est le premier d'une nouvelle classe de m&amp;#233;dicament con&amp;#231;us pour bloquer la mol&amp;#233;cule IgE au d&amp;#233;but de la cascade allergique, processus qui d&amp;#233;clenche les sympt&amp;#244;mes de l'asthme&amp;#187;, a expliqu&amp;#233; le Joerg Reinhardt, Ph.D., directeur global du d&amp;#233;veloppement &amp;#224; Novartis Pharma AG.&amp;#13; </P>&amp;#13; &amp;#13; <P>&amp;#13; Lors des essais de phase II, auxquels ont particip&amp;#233; plus de 300 adolescents et adultes qui ont r&amp;#233;guli&amp;#232;rement recours &amp;#224; la corticoth&amp;#233;rapie par a&amp;#233;rosol et(ou) par voie orale, 33 p. 100 et 43 p. 100 des patients recevant respectivement des doses &amp;#233;lev&amp;#233;es et faibles d'anti-IgE ont discontinu&amp;#233; l'usage de la corticoth&amp;#233;rapie par voie orale, comparativement &amp;#224; 17 p. 100 seulement des patients auxquels on a administr&amp;#233; un placebo. De plus, 18 p. 100 et 23 p. 100 des patients recevant respectivement des doses &amp;#233;lev&amp;#233;es et faibles d'anti-IgE ont discontinu&amp;#233; l'usage de la corticoth&amp;#233;rapie par a&amp;#233;rosol, comparativement &amp;#224; 12 p. 100 seulement des patients auxquels on a administr&amp;#233; un placebo. Les patients recevant l'anti-IgE ont &amp;#233;galement b&amp;#233;n&amp;#233;fici&amp;#233; d'une att&amp;#233;nuation de leurs sympt&amp;#244;mes - la r&amp;#233;duction s'&amp;#233;levant &amp;#224; 42 p. 100 pour le groupe recevant une dose &amp;#233;lev&amp;#233;e et &amp;#224; 40 p. 100 pour le groupe recevant une dose faible, tandis que les patients auxquels on a administr&amp;#233; un placebo ont manifest&amp;#233; une r&amp;#233;duction de 30 p. 100.&amp;#13; </P>&amp;#13; &amp;#13; <P>&amp;#13; &amp;#171;Cette th&amp;#233;rapie m&amp;#233;dicamenteuse tout &amp;#224; fait nouvelle pourrait consid&amp;#233;rablement am&amp;#233;liorer le traitement offert aux personnes atteintes d'asthme allergique. Elle n'a rien en commun avec les traitements utilis&amp;#233;s auparavant&amp;#187;, a dit Henry Milgrom, Ph.D., auteur principal de l'article publi&amp;#233; dans le New England Journal of Medicine et sp&amp;#233;cialiste en asthme p&amp;#233;diatrique au National Jewish Medical and Research Center de Denver, Colorado, aux Etats-Unis.&amp;#13; </P>&amp;#13; &amp;#13; <P>&amp;#13; L'anti-IgE est mis au point par Novartis Pharma AG, Genentech, Inc. et Tanox, Inc. Il est rendu &amp;#224; l'&amp;#233;tape finale du d&amp;#233;veloppement clinique de phase III et est destin&amp;#233; au traitement de l'asthme allergique et de la rhinite allergique saisonni&amp;#232;re. Des donn&amp;#233;es positives d&amp;#233;coulant des essais de phase III portant sur la rhinite allergique saisonni&amp;#232;re ont &amp;#233;t&amp;#233; pr&amp;#233;sent&amp;#233;es plus t&amp;#244;t cette ann&amp;#233;e dans le cadre du vingti&amp;#232;me Nordic Congress of Allergology annuel qui se tenait &amp;#224; Oslo, en Norv&amp;#232;ge. Une premi&amp;#232;re analyse des r&amp;#233;sultats des essais de phase III sur l'asthme allergique a permis de conclure que les donn&amp;#233;es sont positives et correspondent aux r&amp;#233;sultats publi&amp;#233;s aujourd'hui. Ces derniers indiquent que le m&amp;#233;dicament am&amp;#233;liore le traitement de l'asthme allergique chez les adultes et les adolescents.&amp;#13; </P>&amp;#13; &amp;#13; <P>&amp;#13; Les soci&amp;#233;t&amp;#233;s entendent pr&amp;#233;senter les r&amp;#233;sultats de ces &amp;#233;tudes cliniques, auxquelles ont particip&amp;#233; 1 300 patients adultes et p&amp;#233;diatriques, au congr&amp;#232;s de l'American Academy of Allergy Asthma and Immunology (AAAI), qui aura lieu en mars &amp;#224; San Diego, en Californie (Etats-Unis).