Un nouveau traitement de l eczéma procure un soulagement rapide et durable chez les jeunes enfants, d après les résultats d essais cliniques

30 Octobre, 2000, 16:52 GMT de Novartis Pharma AG

Bale et Geneve, Suisse, le 12 oct. 2000 /PR Newswire/ &£8211; Les résultats d essais cliniques présentés aujourd hui à Genève à l European Academy of Dermatology and Venereology (EADV) démontrent qu une nouvelle classe de médicament mise au point actuellement par Novartis pourrait favoriser un progrès important dans le traitement de la dermatite atopique, affection chronique, de traitement difficile et souvent douloureuse, mieux connue sous le nom d eczéma. Le médicament, la crème SDZ ASM 981 à 1 %, est un inhibiteur sélectif de la sécrétion de cytokine inflammatoire, mis au point spécifiquement pour le traitement des dermatoses inflammatoires, notamment la dermatite atopique. Des essais cliniques ont d ailleurs démontré la tolérabilité et l efficacité de ce médicament.

Certains effets secondaires font l objet de préoccupations grandissantes(1), notamment l amincissement de l épiderme, occasionné par l administration de médicaments mis en marché pour le traitement de la dermatite atopique (à savoir les corticostéroides topiques). Ces inconvénients révèlent la nécessité d un nouveau traitement efficace et bien toléré. A cet égard, la crème SDZ ASM 981 à 1 % est un médicament unique et non stéroidien présentant un excellent rapport risques-avantages.

Des essais cliniques réalisés auprès d enfants âgés de deux ans ont démontré que la crème SDZ ASM 981 à 1 % procure un soulagement rapide et durable des principaux symptômes de la dermatite atopique, notamment le prurit (démangeaison), manifestation clinique la plus problématique de cette affection. En outre, la crème SDZ ASM 981 à 1 % n a, selon toute apparence, nullement occasionné d amincissement de l épiderme, préoccupation inhérente à l emploi des stéroides topiques à long terme(2). Les essais ont également démontré que l exposition systémique au médicament demeure peu importante, indiquant ainsi un faible risque d effets secondaires systémiques. Ces résultats laissent supposer que la crème SDZ ASM 981 à 1 % présente un bon profil d innocuité, convenant à l emploi à long terme sur les régions cutanées sensibles chez les jeunes enfants.

Le docteur Roger Allen, rattaché au centre médical Queens de Nottingham, au Royaume-Uni, a déclaré au sujet des résultats : &£8220;Ces données laissent entendre que la crème SDZ ASM 981 à 1 % convient au traitement à long terme de la dermatite atopique. Il faut absolument proposer un plus vaste éventail d options thérapeutiques, tant aux professionnels de la santé qu aux patients; voilà pourquoi le lancement de ce nouveau traitement prometteur est le bienvenu.&£8221;

D autres essais cliniques en cours portent sur le même médicament. Les résultats préliminaires d une étude permettant d évaluer l innocuité et l efficacité de la crème SDZ ASM 981 à 1 % chez les nourrissons de trois mois sont porteurs d espoir et ce, même pour les populations de patients les plus jeunes ainsi que leurs soignants.

&£8220;On sous-estime fréquemment les répercussions de l eczéma. Cette dermatose douloureuse est souvent très visible. Elle affecte non seulement la peau, mais aussi la vie entière du patient et la perception qu il a de lui-même. Voilà pourquoi la perspective d un nouveau médicament efficace et bien toléré constitue une si bonne nouvelle : grâce à une aide, à de l information et à des traitements adéquats, l eczéma peut se traiter efficacement&£8221;, a commenté Mme Lamirant, présidente de l Association française des personnes atteintes de dermatite atopique.

