Un nouveau rapport met en évidence les défis qui se posent pour les sociétés, les syndicats et les comités d'entreprise du secteur de l'énergie en Europe

10 Septembre, 2012, 09:00 BST de PSI - EPSU

BRUXELLES, September 10, 2012 /PRNewswire/ --

Un nouveau rapport du Bureau de recherches internationales sur les services publics (PSIRU - Public Services International Research Unit), de l'Université de Greenwich, se penche sur les évolutions actuelles du marché européen de l'énergie depuis la libéralisation des marchés de l'électricité et du gaz. Le rapport met en évidence les difficultés que rencontrent les travailleurs, les syndicats et les comités d'entreprise européens, notamment en ce qui concerne les efforts de réduction des émissions de gaz à effet de serre, les défis liés au développement du nucléaire et les fusions et acquisitions qui se poursuivent (y compris pour les réseaux) et qui sont l'initiative de sociétés de placement et de fonds souverains. Ces mutations ont eu un impact significatif sur la population active car les entreprises ont pris certaines décisions pour accroître leur compétitivité, telles que des réductions de coûts, des suppressions d'emplois et la sous-traitance de certaines de leurs activités.

Tandis que ces processus se poursuivent, d'autres défis sont apparus, notamment la nécessité pour les entreprises du secteur énergétique de réduire leurs émissions de dioxyde de carbone (y compris celles des énergies renouvelables et du nucléaire), de moderniser leurs installations pour prendre en charge les réseaux intelligents et d'investir dans de nouvelles infrastructures, le tout dans un contexte de crise économique qui pousse les entreprises à fusionner et à réduire leur niveau d'endettement.

Ces évolutions sont des thèmes récurrents auxquels sont confrontés les Comités d'entreprise des plus grandes sociétés européennes, telles que CEZ, Delta, EON, EDF, ENEL, EVN, Fortum, GDF Suez et Vattenfall.

Ce nouveau rapport « European Works Councils in the energy sector: 2012 » (Les comités d'entreprise en Europe dans le secteur de l'énergie en 2012) rédigé par Steve Thomas, professeur de politique énergétique du Bureau de recherches internationales sur les services publics (PSIRU), à l'Université de Greenwich, dresse un état des lieux des mutations des entreprises au cours de ces dernières années. Le rapport aborde également les grandes questions actuelles du secteur de l'énergie :

  • Les politiques de réduction des gaz à effet de serre des entreprises. Le rapport dresse un bilan qui donne à réfléchir sur les enjeux liés à la construction de centrales nucléaires et cite l'exemple des problèmes auxquels est confrontée la société française EDF sur plusieurs marchés, notamment aux États-Unis et au Royaume-Uni, en plus de tensions sociales en Belgique suite aux anomalies constatées sur les cuves de certains réacteurs nucléaires ;
  • Les politiques sur le niveau d'endettement et sur l'indice de solvabilité ;
  • Les processus de désinvestissement et les acquisitions d'actifs, notamment en Russie ;
  • Les enjeux sociaux résultant de la hausse des coûts de l'énergie et de l'introduction des compteurs « intelligents » (« smart meters ») ; la question de savoir qui devrait financer ces compteurs et si ces derniers constituent ou non une violation du droit à la vie privée constituent des débats actuels au Royaume-Uni et ont conduit le gouvernement hollandais à se prononcer contre le déploiement de ces dispositifs) ;
  • Les conséquences d'une adoption à plus grande échelle de certaines mesures prises dans le cadre de la réforme du marché de l'électricité au Royaume-Uni ;
  • L'importance et l'influence croissantes des investisseurs non européens, comme les fonds d'investissement chinois, notamment en ce qui concerne les réseaux portugais ;
  • Les transferts de propriété des réseaux de transmission et de distribution, notamment l'apparition d'entreprises possédant des réseaux d'envergure internationale et des sociétés de placement de fonds propres/de fonds souverains.

Le rapport présente un panorama de la conjoncture du secteur de l'énergie pour permettre aux Comités d'entreprise européens de mieux comprendre les défis auxquels sont confrontés les travailleurs et leurs syndicats. Le rapport peut être téléchargé à l'adresse suivante : http://www.epsu.org/a/8940

LA

SOURCE PSI - EPSU