&amp;#13; </P>&amp;#13; &amp;#13; <P>&amp;#13; Novartis et Genentech, Inc. ont d&amp;#233;sign&amp;#233; l'anti-IgE comme compos&amp;#233; de haute priorit&amp;#233; et l'on s'attend &amp;#224; ce que les soci&amp;#233;t&amp;#233;s d&amp;#233;posent une demande de produit biologique aux Etats-Unis, ainsi qu'une demande d'autorisation de mise en march&amp;#233; en Europe, d'ici au milieu de l'an 2000.&amp;#13; </P>&amp;#13; &amp;#13; <P>&amp;#13; Novartis est un chef de file mondial dans le domaine des sciences de la vie dont les principales activit&amp;#233;s touchent les produits pharmaceutiques, les services de sant&amp;#233; aux consommateurs, les produits g&amp;#233;n&amp;#233;riques, les soins des yeux et la sant&amp;#233; animale. En 1998, le chiffre d'affaires du groupe Novartis (y compris l'agro-industrie) a atteint 31,7 milliards de francs suisses et le groupe a investi plus de 3,7 milliards de francs suisses dans la recherche-d&amp;#233;veloppement. Le groupe Novartis, dont le si&amp;#232;ge social est situ&amp;#233; &amp;#224; B&amp;#226;le, en Suisse, emploie quelque 82 000 personnes et il est pr&amp;#233;sent dans plus de 140 pays. R&amp;#233;cemment, il a annonc&amp;#233; qu'il entendait d&amp;#233;doubler les secteurs de la protection des cultures et des semences et les fusionner avec le secteur des produits agrochimiques d'AstraZeneca dans la seconde moiti&amp;#233; de l'an 2000. Le si&amp;#232;ge social de la Soci&amp;#233;t&amp;#233; aux Etats-Unis est situ&amp;#233; &amp;#224; Summit, au New Jersey.&amp;#13; </P>&amp;#13; &amp;#13; <P>&amp;#13; Genentech, Inc. est un chef de file du secteur de la biotechnologie. La Soci&amp;#233;t&amp;#233; d&amp;#233;couvre, met au point, fabrique et met en march&amp;#233; des produits pharmaceutiques pour usage humain destin&amp;#233;s aux patients atteints de maladies pour lesquelles il n'existe aucun traitement. Douze des produits biotechnologiques actuellement commercialis&amp;#233;s ont &amp;#233;t&amp;#233; con&amp;#231;us gr&amp;#226;ce aux m&amp;#233;thodes scientifiques de Genentech et sept d'entre eux sont mis en march&amp;#233; directement par la Soci&amp;#233;t&amp;#233; aux Etats-Unis. Le si&amp;#232;ge social de Genentech est situ&amp;#233; &amp;#224; San Francisco South, en Californie, et les titres de la Soci&amp;#233;t&amp;#233; sont n&amp;#233;goci&amp;#233;s &amp;#224; la Bourse de New York et au Pacific Stock Exchange sous le symbole DNA.&amp;#13; </P>&amp;#13; &amp;#13; <P>&amp;#13; Tanox, Inc., constitu&amp;#233;e en personne morale en 1986, est une soci&amp;#233;t&amp;#233; situ&amp;#233;e &amp;#224; Houston, Texas, qui exerce ses activit&amp;#233;s dans le secteur de la recherche-d&amp;#233;veloppement biotechnologique. Tanox est un chef de file de la mise au point de nouveaux traitements ax&amp;#233;s sur les anticorps monoclonaux pour les maladies li&amp;#233;es au syst&amp;#232;me immunitaire humain ou affectant celui-ci. Les brevets d&amp;#233;tenus par Tanox dans le monde entier portent sur l'usage des anticorps anti-IgE pour le traitement des maladies indirectement caus&amp;#233;es par la mol&amp;#233;cule IgE. Tanox collabore &amp;#224; l'&amp;#233;laboration d'anticorps anti-IgE de concert avec Novartis Pharma AG et Genentech, Inc. Tanox proc&amp;#232;de &amp;#233;galement &amp;#224; la mise au point d'anticorps monoclonaux novateurs additionnels destin&amp;#233;s au traitement des maladies inflammatoires et infectieuses et du cancer. On peut obtenir des renseignements compl&amp;#233;mentaires sur Tanox en se rendant &amp;#224; l'adresse www.tanox.com.&amp;#13; </P>&amp;#13; &amp;#13; <P>&amp;#13; R&amp;#233;f&amp;#233;rence :&amp;#13; 1. Milgrom H., Fick RB, Jr., Su JQ, et coll. Treatment of allergic asthma with monoclonal anti-IgE antibody&amp;#13; N Engl J Med 1999; 341: 1966-73.&amp;#13; </P>&amp;#13; &amp;#13; </div>