La dermatite atopique est caractérisée par le dessèchement, par la démangeaison, par l inflammation et par la tuméfaction de l épiderme. Elle se manifeste principalement durant l enfance : entre 48 et 75 % des patients contractent effectivement la maladie avant l âge de six mois(3,4). La prévalence de dermatite atopique a augmenté d au moins 30 % depuis les 30 dernières années(5). L International Study of Asthma and Allergies in Childhood (ISAAC) laisse entendre que la dermatite atopique constitue un problème de santé majeur dans le monde entier, puisqu elle affecte entre 5 et 20 % des sujets à l étude âgés de 6 à 14 ans (6). La dermatite atopique est une affection chronique et perturbante; bien qu ils puissent être surmontés périodiquement, ses symptômes peuvent persister durant plusieurs années. Pour cette raison, le lancement d un nouveau traitement comme la crème SDZ ASM 981 à 1 % répond à une grande nécessité, puisqu il procure un soulagement à long terme sans occasionner les effets secondaires potentiellement liés aux stéroides topiques.

Références :

Charman C.R. et al. : "Topical corticosteroid phobia in patients with atopic eczema", Br. J. Dermatol. 2000; 142 : p. 931-6. Queille-Roussel et al. : "A randomised, double-blind, controlled study on the atrophogenic potential of SDZ ASM 981", J. Eur. Acad. Dermatol. Venereol. 1999; 12 (suppl. 2). Kay J et al. : "The prevalence of childhood atopic eczema in a general population", J. Am. Acad. Dermatol., 1994; 30 : p. 35-9. Wadonda et al. : "Prevalence of atopic eczema in children between 0 and 30 months in Avon district", Br. J. Dermatol. 2000; 143 (suppl. 57) : p. 33. American Academy of Dermatology : "Quick Facts About Atopic Dermatitis, 2000" (produit par NetOn-Line Services). Manuel &£8211; International Study of Asthma and Allergies in Childhood, éditions Munster, Université de Munster, 1992.

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec Philippa Manning ou Charlotte Noble Chandler, Chicco Agency, en composant le numéro de téléphone suivant : +00-44-207-318-8300.

  • Enoncés prospectifs

Le présent communiqué renferme des énoncés prospectifs désignés par des termes comme &£8220;se révéler prometteur&£8221;, &£8220;être porteur d espoir &£8221;, &£8220;laisser entendre&£8221;, &£8220;indiquer&£8221;, &£8220;prometteur", &£8220;pouvoir procurer&£8221;, &£8220;espoir&£8221; ou des expressions semblables. Les énoncés prospectifs sont assujettis à des risques connus et inconnus, à des incertitudes et à d autres facteurs pouvant influencer les résultats réels, qui risquent de différer considérablement des résultats, du rendement et des réalisations explicites ou implicites. Rien ne garantit que les essais cliniques susmentionnés donneront lieu à la mise en marché de produits. En particulier, les activités de commercialisation sont susceptibles d être influencées par les incertitudes liées au développement des produits, aux mesures de réglementation ou aux retards liés à la réglementation gouvernementale en général, à la capacité de la Société d obtenir ou de maintenir les brevets ou autres protections de la propriété intellectuelle et à la concurrence en général, entre autres.

  • Novartis

Chef de file mondial dans le domaine des soins de santé, Novartis (NVS à la Bourse de New York) exerce principalement ses activités dans les secteurs des produits pharmaceutiques de marque et génériques, des produits de soins ophtalmiques et grand public, ainsi que de la santé animale. En 1999, le Groupe Novartis (y compris la division agro-industrielle) a inscrit un chiffre d affaires de 32,5 milliards de francs suisses et a investi plus de 4,2 milliards de francs suisses en recherche-développement. Novartis, dont le siège social à Bâle, en Suisse, regroupe environ 82 000 employés et exerce ses activités dans plus de 140 pays. Le Groupe a récemment annoncé son intention de céder les actions de ses divisions de semences et de protection des cultures afin de les fusionner au secteur agrochimique d AstraZeneca durant le second semestre 2000.

LA

SOURCE Novartis Pharma AG