Un nouveau plan d'investissement pour l'Arabie saoudite annoncé au GCF 2015

28 Janvier, 2015, 17:14 GMT de GCF

RIYADH, Saudi Arabia, January 28, 2015 /PRNewswire/ --

Le huitième Global Competitiveness Forum s'est terminé avec succès ; le programme chargé consistait à examiner comment le gouvernement peut créer un environnement économique viable et favorable aux entreprises.

La deuxième journée de travail du Forum a commencé avec un discours d'ouverture du gouverneur de la SAGIA, Abdullatif Al-Othman. Celui-ci a présenté le Plan d'investissement unifié qui définit la stratégie d'investissement étranger renouvelée de la SAGIA.

L'objectif de ce plan est de transformer le paysage de l'investissement du Royaume en diversifiant l'économie, en constituant la base de connaissances du Royaume, en créant et en promouvant les offres d'emploi intéressantes, et en entretenant un climat propice aux affaires en Arabie saoudite.

Le plan propose quatre approches par secteur : intégrer le secteur de l'énergie en développant les produits chimiques en aval et la fabrication, transformer les secteurs du bâtiment, du commerce, du tourisme et de l'immobilier en moteurs économiques à haute productivité, accélérer le développement de la santé, des transports et du secteur minier et améliorer la compétitivité du Royaume en mettant l'accent sur la recherche, le développement et l'innovation dans l'éducation et l'informatique.

Après le dévoilement du plan d'investissement, Saudi Aramco a exposé sa perspective sur l'économie du Royaume dans un entretien accordé par le président Khalid Al Falih au journaliste britannique Nik Gowing. Ils ont évoqué les facteurs actuels qui affectent le marché mondial du pétrole ainsi que la stratégie de diversification de Saudi Aramco. Le géant du pétrole réalise des investissements significatifs dans les énergies alternatives et investit massivement dans les talents et les technologies pour maintenir son leadership dans le secteur, dans l'intérêt du Royaume.

Les autres temps forts de la dernière journée du GCF incluaient une « conversation sur l'emploi » entre le ministre du Travail saoudien Adil Faqeeh et la ministre italienne du Développement économique Federica Guidi. Ils ont abordé notamment les questions suivantes : comment aligner le système éducatif pour soutenir l'industrie actuelle et future et développer les compétences requises pour réussir sur un marché du travail en pleine évolution.

Également à l'ordre du jour, un débat sur le rôle du secteur bancaire et des financements innovants dans les économies compétitives, avec le professeur Deborah Lucas du MIT. Cette session consistait à examiner comment les flux de capitaux contribuent à la croissance économique et comment la réglementation des institutions financières par le gouvernement influe sur le marché.

Pour tout complément d'information, veuillez consulter le site  http://www.gcf.org.sa

Contact auprès des médias :
May Bin Dayel : MBinDayel@sagia.gov.sa 
Nick Cash : gcfe@alefinternational.com
+966-(0)11-462362


LA

SOURCE GCF